H  Joseph de BÉBIAN

(Joseph Pierre André de BÉBIAN)


  • Né en 1749 - Toulouse (31)
  • Décédé le 20 juillet 1836 - Pointe-à-Pitre, Grande-Terre, La Guadeloupe (971) , à l’âge de 87 ans
  • Habitant propriétaire au Morne à l’eau, sucrerie Berg-op-zoom

 Parents

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Raimond de BÉBIAN, seigneur de La Gressielle 1708-1766

 Notes

Notes individuelles

Auguste BÉBIAN et sa famille (Toulouse, Guadeloupe) par Bernadette et Philippe Rossignol

Joseph (de) BÉBIAN était un « gentilhomme toulousain » établi à la Guadeloupe, fils de « Raymond de Bébian, écuyer, seigneur de La Greisseille et de dame Élisabeth Mourné », d’après mention lors de son mariage en 1775. La famille de Bébian était originaire du Languedoc avant de se fixer à Toulouse au XVIIe siècle (Chaix d’Est-Ange).

En fait, d’après Laurent de Boissel sur Geneanet, Jean Raymond Bébian, capitoul de Toulouse en 1745, fils de Raymond, marchand de soie, et de Guillemette Cazals, était seigneur de la Greffeille. Né le 12 et baptisé le 22/12/1708 à Toulouse, il y était décédé le 10/12/1766 (la paroisse n’est pas indiquée). Il avait épousé en premières noces vers 1745 Élisabeth d’Horemerre (d’après Paul Michaux : d’Hourme) et n’en avait eu qu’un fils, ce Joseph parti pour la Guadeloupe, puis il s’était remarié vers 1760 avec Honorée Cezeron qui lui avait donné trois autres enfants.

Diverses généalogies sur Geneanet donnent pour nom de branche à Joseph « Bébian de Pachin ». N’en ayant trouvé trace que dans les embarquements de Bordeaux mais dans aucun document de la Guadeloupe, nous ne l’indiquons que pour mémoire et commençons donc la généalogie avec Joseph Bébian.

1 (Pierre André ?) Joseph (de) BÉBIAN, s’embarque le 20/09/1768 à Bordeaux pour la Guadeloupe : Jean Joseph Bébian de Pachen, 19 ans, de Toulouse ; le 16/07/1778 repart pour Bordeaux et le 24/04/1780 nouvel embarquement à Bordeaux, pour la Martinique : Joseph de Bébian, 27 ans négociant à Pointe à Pitre en 1788 (JPP : il doit plutôt s'agir de son demi-frère Jean Raymond Marie Joseph de BÉBIAN); président du comité municipal de Pointe à Pitre en 1790, il fait partie de la députation envoyé à Saint Pierre de la Martinique en octobre (Historique des troubles survenus à la Martinique pendant la Révolution, de Dessalles) ; recensé en l’an V (1796) à Morne à l’eau avec son fils et sa fille : « Mon fils » et « Anonyme » ; dans le même recensement, mais au Moule, « Michaux Bébian », 40 ans, propriétaire, avec Bébian fils, 6 ans, et Mirabelle, 4 ans [nota : Jean Bébian, l’ancêtre de Toulouse, grand-père de Jean Raymond, était « bourgeois de Mirabel » d’après Laurent de Boissel] : les enfants sont donc recensés deux fois, avec leur père et avec leur mère, récemment divorcés ; envoyé en 1801 par Lacrosse vers les colonies espagnoles de Porto Rico et Cuba avec un ordre de mission pour légaliser les corsaires guadeloupéens, inspecter la comptabilité des consuls, etc. (La Guerre de course en Guadeloupe, de Michel Rodigneaux). Il fut enfin habitant propriétaire au Morne à l’eau, sucrerie Bergopzoom (Laurent de Boissel). o ca 1749/52 Toulouse
+ 20/07/1836 Pointe à Pitre ; 87 ans, en sa maison angle rue de la Martinique et quai Lardenoy (p. 2090) donation en avancement d’hoirie à ses quatre enfants, Me Annothe, 24/01/1835
Inventaire après décès, Me Annothe, 06/09/1836

ax 23/04/1775 Petit Canal (mais l’année se trouve dans le registre de Pointe à Pitre) Marie Félicité dite Félicie MICHAUX, fille de Raymond et Marie Dieudonnée FONTAINE
o ca 1754 Petit Canal ou Le Moule
)( 25 frimaire IV (16/12/1795) Pointe à Pitre, pour « incompatibilité d’humeur et de caractère » (p. 2090), vue 72/79

