Sosa : 1
(Marie Henri François VIOT)
28 R.I.L , 36 R.M , 44 , capitaine , Saint-Cyr

  • Né le 8 décembre 1840 - Nantes, Loire Atlantique
  • Décédé le 9 janvier 1871 - Mazangé, Loir et Cher , à l’âge de 30 ans
  • Inhumé le 4 février 1871 - Cimetière de la Miséricorde, Nantes, Loire Atlantique
  • Capitaine 28 R.IL - 36 R.M

 Parents

 Frères et sœurs

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Elève de l'institution Saint Stanislas de Nantes
du collège Saint François Xavier à Vannes
de l'école Sainte Geneviève du 14 octobre 1857 au 15 août 1859
puis élève de l'école impériale spéciale militaire à Saint-Cyr, promotion 1859-1861 Nice et Savoie
historique de la 44e promotion de Nice et Savoie
http://www.saint-cyr.org/fichiers/promotions-eteintes/1859-1861-44e-promotion-de-nice-et-savoie.pdf
promu sous-lieutenant le 01/10/1861 au 39e R.I.L à Tours
démission effective de l'armée le 26 mai 1864
au début de la guerre de 1870 : Sous-lieutenant au 28e régiment d'infanterie de Ligne le 09/09/1870
puis nommé Lieutenant le 30/09/1870 par ratification du ministre de la guerre
affecté au 36e régiment d'infanterie de Marche le 07/10/1870
capitaine le 27/10/1870.
Blessé d'une balle à l'abdomen le 06/01/1871 à la bataille de Mazangé (41)
décédé à Mazangé le 09/01/1871
inhumé au cimetière de la Miséricorde à Nantes le 04/02/1871

ANECDOTES

Un détachement d'artillerie lourde de l'armée française était posté au lieu dit "La Hacherie".
Le 6 janbier 1871, élément clé de la défense française, ce détachement fut harcelé par les Prussiens qui réussirent après une longue journée de bataille.

Nous devons au curé de Mazangé quelques détails sur les derniers moments de Henri Viot :
Vers 14h ou 15h, le capitaine Viot opposant une courageuse résistance aux soldats allemands, se sentit atteint d'une balle à l'abdomen.La blessure était mortelle. Les soldats aimaient leur chef et ne pouvaient consentir à l'abandonner.
"Ne restez pas avec moi, leur dit-il, battez en retraite et pour servir la France, hâtez vous de me quitter. Je ne vous demande qu'une chose, c'est de me mettre sur le chemin, on pourra me ramasser. Allez vite, mes enfants, vous ne m'abandonnez point, mais vous obéissez au devoir."
Soigné par un médecin Prussien, il demeura sur place dans la maison d'un des habitants de Mazangé.
Il mourût dans d'atroces souffrances trois jours plus tard.
Il fut enseveli à l'endroit où il tomba. Ses proches, Nantais, se sont rendus de nuit en calèche sur place, l'ont déterré et l'ont inhumé au cimetière de la Miséricorde à Nantes.
Pour la mémoire de cet homme, sa famille a offert ce monument : à la Hacherie, la croix du Capitaine Viot que l'on peut toujours visiter.
[http://www.loire1870.fr/pages/pa_mam/pa_mam_41/monu_mazange_41.html]

Dans le cimetière communal sont inhumés encore 17 autres soldats français, tombés au cours de cette bataille.
[http://www.loire1870.fr/pages/pa_mam/pa_mam_41/monu_mazange_41.html#monu6]

 les sources

  • Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Mazang%C3%A9#La_tombe_du_capitaine_Henry_Viot
  • Souvenir de l'école Sainte-Geneviève - par le R.P. CHAUVEAU - Notices sur les élèves tués à l'ennemi -Tome 2
  • Livre d'or de Saint-Cyr, liste complète des élèves de l'école spéciale militaire depuis 1818 , annuaire de la Saint-Cyrienne, 1905, vue 151 promotion 1859-1861, vue 145 à 151.
  • S.H.D
  • site Loire1870: http://www.loire1870.fr/index2.html
  • Guerre 1870-1871, Etat nominatif, par affaires et par corps, des officiers tuées ou blessés dans la deuxième partie de la campagne par A. MARTINIEN, vue 148, 91 combat d'Azay-Mazangé (Loir et Cher)

 Sources

 Aperçu de l'arbre

     
Alexandre VIOT 1803-1888   Zoé HOUDET 1813-1911
| |



|
Henri VIOT, 28 R.I.L 1840-1871



  1. Découvrez les arbres en ligne

    Découvrez les arbres généalogiques en ligne et l'organisation des menus, via une courte visite guidée.

    Si vous ne souhaitez pas faire cette visite immédiatement, vous pourrez y revenir plus tard en cliquant sur le lien "Visite guidée" situé en bas de page.

  2. Accueil Geneanet (1/7)

    Cliquez sur ce logo pour revenir à l'accueil de Geneanet.

  3. Gestion de votre compte (2/7)

    Une fois connecté à Geneanet, vous pourrez consulter ici votre messagerie, revoir et paramétrer vos alertes généalogiques, et gérer vos informations personnelles.

    C'est dans le menu "Mon compte" que vous aurez désormais la possibilité de vous déconnecter.

  4. Connexion et création de compte (2/7)

    Vous n'êtes pas identifié sur Geneanet. Cliquez sur l'un des liens pour vous connecter ou bien pour créer votre compte Geneanet.

  5. Accueil de l'arbre (3/7)

    En cliquant ici, vous retournez à l'accueil de l'arbre que vous visitez.

  6. Outils de recherche (4/7)

    Les champs de saisie vous permettent de chercher une personne dans cet arbre. avec la liste alphabétique des noms.

    En passant la souris sur cette zone, vous affichez les options supplémentaires :
    - lien vers la souche de l'arbre
    - liste de tous les noms de l'arbre
    - options de recherche avancée

  7. Menu généalogique (5/7)

    Ce menu contient tous les outils et actions anciennement placés dans le menu gauche latéral.

    Si vous êtes connecté sur votre arbre, il vous offre un accès rapide aux fonctionnalités de mise à jour de votre généalogie, de paramétrage de votre arbre, etc.

  8. Droits d'accès à l'arbre (6/7)

    Selon les droits d'accès dont vous disposez, vous pouvez changer votre mode de consultation :
    - visiteur : vous pouvez consulter librement l'arbre, sauf les individus marqués comme privés (contemporains) et leurs photos
    - invité : vous pouvez consulter l'arbre entièrement, y compris les individus privés et les photos
    - éditeur : vous pouvez consulter et modifier l'arbre entièrement.

  9. Mode contrasté (7/7)

    Pour un meilleur confort de lecture, cliquez sur ce lien pour activer le mode contrasté sur tous les arbres en ligne.

  10. C'est fini !

    Si vous souhaitez recommencer la visite guidée, cliquez sur le lien "Visite guidée" en bas de la page.