Les informations proviennent, pour la plupart, de documents consultés dans les dépôts d'archives et bibliothèques. La mise en ligne des sources sur les fiches de chaque personne est en cours ; par ailleurs, un état général des références figure dans les notes. Vous pouvez me contacter pour plus de précisions.

docteur en droits

  • Né peut-être en 1585
  • Décédé le 15 décembre 1656 - Béziers, 34, France , à l’âge de peut-être 71 ans
  • Avocat aux Cours royale et présidiale de Béziers

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Relations

 Notes

Notes individuelles

Dernier testament le 28 août 1653 devant Me Pierre Sairas, notaire à Saint Pargoire, avec codicille le 12 février 1656 devant Me Delasubertaries, notaire à Béziers [mention dans AD34, 2E14-209, ff.661-667 (18/09/2009)].
Le testament de 1653 a également été relevé par Pascal Rémi-Bouissière (message du 27 février 2012) : teste le 28 avril 1653 à St Pargoire, Me Sairas étant venu exprès en son moulin de Roquemengarde. Il :
  • donne et lègue à Marie de POUGET femme du Sr BESSE la somme de 4.000 livres outre 3.700 livres qu'il lui a constituées en dot
  • donne et lègue à Pierre POUGET son fils la somme de 16.000 livres
  • donne et lègue à Izabeau de POUGET sa fille 8.000 livres
  • idem à Madon de POUGET sa petite fille 1.000 livres
  • idem à Pierre POUGET son petit fils tous ses livres, bibles, etc
  • donation de... ??... (jouissance ?) de ses biens à Gaspard POUGET son fils ayné
  • institue son héritière universelle et générale demoiselle Izabeau DALICHOUX sa femme (avait reçu en dot de demoiselle Dalichoux la somme de 6.500 livres, et 827 livres de son héritage laissé par Mr Gaspard DALICHOUX, son frère)

D'après Pascal Rémi-Bouissière (message du 27 février 2012), Flânerie en pays d'Hérault, par Philippe Huppé et Didier Jungers (2006), apprend que les moulins de ROQUEMENGARDE bâtis au 11ème siècle, ayant appartenu aux seigneurs de St-Pons-de-Mauchiens puis aux moines de St-Guilhem, passèrent aux mains de Pierre POUGET en 1642, qui les restaura. Tente ans plus tard, Isabeau, la fille de Gaspard POUGET les apporta en dot à François de GAILHAC Sgr de Caussiniojouls. En 1725, leur fils, Henri Guillaume, baron de Pailhès, vendit les moulins au comte de POLASTRON (p. 24)- très belle photo des moulins p.25).

ADH, 2E 13/78, ff.224-225, minutes de maître Étienne Boissy, notaire à Béziers, 4 février 1656 :
Antoine LANDES, rentier de la métairie de Saint Pierre, vend à Pierre POUGET, avocat, de Béziers, 18 chevaux et juments servant à un haras, à savoir : la jument dite la Mourache, âgée de 2 ans ; la jument la Rafaude, âgée de 6 à 7 ans, robe blanche ; la jument la Pie, blanche et étourneau, âgée de 6 ans ; la jument lou Capdaussel, poil rouge, âgée de 7 ans ; la jument l’Étoile, poil d’étourneau, âgée de 5 ans ; une pouline âgée d’un an et demi, poil falet ; le cheval appelé le Cadet, poil blanc, âgé de 7 ans ; le cheval lou Destraire, poil bai, âgé de 8 ans ; le cheval le Pied blanc, poil bai obscur tombant sur le noir, âgé de 7 ans ; un cheval à poil rouge, âgé de 7 à 8 ans ; le cheval le Mourille, poil rouge, âgé de 7 ans ; le cheval l’Estournelot, poil blanc, âgé de 8 ans ; le cheval le Rohan, âgé de 6 à 7 ans ; le cheval lou Mouret, tombant sur le poil d’étourneau, âgé de 4 ans ; un cheval blanc âgé de 7 ans ; le cheval lou Tolosenq, poil noir, les quatre pieds blancs, âgé de 8 ans ; le cheval lou Prat, âgé de 5 ans ; et le cheval lou Loubat, poil rouge, âgé d’un an et demi ; au prix de 75 livres chacun, soit 1.350 livres au total.
Le 16 février 1656 [ff.228-229], Pouget baille les 18 chevaux à Landes, pour la durée d’un an, moyennant la rente de 150 livres, sous diverses clauses ; il est notamment précisé que les chevaux et juments serviront à dépiquer les grains ou au labourage.

Notes concernant l'union

CM

 Sources

  • Union: contrat de mariage le 4 décembre 1609 devant Me Étienne Debrus, notaire à Béziers [mention dans AD34, 2E14-209, ff.661-667 (18/09/2009)]
  • Famille: AD34, 2E13-83, ff.342-343 (10/07/2009) - voir leur succession dans AD34, 2E14-209, ff.661-667 (18/09/2009)
  • Décès: mention de la date dans AD34, 2E14-209, ff.661-667 (18/09/2009)

 Aperçu de l'arbre

     
 
 
 
Supposition POUGET ?1555-   ? ?
|
2
  |
3



|
Pierre POUGET, docteur en droits ?1585-1656


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.