Cm 1er nivôse VII (21/12/1798) Me Callard, acte cité dans l’inventaire après décès de 1836

bx 7 nivôse VII (27/12/1798) Petit Canal ou Goyave (? lacunes des registres), Marie Louise Sophie LATRAN de LAGRANGE, fille de NN et Charlotte MELET de SAINT-POL (p. 2090)
o ca 1774 Goyave
+ 05/06/1846 Pointe à Pitre, maison dame veuve Houdin d’Orgemont, rue du Morne à Caille (p. 2090)

d’où :

1a.1 Auguste Roch Ambroise de BÉBIAN, envoyé en France pour études dès 1802, au lycée Charlemagne ; membre dès 1817 du bureau de l’administration de l’institut royal des sourds-muets, dont il réforma la pédagogie (langue des signes) ; il écrivit plusieurs livres sur ce sujet, fonda l’école des sourds-muets du boulevard Montparnasse, enseigna deux ans à Rouen ; de retour à la Guadeloupe en 1834, il créa un pensionnat pour les jeunes gens de famille à Pointe à Pitre puis dirigea l’École mutuelle pour les enfants de couleur à Pointe à Pitre ; une rue de Basse Terre et l’ancienne rue de la Loi de Pointe à Pitre portent son nom (biographie dans La Guadeloupe volume 6, L’instruction à la Guadeloupe de 1635 à 1897, par Jules Ballet ; Guide historique des rues de Pointe à Pitre et Basse Terre, par Rodolphe Enoff et GHC p. 2093 ; notices dans Les Hommes célèbres de la Guadeloupe et le Dictionnaire encyclopédique Désormeaux ; une association « Bébian, un autre monde » vient d’être créée à la Guadeloupe : http://www.cis.gouv.fr/spip.php?article3648) o 14/08/1789 Pointe à Pitre (source : Ballet) mais n’aurait été baptisé qu’en arrivant à Paris [néant Pointe à Pitre, Le Moule et Morne à l’eau] + 24/02/1839 Pointe à Pitre



Sources




  • Généalogie et Histoire de la Caraïbe numéro 216 Juillet-Août 2008 Page 5607
  • Généalogie et Histoire de la Caraïbe numéro 227 Juillet-août 2009, Page 5940
  • Généalogie et Histoire de la Caraïbe numéro 240 Octobre 2010, Page 6496
  • Morne à l'Eau et Vieux Bourg
    • A propos de la mangrove à Vieux Bourg - L'ensemble constitue un itinéraire de 10 km dans la mangrove. Autrefois ce labyrinthe reliait l'intérieur des terres au grand Cul de Sac. II permettait les livraisons avec les quatre sucreries locales. La dernière, l'usine Blanchet de Morne à l'Eau, fut fermée et abandonnée en 1979 pour être remplacé par un crématorium.

Notes concernant l'union

Union avec Marie Félicité MICHAUX:

)( 25 frimaire IV (16/12/1795) Pointe à Pitre, pour « incompatibilité d’humeur et de caractère » (p. 2090), acte n°17, vue 72/75, Notes de Déméter :
http://www.ghcaraibe.org/bul/ghc240/som240.html p6496

 Sources

  • Personne: Maitrier 05/07/04, Lucifer (Généalogie et Histoire de la Caraïbe nos 216/227 et 240) 30 ix 2014
  • Famille 1: Apollon 28-11-04, Lucifer 30 ix 2014, Déméter
  • Union 2: Lucifer (Cm 1er nivôse VII (21/12/1798) Me Callard, acte cité dans l’inventaire après décès de 1836)
  • Famille 2: Maitrier 05/07/04, Lucifer (Généalogie et Histoire de la Caraïbe )
  • Décès: Lucifer (Acte de décès n°168, ANOM, La Guadeloupe, Pointe-à-Pitre, année 1836, vue 37/67) 30 ix 2014

 Aperçu de l'arbre

    Arnaud CAZALS †/1712   Perette Castéras ? de CASTERAS        
  |
10
  |
11
   
 


   
  |    
Raymond, marchand de soie, BÉBIAN 1685-   Delphine CAZALS    
|
4
  |
5
 



 
|  
Raimond de BÉBIAN, seigneur de La Gressielle 1708-1766   Elisabeth d'HOURME-DULIEU
|
2
  |
3



|
Joseph de BÉBIAN 1749-1836


  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.