Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible

Maire de Plourivo (22) (1871-1917), Le Bourblanc (1882-1917), Ingénieur ECP (1860)

  • Né le 19 août 1838 (dimanche) - PARIS XI 75
  • Décédé le 18 septembre 1917 (mardi) - Le Bourblanc, PLOURIVO 22 , à l’âge de 79 ans
  • Député,
    Ingénieur Civil..
    Maire «de fait» jusqu'en 1917 (révoqué en 1873)

 Parents

portrait
 

 Union(s) et enfant(s)

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles


Louis ARMEZ, Maire de Plourivo (22) est un cousin issu d’issus de germains d'Armand FILHOL DE CAMAS, Colonel de l'Artillerie.
  • Ecole Centrale (1860).
  • Conseiller Général des Côtes du Nord, canton de Paimpol (06/1870).
  • Député des Côtes du Nord, canton de Saint Brieuc (5/3/1876). Battu en 1877 (invalidé le 3/3/1878).
  • Secrétaire de la Chambre (01/1883). Battu en 1885.
  • Député des Côtes du Nord (1917).
  • Membre de la Société d'Emulation des Côtes du Nord à partir de 1872.
  • Membre de la Société de la Pomme (1878).

http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=nicrejou&lang=it;p=louis;n=armez

ARMEZ (Louis), dis du précédent, député en 1876 et en 1881, est né à Paris le 19 août 1838. Ingénieur civil en 1863, maire de Plourivo en 1871, révoqué par M. de Broglie en 1873, mais maintenu de fait, personne n'avant voulu le remplacer, il était, conseiller général du canton de Paimpol (Côtes-du-Nord) , lorsqu'il fut élu député, le 20 février 1876, pour la 1ère circonscription de Saint-Brieuc, avec 8,460 voix sur 15,287 votants et 22,786 inscrits,contre M. Duval, qui obtint 6,778 voix.

Il siégea à la gauche modérée et vota -.pour lenouveau projet de loi sur la collation des grades, pour le projet de loi relatif à l'élection«les maires, et pour l'ordre du jour des gauches contre le cabinet de Broglie après le 16 mai.Présenté comme l'un des 363 aux électeurs de sa circonscription, le 14 octobre 1877, il échoua avec 7,835 voix contre 8,615 données à M. Garnier-Bodéléac, conservateur, qui fut élu.

Mais cette élection ayant été invalidée,les électeurs convoqués à nouveau le 3 mars 1878 donnèrent, cette fois, une majorité de 10,040 voix à M. Armez (son concurrent n'en obtintque 6,204). Dans cette législature, comme dans la suivante, M. Armez vota en faveur des ministères opportunistes en opposition à la fois avec la droite et avec l'extrême-gauche.

Le21 août 1881, il se vit renouveler son mandat dans la lre circonscription de Saint-Brieuc, par8.632 voix sur 14,386 votants et 23,168 inscrits.(M. de Boisgelin eu eut 5,682). Il fut secrétairede ia Chambre pendant la session.On lisait dans sa circulaire aux électeurs :« Les gouvernements précédents promettaient la paix, ils ont fait la guerre ; la République vous a promis la paix, elle l'a maintenue et la maintiendra avec toutes les puissances ».M. Armez crut cependant devoir voter les crédits demandés pour le Tonkin, ce qui fit dire alors à un biographe intransigeant :

«C'est en vain, espérons-le, qu'aux élections roi-haines cet étrange ami île la paix invoquera le «lieu des Armes-. »

En effet, il échoua, avec toute la liste républicaine, aux élections du 15 octobre 1885, et n' obtint que 42,060 voix. Le dernier conservateur élu, M. Larère en avait 70,119..En décembre 1883, la famille Armez offrit à l'État la tête du cardinal de Richelieu, qu'elle possédait depuis la violation révolutionnaire du tombeau, et qui fut, à la même date, solennellement replacée dans le beau monument dû à Girardon, dans l'église de la Sorbonne, à Paris.

 Aperçu de l'arbre

Louis Marie ARMEZ, Seigneur DE LANNEVEZ 1756-1843   Anne Marie POUSSIN 1781-1808   Armand François LE BIGOT, Capitaine de Frégate (III-II) 1770-1820   Nathalie Marie RUFFELET DE CHALLONGE 1774-
| | | |






| |
portrait
Charles Louis Marie ARMEZ, Sieur DU RUCLÉ 1799-1882
  Jeanne Jenny LE BIGOT 1798-1870
| |



|
Louis ARMEZ, Maire de Plourivo (22) 1838-1917



  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.