Cet arbre généalogique contient principalement les familles, Marcillaud (Marsillaud), Schellart, Verjans, Mainguenaud, Précigout, Biesot, Gauthier, Dalbas (Dalba), Barbier, Léger, van der Kroft, Bovendeaard, Maçon (Masson)…

L’étude de l’historique familiale ne se limite pas aux branches principales...car, comme l'a un jour dit Jules Michelet (1798-1874) :

"Ces papiers, ces parchemins laissés là depuis longtemps ne demandaient pas mieux que de revenir au jour. Ces papiers n'étaient pas des papiers, mais des vies d'hommes...." 


Pierre Marsillaud
Sosa : 1
(Jean Marsillaud)
 Marcillaud


  • Né le 31 mars 1900 - Mauron, Maisonnais-sur-Tardoire, Haute-Vienne (France)
  • Baptisé en 1900 - Maisonnais-sur-Tardoire, Haute-Vienne (France)
  • Décédé le 16 mai 1986 - Hôpital de Girac, Saint-Michel d'Entraygues, Charente (France) , à l’âge de 86 ans
  • Inhumé le 20 mai 1986 - Chazelles, Charente (France)
  • Cultivateur

 Parents

  • sosa Jean Marsillaud, né le 18 février 1867 - Écossas, Roussines, Charente (France), décédé le 13 janvier 1944 - Chez Poirier, Chazelles, Charente (France) à l’âge de 76 ans , inhumé le 15 janvier 1944 - Chazelles, Charente (France), Faucheur tâcheron, Cultivateur
    Marié le 21 octobre 1890, Les Salles-Lavauguyon, Haute-Vienne (France), avec
  • sosa Françoise Précigout, née le 30 octobre 1872 - Chez Lafont, Les Salles-Lavauguyon, Haute-Vienne (France), décédée le 2 juin 1948 - Chez Poirier, Chazelles, Charente (France) à l’âge de 75 ans , inhumée le 5 juin 1948 - Chazelles, Charente (France), Agricultrice

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Notes

Notes individuelles

Pierre (dit Jean) Marsillaud, selon l'état civil lors de sa naissance (son nom sera écrit par la suite Marcillaud dans la plupart des actes officiels), fut agriculteur-métayer au lieu dit Les Brousses, commune de Montbron (Charente); Pierre et sa famille quitteront cette ferme dans le milieu des années vingt pour s'installer au lieu dit Chez Poirier, commune de Chazelles (Charente); Au début des année cinquante Pierre s'installera avec son épouse au lieu dit Chez Batisses, commune de Chazelles (Charente), où il exploitera en fermage une petite propriété agricole jusqu'à sa retraite.

Parcours militaire de Pierre Marsillaud (Pierre Marcillaud) de 1920 à 1940 :
• Classe 1920
• N° matricule au Recrutement à Angoulême (Charente) : 570
• Était au moment de son incorporation, domicilié à : Montbron (Charente)
• Incorporé : 16 mars 1920
• Régiment : 20e Régiment d'artillerie
• Grade : 2ème Canonnier Servant (mars 1920) / 1er Canonnier Servant (1er janvier 1921)
• N° matricule au Corps d'armée : 633
• Régiment (détails) :
Un certificat de bonne conduite, fait à Poitiers suite à la période réglementaire de service, le 5 février 1922, signé par le lieutenant-colonel Baco, commandant le 20e Régiment d'artillerie, certifie que :
« Le 1er Canonnier Servant, Marcillaud Pierre, Classe 1920, n° d'incorporation 633, né le 31 mars 1900 à Maisonnais, département de la Haute-Vienne, a tenu une bonne conduite sous les drapeaux, et qu'il a constamment servi avec honneur et fidélité. »
• Renvoyé en Disponibilité : 2 mars 1922
• Affectation dans la Réserve de l’armée active : 17 mars 1922
• Domicilié à : Chazelles (Charente), le 8 octobre 1924
• Reformé définitif nº2 : 18 octobre 1927, par la Commission de réforme d’Angoulême
• Rattaché à la classe de mobilisation 1916 : 25 janvier 1940 ; Comme père de 2 enfants vivants, en application de l’Article 58, de la loi du 31 mars 1928.
• Maintenu Reformé définitif nº2 : 8 février 1940, par la Commission de réforme d’Angoulême.

REMARQUE : Il y avait entre 1914 et 1918 une autre famille Marcillaud recensée dans la commune de Maisonnais-sur-Tardoire (Haute-Vienne), qui était la commune de naissance de Pierre (Jean) Marsillaud (Marcillaud), bien que la relation familiale ne soit pas clairement établie entre ces deux familles.

NOTE GENERALE : Métayage (1838; de métayer; ancien français moitoiage "convention par moitié", de moitoier "partager par moitié"). Mode d'exploitation agricole, louage d'un domaine rural à un preneur qui s'engage à le cultiver sous condition d'en partager les fruits et récoltes avec le propriétaire (bail partage de fruits). Métayer (Meiteier, XIIe; de meitié, forme ancienne de moitié). Personne qui prend à bail et fait valoir un domaine sous le régime du métayage.

Notes concernant l'union

Pierre (dit Jean) Marsillaud (Marcillaud) et Thérèse (dite Marie) Gauthier habitaient en 1923 le village de Les Brousses, de la commune de Montbron, dans le département de la Charente, lors de la naissance de leur fils Albert.
Ils déménagèrent, le 29 septembre 1924, du village de Les Brousses vers le village de Chez Poirier, situé dans la commune de Chazelles, dans le même département de la Charente.

 Sources

  • Naissance: Registre de l' tat Civil de la Commune de Maisonnais-sur-Tardoire, canton de Saint-Mathieu (Haute-Vienne)
  • Union: Registre des Mariages de la Commune de Busserolles (Dordogne).

 Aperçu de l'arbre

sosa François Marcillaud 1768-1844   sosa Charlotte Montaillat 1778-1865   sosa Jean Léger ?1788-1838   sosa Marie Contamine 1790-1869   sosa Jean Précigout 1813-1878   sosa Anne Rousseaud ?1812-   sosa Mathieu Barbier 1812-1879   sosa Jeanne Pierrillas ca 1815-1891
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
sosa François Marcillaud 1817-1882   sosa Marie Léger 1832-1898   sosa Joseph Précigout 1840-1924   sosa Marie Barbier 1846-1924
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
sosa Jean Marsillaud 1867-1944   sosa Françoise Précigout 1872-1948
|
2
  |
3



|
sosa Pierre Marsillaud 1900-1986


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.