Cyrus Roberts Vance
Cousin célèbre par alliance , Secrétaire d'Etat Américain (57e, 20 janvier 1977 - 28 avril 1980), Politicien américain Démocrate

  • Né le 27 mars 1917 - Clarksburg (Virginie-Occidentale - USA)
  • Décédé le 12 janvier 2002 - New York City (New York - USA) , à l’âge de 84 ans
  • Secrétaire d'État des États-Unis

 Parents

 

 Union(s)

 Grands parents paternels, oncles et tantes

mariés
1 enfant


 Notes

Notes individuelles

Cyrus Roberts Vance, né le 27 mars 1917 à Clarksburg (Virginie-Occidentale) et mort le 12 janvier 2002 à New York (New York), est un homme politique américain. Membre du Parti démocrate, il est secrétaire d'État des États-Unis entre 1977 et 1980 sous l'administration du président Jimmy Carter.

Partisan de la négociation sur le recours à la force et l'escalade vers les conflits armées, il démissionnera en avril 1980 pour protester contre une mission secrète organisée pour libérer les otages américains en Iran.

Orphelin, Cyrus Vance est adopté par son oncle, John W. Davis, un célèbre juriste et homme politique démocrate. Diplômé de la Kent School en 1935 et en droit de l'université Yale en 1942, Cyrus Vance fait son service dans l'US Navy jusqu'en 1946.

Sa carrière professionnelle se déroule dans un cabinet juridique de New York avant son entrée au gouvernement comme secrétaire aux armées du président John F. Kennedy. C'est à ce titre qu'il envoie l'US Army dans le nord du Mississippi pour permettre l'intégration d'étudiants noirs dans les universités de l'un des États les plus ségrégationnistes du sud.

Il est ensuite sous-secrétaire à la Défense dans l'administration du président Lyndon Johnson et soutient dans un premier temps la guerre du Viêt Nam, avant de changer d'avis à la fin des années 1960.

En 1968, il est délégué à la conférence sur la paix à Paris.

En 1977, il devient secrétaire d'État des États-Unis (affaires étrangères) dans l'administration Carter. Son expérience passée en fait un pacifiste et relance les négociations et le renforcement des liens économiques avec l'Union soviétique.

« Colombe », il est en conflit permanent avec le conseiller à la sécurité nationale Zbigniew Brzezinski.

Il tente également d'avancer sur les programmes de limitations d'armes nucléaires (accords SALT II) avec l'URSS. Il est un acteur central de la décision gouvernementale redonnant la zone du Canal à Panama et dans les accords de Camp David entre Israël et l'Égypte d'Anouar el-Sadate. En 1977, il tente également d'imposer au gouvernement rhodésien et aux mouvements de guérilla noirs un projet de règlement anglo-américain pour rétablir la légalité en Rhodésie mais sans succès.

En février 1978 à Malte, il tenta encore en compagnie du secrétaire britannique au Foreign Office David Owen et de Andrew Young l'ambassadeur américain aux Nations Unies de convaincre les leaders du Front patriotique, Joshua Nkomo et Robert Mugabe d’accepter le plan anglo-américain de règlement négocié en Rhodésie sans succès.

Ses pourparlers avec la Chine seront marginalisés à la suite de la chute du shah d'Iran et il doit faire face à la prise d'otages à l’ambassade américaine de Téhéran. Dans le même temps, l'URSS envahit l'Afghanistan.

En avril 1980, Cyrus Vance démissionne suite à une expédition militaire secrète organisée pour libérer les otages sans qu'il en soit informé et qui échoue lamentablement.

Par la suite, alors qu'il était retourné à son métier d'avocat, il interviendra encore dans quelques missions diplomatiques en tant que médiateur en Bosnie-Herzégovine et en Croatie ou en tant qu'observateur en Afrique du Sud au milieu des années 1990.

Il est mort le 12 janvier 2002 de la maladie d'Alzheimer. Son épouse est décédée en 2008. Son fils Cyrus Vance, Jr. est depuis 2010 procureur du comté de New York.

 Aperçu de l'arbre

    James Yard Hornor 1793-1872   Mary Asson Robinson 1812-1886        
  |
10
  |
11
   
 


   
  |    
John Carl Vance 1835   Amelia Sarah Hornor 1837    
|
4
  |
5
 



 
|  
John Carl Vance 1883-1922   Amy Roberts
|
2
  |
3



|
Cyrus Roberts Vance, Cousin célèbre par alliance 1917-2002


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.