Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible

H  Louis ARCHINARD Le Général

(Louis ARCHINARD)
X (entre 1868 et 1870), Général (***) de Division (24 novembre 1900)

  • Né le 11 février 1850 (lundi) - LE HAVRE 76
  • Décédé le 8 mai 1932 (dimanche) - VILLIERS LE BEL 95 , à l’âge de 82 ans
  • 1m 66
    conquérant et pacificateur du Soudan français (actuel Mali).
    tué à 82 ans par l’émotion d'apprendre la mort de son visiteur, le Président Doumer

 Parents

 
  • Louis ARCHINARD, Instituteur 1814-1877
  • Puis dirigea les écoles protestantes de la ville (Le Havre)
 

 Union(s)

  • Marié le 4 mai 1901 (samedi), VILLIERS LE BEL 95, avec M Mathilde RUE ca 1870-

 Frères et sœurs

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Desc.phys. : Cheveux châtains - Front ordinaire - Nez ordinaire - Yeux noirs - Bouche moyenne - Menton rond - Visage ovale - Taille 166 -


http://www.culture.gouv.fr/LH/LH004/PG/FRDAFAN83_OL0046072v001.htm

Louis Archinard, né au Havre le 11 février 1850 et mort à Villiers-le-Bel le 8 mai 1932, est un général français de la Troisième République, qui contribua à la conquête coloniale de la France en Afrique occidentale. Il est souvent présenté comme le conquérant et le pacificateur du Soudan français (actuel Mali).

Louis Archinard est issu d’une famille protestante du Havre. Son père dirigeait les écoles protestantes de la ville. Il fait ses études à l’École polytechnique (Promotion X 1868), d’où il sort le 10 mai 1870 comme sous-lieutenant au régiment d’artillerie de marine.

Après une mission en Cochinchine entre 1876 et 1878, il est nommé inspecteur des études à l’École polytechnique avant de rejoindre en 1880 le Soudan français à la demande de Borgnis-Desbordes. Il y mène différentes campagnes permettant à la France de poursuivre sa pénétration coloniale. Il pénètre à Ségou en 1890 et s’empare de Djenné en 1893.

De retour en métropole, il est promu général de brigade en avril 1896, général de division, puis commandant de la 32e division à Perpignan. Il est nommé au conseil supérieur de la guerre en 1911. En juillet 1914, il est promu Grand-croix de la Légion d’honneur. En 1917, il est chargé de créer l’armée polonaise en France. En 1919 il reçoit la médaille militaire.

Le général Archinard prit sa retraite à Villiers-le-Bel. Le président de la République Paul Doumer, qui était venu lui rendre visite le 5 mai 1932 fut assassiné, le lendemain, alors qu’il s’était rendu à la « Journée du livre », par un émigré russe, Paul Gorgulov. Atteint de plusieurs balles de revolver, le président, transporté d’urgence à l’hôpital Beaujon, mourut dans la nuit. Lorsqu’il apprit la nouvelle, le général Archinard, âgé de 82 ans, s’affaissa, tué par l’émotion.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Archinard


les Toucouleurs :

Peuple de l’Afrique, vivant au Sénégal et en Guinée, les Toucouleurs se seraient « formés au VIIIe siècle au Tekrour par le métissage des Peuls avec les noirs, Sérères ou Ouolofs. Chassés peu à peu par les Berbères et les Maures, ils s’installèrent dans le Fouta sénégalais, et seul leur fanatisme musulman les distingua des Peuls, fortement métissés de Noirs (…). Ayant renversé la dynastie païenne de ces derniers (v. 1770), les Toucouleurs fondèrent une confédération théocratique (…). Les royaumes toucouleurs (…) furent détruits par le colonel Archinard ».


??Famille?? : Pierre-Louis Archinard (1815-1884) Saint-Cyr (1835-1837) puis Général (***) de Division (Etat-Major)

Louis A. est associé sur le faire-part de deuil en 1908 de Léonce, (le Fils de Pierre-Louis A.)

 Aperçu de l'arbre

     
Louis ARCHINARD, Instituteur 1814-1877   Sophie CATTELAIN, Institutrice 1821-1898
| |



|
Louis Le Général ARCHINARD, Général (***) de Division 1850-1932



  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.