Les informations proviennent, pour la plupart, de documents consultés dans les dépôts d'archives et bibliothèques. La mise en ligne des sources sur les fiches de chaque personne est en cours ; par ailleurs, un état général des références figure dans les notes. Vous pouvez me contacter pour plus de précisions.

Sosa : 9 686
(Jean RASQUAS)
 Gomin


  • Né peut-être en 1608 - Béziers, 34, France
  • Décédé après 2 avril 1690 - Béziers, 34, France
  • Marchand mangonnier et regrattier, poissonnier

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Relations

(afficher)

 Chronologie


(pages liées)

 Notes

Lien à valider, Acte à rechercher, Acte à rechercher, Acte à rechercher.

Notes individuelles

Signature : AD34, 2E13-80, f°306v, 29 mars 1660

AD34, 2E14-176, f°50 (28/07/2011 + P) : 12 février 1639, Guillaume Folquier, bourgeois de Béziers, arrente à Bernard et Jean Rascas, frères, marchands regretiers de Béziers, une maison dans l'enclos de Béziers, à la place des Herbes, à savoir audit Jean Rascas la boutique et les deux caves, et à Bernard tout le haut de la maison sauf le cabinet qui est à la chambre haute du côté de Rouch, pour la durée de 3 ans, moyennant 180 livres par an, à savoir 126 livres pour Jean, et 54 livres pour Bernard

Le 28 janvier 1640, doit à Jeanne Hérail, femme à François Bennac, de Béziers, la somme de 150 livres pour vente de chanvre [AD34, 2E14-123, ff.25-26 (07/06/2013)] ; quittance en marge le 7 août.

Le 21 mars 1641, s'accorde avec Jacques Masseguy, marchand grossier de Béziers, avec lequel il est en procès à raison de la somme de 74 livres 3 sols 3 deniers demandée par Masseguy pour reste de paiement de marchandises prises de sa boutique ; Rascas s'oblige à lui payer cette somme [AD34, 2E 14-245, ff.123-124 (P)]. Quittance en marge le 14 avril 1643.

Le 17 janvier 1643, il prend en arrentement une maison et boutique à Béziers, au bourg du Roi, à la Poissonnerie, pour la durée de 5 ans, moyennant la rente annuelle de 90 livres et 12 livres de chandelles suif [AD34, 2E14-159, 1643-f°5 (P)].

Le 12 avril 1643, Pierre Roux, bourgeois de Béziers, lui arrente un petit magasin à Béziers, tenu à présent en arrentement par Raphaël Tailhevy, au bourg de Nissan, pour la durée de trois ans, moyennant 12 livres par an [AD34, 2E13-9, f°99 (21/05/2010)].

Le 25 juin 1645 [AD34, 2E14-159, 1645-f°23 (22/01/2010)], accord, pour renoncer à procès, entre Marguerite Berthomine, veuve de Pierre Barral, de Béziers, et Jean Rascas, Marie Bosc, Pierre Rascas, et autres.

Le 15 février 1646, accord avec Joseph Verdier, de Béziers, suite à excès et injures [AD34, 2E14-158, 1646-f°47 (P)].

Le 28 avril 1647, lui et son frère Pierre, mangonniers, reconnaissent devoir à Catherine Pouget, femme d'Antoine Gironnet, marchand de Béziers, la somme de 255 livres pour vente de la quantité de 12 quintaux 17 livres de fromage [AD34, 2E14-205, f°221 (P)]. Quittance en marge.
Le 29 mars 1660, Madame de Villespassans lui arrente une boutique située à Béziers, à la place de la Poissonnerie, pour la durée de 3 ans, moyennant la rente annuelle de 36 livres, et outre ce une douzaine de coquilles et une douzaine d'huîtres par an [AD34, 2E13-80, f°306 (P)] ; dans cet acte, il est surnommé Gomin.
Le 17 août 1668, Jacques Gauch, marchand mangonnier de Béziers, lui arrente une maison et boutique à Béziers, au bourg du Roi, à la rue de la Poissonnerie, pour la durée de 3 ans, moyennant 75 livres par an [AD34, 2E11-74, f°321 (P)].

Ayant pris en arrentement avec son fils Raymond, par contrat du 5 décembre 1677 reçu en original par Me Bourguès, une maison à Béziers, au bourg du Roi, à la Poissonnerie, pour la durée de 5 ans au prix de 72 livres l'an, reçoit quittance finale de la somme de 360 livres, prix de l'arrentement, de Bernard Dumassouverain, héritier du bailleur, le 5 décembre 1683 [AD34, 2E14-262, f°579 (P)].

Le 17 avril 1682, comme tenancier d'un champ ci-devant vigne, situé à Béziers, de contenance de 5 séterées 51 dextres, acquis de Marcellin Pierre pour la somme de 500 livres (contrat reçu le 26 juillet 1665 par Me Bendit [AD34, 2E14-267, ff.472-474 (P)]), s'accorde avec Jeanne Caumelle, veuve de celui-ci qui a entrepris la saisie générale des biens de son mari, et lui verse la somme de 33 livres pour qu'elle se départe de la saisie [AD34, 2E14-262, ff.324-326 (P)], avec quittance finale le 27 juin 1684 [AD34, 2E14-263, ff.100-101 (P)].
Le 25 novembre 1688, il déclare à sa fille Louise Rascasse que, lorsqu'il acheta de Marcellin Pierre, par contrat du 26 juillet 1665 reçu par Me Jacques Bendit, notaire à Béziers, un champ ci-devant vigne au terroir de Béziers, pour le prix de 500 livres, il en paya tout de suite 150 livres, dont 81 livres baillées par sa fille [AD34, 2E14-263, f°749 (P)].

Le 24 mars 1684, Jean et Pierre Rascas, mangonniers, prennent en arrentement une boutique à Béziers, à la rue de la Poissonnerie, pour la durée de 2 ans, moyennant la rente annuelle de 60 livres + une demie livre de beurre par semaine [AD34, 2E14-304, f°12 (P)].

 Sources

  • Personne: Jean Rascas, marchand mangonnier, son frère germain, assiste au contrat de mariage de Pierre Rascas avec Marguerite Agasse + CM de son fils Pierre avec Jeanne Bel, en présence de Denis Rascas, oncle + CM de Pierre Rascas, en présence de Jean Rascas, frère + AD34, 2E14-161, f°30 (P) + testament de ses parents (sans mention de l'alliance)
  • Union: AD34 en ligne, BMS Béziers-paroisse Saint Félix, GG 56, vue 57 - l'acte est daté du 30 octobre, mais suit un acte du 3 novembre - non filiatif
  • Famille: AD34 en ligne, B Béziers-paroisse Saint Félix, GG 49, vue 105 : Jean Rascas et Marie Bosque sont parrain et marraine de Marie Bonefons le 22 janvier 1634
  • Décès: consent au contrat de mariage de sa petite-fille Françoise Rascas

 Aperçu de l'arbre

            x CAVALLIER ?1530-   ? ?
      |
14
  |
15
     


      |
    Bernard TAILHAVIN ?1555-1621..1623   Guillaumette CAVALLIER ?1555-1621..1623
  |
6
  |
7
 


  |
Jacques RASCAS ?1580-1654   Françoise TAILHAVIN ?1582-1660..1662
|
2
  |
3



|
Jean RASCAS ?1608-1690/


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.