Version 292 - 10 mai 2017


Marguerite Marie ALACOQUE
  • Née le 22 juillet 1647 (lundi) - Verosvres, 71571, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE
  • Baptisée le 25 juillet 1647 (jeudi) - Verosvres, 71571, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE
  • Décédée le 17 octobre 1690 (mardi) - Paray-le-Monial, 71342, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE , à l’âge de 43 ans
  • Religieuse Visitandine à Paray, Sainte

 Parents

  • Claude Iii ALACOQUE, né le 27 mars 1615 (vendredi) - Verosvres, 71571, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE, décédé le 10 décembre 1655 (vendredi) à l’âge de 40 ans, Notaire Royal à Lhautecour, juge, fermier général de la seigneurie de Chaumont
    Marié avec
  • Philiberte LAMYN, née en 1612 - Saint-Pierre-le-Vieux, 71469, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE, décédée le 27 juillet 1676 (lundi) - Verosvres, 71571, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE à l’âge de 64 ans

 Frères et sœurs

(afficher)

 Chronologie


 Notes

Notes individuelles

Marguerite-Marie, née le 22 juillet 1647 à Vérosvres, décédée le 17 octobre 1690 à Paray-le-Monial, testa le 19 juin 1677 devant Me DUCLESSY, notaire royal de Saint-Martin-d'Ozolles, près de Charolles. Il contient des donations à sa mère, à son frère Jacques alors étudiant au collège de Cluny, à Huguette, Magdeleine et Claude ALACOQUE, ses nièces et neveu, enfants de Chrysostome son frère. Le dit testament est signé : Antoine de LAROCHE clerc au dit Vérosvres. Elle fut baptisée le 25 juillet 1647 a Vérosvres et eut pour parrain messire Antoine ALACOQUE, curé de Vérosvres, probablement frère de son père, mentionné dans les Archives de Saône et Loire sous le nom de Jean ALACOQUE, curé de Vérosvres en 1643 et pour marraine dame Marguerite de SAINT-AMOUR, femme de messire Claude de FAUTRIERES, écuyer, seigneur de Corcheval. Tous ses frères et soeurs eurent pour parrains et marraines, les châtelains et les plus nobles dames des environs. Son frère Chrysostome fut son tuteur pendant dix à douze ans. Après la mort de son père en 1655, qui avait laissé une fortune un peu écornée, Marguerite-Marie eut à se plaindre des personnes formant son entourage immédiat et qui était Mr Toussaint de LAROCHE son oncle ou le fils de ce dernier (le même probablement dont parlent les Archives de Saône et Loire et qui était notaire royal à Saint-Marlin-en-Gatinois, amodia en 1667 en partie la seigneurie de Cercy et en 1591 afferma les terres relevant de l'Abbaye de Molaise). Habitaient aussi avec Marguerite, sa mère, ses grands-mères maternelle et paternelle née LAROCHE. Tous étaient contre elle et la traitèrent durement sauf sa mère qui elle aussi souffrait beaucoup de l'état d'infériorité et de soumission auquel elle se trouvait réduite. Cette triste existence agrémentée encore de l'influence néfaste qu'avaient su prendre certains domestiques dut influencer beaucoup sur le moral de Marguerite et un peu sur la décision d'entrer au couvent de la future religieuse et sainte.



22 juillet 1647 : naissance à Vérosvres.
1652 : voeu de virginité.
1656 : première communion.
1669 : confirmation.
20 juin 1671 : entrée au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial.
6 novembre 1672 : Profession (précédée d'une retraite).
27 décembre 1673 : première grande apparition.
1674 : apparition des premiers vendredis du mois et de l'heure sainte.
Juin 1675 : la grande apparition: « Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes... ».
31 décembre 1678 : donation totale au Seigneur par testament.
Automne 1684 : mariage mystique avec le Seigneur.
31 décembre 1684 : elle devient maîtresse des novices.
1685 : Le père Rolin lui commande d'écrire sa vie.
31 octobre 1686 : elle fait le « voeu de perfection ».
Ascension 1687 : elle devient « assistante » de la Supérieure.
2 juillet 1688 : en la fête de la Visitation, vision de la mission des Visitandines et des Jésuites.
7 septembre 1688 : érection dans le jardin de la chapelle au Sacré Coeur .
22 juillet 1690 : début de la retraite préparatoire à la mort.
17 octobre 1690 : mort de Marguerite-Marie, âgée de 43 ans.
1691 : parution du livre du P. Croiset sur la dévotion au Sacré Coeur.
18 septembre 1864 : béatification de Marguerite-Marie.
13 mai 1920 : canonisation de sainte Marguerite-Marie par le pape Benoît XV.

 Aperçu de l'arbre

sosa Claude I l'aîné ALACOQUE de MONTOT 1550-/1620   sosa Jeanne COTTIN ca 1550-1620/   Philibert DELAROCHE †1663   Sébastienne LA FONTAINE †1664       Louis de LA BELLIÈRE   Françoise PAISSEAUD
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
    |
14
  |
15



 


   


|   |     |
Claude Philibert ALACOQUE ca 1590-/1633   Jeanne DELAROCHE ca 1590-1665/   François LAMAIN ca 1575-   Philiberte de LA BELLIÈRE ca 1580-1654
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Claude Iii ALACOQUE 1615-1655   Philiberte LAMYN 1612-1676
|
2
  |
3



|
Marguerite Marie ALACOQUE 1647-1690


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.