(Jeanne Boulet Première Victime de la Bête du Gévaudan)
Première Victime de la Bête du Gévaudan

  • Née le 7 octobre 1750 (mercredi) - Saint-Etienne-de-Lugdarès,Ardèche
  • Décédée le 30 juin 1764 (samedi) - Saint-Etienne-de-Lugdarès,Ardèche , à l’âge de 13 ans
  • Inhumée le 1er juillet 1764 (dimanche) - Saint-Etienne-de-Lugdarès,Ardèche

 Parents

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Jacques Boulet, Histoire de la Bête du Gévaudan 1717-1776

 Notes

Notes individuelles

Jeanne Boulet est la première victime répertoriée de la fameuse "bête du gévaudan"

les Boulet sont des Ascendants des VELAY x DELANNES - JAME

Boulet, Jacques. Né le 16/05/1717 - Épouse Louise Mazaudier le 26/03/1743.
Père de Jeanne Boulet, Née le 30 septembre 1750, Baptisée le 06/10/50.
lieu-dit "Les Hubacs" - Cadavre retrouvé, 30/06/1764 - enterrée, 01/07/1764.

Histoire de " La Bête du Gévaudan"

Jeanne Boulet, 14 ans
est tuée le 30 juin 1764 (Samedi, Coeur immaculé de Marie)
Première victime officiellement recensée:
une fille âgée de 14 ans,
dévorée au village des Hubacs
(Saint-Étienne-de-Lugdarès) (A.D. Hérault c. 44).
Son nom est Jeanne Boulet
elle est dévorée au coucher du soleil (acte, 18/09 - relation, 04/65)
Tout commence le 30 juin 1764, à Saint-Etienne-de-Lugdarès,
sur les confins du Gévaudan et du Vivarais,
lorsqu'une jeune fille de quatorze ans est retrouvée morte, tuée et dévorée par une bête féroce.
Curieusement, sur le registre paroissial (peut-être le double du registre),
l'acte d'inhumation semble ajouté ultérieurement
entre un acte daté du 13 juin
et un autre daté du 18 septembre 1764,
alors que Jean-Marc Moriceau (historien) précise
que les actes de sépulture des victimes des loups anthropophages
"sont établis très peu de temps après l'attaque "
L'acte d'inhumation de Jeanne Boulet :
Extrait du registre paroissial de St-Etienne-de-Lugdarès.
" L'an 1764 et le 1er juillet a été enterrée Jeanne Boulet sans sacrements
ayant été tuée par la bette féroce présent Joseph Vigier Jean Reboul.
Sources : Registre paroissial de Saint-Etienne-de Ludgares.
copie : "L'an 1764 et le 1er Juillet, a été enterrée, Jeane BOULET, sans sacremens,
ayant été tuée par la bette féroce, présans Joseph VIGIER et Jean REBOUL"

La victime fut enterrée, sans sacrements , n'ayant pu se confesser avant sa mort.
On relève toutefois sur la consignation de sa mort
que le curé de la paroisse mentionne qu'elle fut victime de la bête féroce,
ce qui suggère qu'elle ne fut pas la première victime mais seulement la première déclarée.

Acte visible sur le site des AD07, commune de Saint-Étienne-de-Lugdarès,
types d'acte : baptêmes, mariages et sépultures datés de 1757 à 1780, page 113 (Fr.)

La petite Jeanne Boulet est la première victime officielle de la "bête dite du Gévaudan"
La première victime d'une longue et sinistre liste :
au total, de 1764 à 1767, près de 157 attaques et plus de 100 victimes recensées.
Mais sans aucun doute, la tournure de l'acte ci-dessus
laisse à penser que d'autres méfaits de la bête avaient eu lieu auparavant dans cette même région

http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%AAte_du_G%C3%A9vaudan
http://www.betedugevaudan.com/fr/index.html
http://www.tao-yin.com/bete-gevaudan/

 Aperçu de l'arbre

Pierre Boulet, Lien "La Bête du Gévaudan" 1685-   Françoise Tournaire    
| |



|
Jacques Boulet, Histoire de la Bête du Gévaudan 1717-1776   Louise Mazaudier, Histoire de la Bête du Gévaudan
| |



|
Jeanne Boulet, Première Victime de la Bête du Gévaudan 1750-1764



  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.