Loi Informatique et Libertés respectée "moins de 100 ans" non visible

Comte DE GUÉBRIANT, Publiciste , Cavalier , Craon (1954)

  • Né le 5 septembre 1916 (mardi) - SAINT POL DE LÉON 29
  • Décédé le 12 avril 2005 (mardi) , à l’âge de 88 ans
  • Hérita du château de Craon de la marquise d’Andigné

 Parents

 

 Union(s) et enfant(s)

  • Marié avec x x dont
    • x x
    • x x
  • Marié avec x x

 Frères et sœurs

 Relations

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Époux de Anne de la Grange, décédée en 1959, puis de Geneviève de la Chaise, veuve d'un officier britannique de la RAF tombé en Birmanie en 1940).

Né chez son grand père à Saint-Pol-de-Léon (Nord-Finistère), mais originaire de Saint-Jean-Kerdaniel près de Châtelaudren (Côtes d'Armor), il fait ses études secondaires au collège Sainte Croix de Neuilly-sur-Seine avant de rejoindre la faculté de droit de Paris.

À peine marié, il est fait prisonnier de guerre en mai 1940 et est emprisonné dans un Offlag (camp en Silésie).

Revenu d’Allemagne au bout de cinq années, il part vivre près de Rabat Maroc où il crée une exploitation agricole de maraîchage et d’agrumes.

Il arrive en Mayenne en 1954 avec sept enfants.

Il hérite du château de Craon de la marquise d’Andigné et gère le domaine agricole de la propriété, préside le comice agricole du canton de Craon (1958-1978), s’occupe d’une union de coopératives agricole (UCAM) dont le centre est à Evron.

Il hérite aussi de quelques actions du Courrier de la Mayenne et crée la SMEPP (Société Mayennaise d’Édition, Presse, Publicité), dont il assure la présidence et le développement de 1956 à 1986, ayant décidé de se lancer dans l’aventure de la presse.

Bien qu'il ignore tout de ce métier, il souhaite avant tout faire partager ses convictions profondes et mener des combats d’idées : aggiornamento de l'Église, crise des institutions de la IVe République, guerre d'Algérie, etc.

Fort de son expérience maghrébine, il signe des éditoriaux tranchés qui ne sont pas toujours compris en Mayenne. La diffusion de l’hebdomadaire et la croissance de l'imprimerie connaissent alors quelques difficultés.

Au fil des années, l’implantation du Courrier se renforce et ses pairs l'élisent des années durant Président d'une Agence de Presse destinée aux hebdomadaires de province.

Les chroniques locales se développent et il traite des problèmes du monde et de toutes les grandes questions de politique française. Ses choix restent fermes sur les problèmes de société (pour l’école privée, pour la vie contre l’avortement) et il garde toute son indépendance vis-à-vis des hommes politiques nationaux ou locaux.

Ses échanges musclés, par journal interposé, avec l’ancien ministre Robert Buron sont restés célèbres. Il est attaché à l’Église et au message évangélique, il soutient Solesmes et les nouvelles communautés religieuses (la Cotellerie à Bazougers, mouvement traditionaliste de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier à Chémeré-le-Roi) s’attirant parfois des critiques épiscopales.

Très attaché à la doctrine sociale de l'Église, il diffuse régulièrement dans son journal des extraits des messages des papes.

Cavalier émérite de concours hippiques et président de la société des courses de Craon, il contribua largement à faire de son hippodrome le plus connu de l’Ouest de la France.

Il fut conseiller municipal de Craon de 1958 à 1982 mais décida de ne pas se représenter en 1982.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Gu%C3%A9briant


Le château de Craon :

À la mort d’Hélène de Langle en 1954, le château est transmis par héritage à son neveu Louis de Guébriant (1916 -2005). Le portrait d’un illustre ancêtre de la famille de Guébriant orne le grand salon. Il s’agit du maréchal de Guébriant (1602-1643) dont l’épouse, Renée du Bec-Crépin, fut la première femme ambassadrice de France en Pologne sous Louis XIII.

C’est à l’initiative du comte de Guébriant que le domaine de Craon a été ouvert au public en 1962. Ce fut ensuite au tour du château d’ouvrir ses portes aux visiteurs en 1982, puis les anciennes écuries ont été réaménagées en 2002 pour servir de salles de réception.

Aujourd’hui, Loïk et Hélène de Guébriant accueillent chaque année plus de douze mille personnes qui décou- vrent à chaque saison une nouvelle gamme de couleurs. Aux jonquilles d’avril succèdent les rhododendrons en mai, puis les pivoines, les glycines, les lilas et les roses de l’été avant la floraison automnale des cyclamens, l’embrasement des hêtres, des chênes d’Amérique et des liquidambars.

http://www.chateaudecraon.com/le-chateau/histoire/

 Aperçu de l'arbre

Alain Casimir BUDES DE GUÉBRIANT, Comte DE GUÉBRIANT 1852-1931   Adélaïde DE DURFORT-CIVRAC DE LORGE 1859-1949   Louis LOUYS DE LA GRANGE 1858-1920   Anita Maria Lee CARROLL 1861-
| | | |






| |
Alfred Aymar BUDES DE GUÉBRIANT, Maire de Saint Jean Kerdaniel (29) 1882-   Irène LOUYS DE LA GRANGE 1886-
| |



|
Louis BUDES DE GUÉBRIANT, Comte DE GUÉBRIANT 1916-2005



  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.