M Jacques Ier d'ARAGON le Conquérant

Sosa :91,053,314
(Jacques Ierd'ARAGON)


  • Born 20 February 1208 - Montpellier, 34000, Hérault, Languedoc-Roussillon, FRANCE
  • Deceased 1 August 1276 - Alzira, Valence, ESPAGNE,aged 68 years old
  • Roi d'Aragon

 Parents

 Spouses and children

 Half-siblings

On the side of Marie de MONTPELLIER, Dame de Montpellier Muret 1165-1213

 Notes

Individual Note

Jaume Ier le Conquérant est né à Montpellier dans la nuit du 1er au 2 février 1208. Il fut l'un des très grands rois du Moyen Age, qui étendit sa domination sur un vaste espace méditerranéen allant du Languedoc aux portes de Murcie ; mais son action ne fut pas seulement militaire : son oeuvre administrative et législative est, elle aussi, considérable.

Jacques Ier épouse Eléonore , fille du roi de Castille Alphonse VIII et d'Alienor d'Angleterre, fille d'Henri II Plantagenêt. C'est la soeur de Bérengère, épouse d'Alphonse IX de Léon, qui la propose en mariage au souverain aragonais. Eléonore est alors âgée de 20 ans, alors que Jayme n'en a que 13. Toutefois, 8 ans plus tard, le roi d'Aragon demande l'annulation du mariage : le divorce est prononcé en avril 1229 à Tarragone.

Jayme eut de sa première épouse un fils appelé Alphonse qui aurait du lui succédr à la tête du royaume, s'il n'était pas décédé en 1260.

Jayme se remarie en 1235 avec Yolande de Hongrie fille du roi de Hongrie André II. La cérémonie a lieu dans la cathédrale de Barcelone.Toutefois Jayme était comme son père, il aimaitles femmes, et avait eu de nombreuses maitresses depuis son divorce d'avec Eléonore de Castille. L'une d'entre elles, dépitée par ce mariage, s'était plainte auprès de l'évêque deGérone que Jayme avait juré de l'épouser. Le prélat aurait écrit cette information au pape Innocent IV. Informé de cette missive, Jayme fait venir l'évêque dans son palais et lui fait trancher la langue pour l'empêcher d'être bavard dans le futur. Cette vengeance sera suivie de représailles de la part du pape qui excommuniera le roi d'Aragon. la réconciliation et la levée de l'excommunication n'auront lieu que 10 ans plus tard lors du concile de Lereda (1246).

Yolande sera la mère des enfants de Jayme, ce qui ne l'empêchera pas de continuer à entretenir de nombreuses maitresses.

A la mort de Yolande en 1251, Jayme vivra en concubinage avec plusieurs d'entre elles. Il essaiera même d'en épouser une (Thérèse Vidaure) mais le pape refusa de valider cette union. Il aura de ces liaisons de nombreux enfants illégitimes.

De par ses conquêtes sur les Maures, aboutissant à la libération de l'Espagne de la présence musulmane, Jacques Ier gagnera le surnom d' "El Conquistador ".

Il sera un grand roi, non seulement pour ses conquêtes, mais également pour ses réformes féodales; Ayant en outre hérité de la beauté et de la force de son père, ildeviendra l'un des princes les plus prestigieux de sa lignée.

Né à Montpellier, lieu de résidence de sa mère Marie, Jayme est victime d'un attentat quelques semaines après sa naissance, quand quelqu'un jette une grosse pierre par la fenêtre, visant le berceau où se trouvait l'enfant. Le commanditaire de cet attentat pourrait bien être Ferdinand, son oncle. A l'âge de 3 ans l'enfant est confié à Simon de Montfort usurpateur du titre vicomtal des Trencavel, et nouveau vassal du roi d'Aragon, dans le cadre d'un accord de 1211 qui prévoyait le mariage du futur jeune Jayme avec l'une des filles de Montfort. L'éducation du jeune prince était donc confiée à sa belle famille.
Il sera retenu prisonnier à Carcassonne lorsque Pierre II son père prendra le parti de soutenir son beau frère le comte de Toulouse contre Montfort. Ce dernier va essayer de se faire reconnaître lui-même roi d'Aragon à la mort de Pierre à Muret en septembre 1213. Mais des seigneurs aragonais iront chercher Jayme à Carcassonne pour le mettre sur le trône. Il sera désormais élevé dans le château de Monson, dans la province de Lérida, tenu en quasi captivité par ses oncles Ferdinand et Sanche,qui souhaitaient l'écarter du trône pour leur propre profit.

Son éducation est confiée à Guilhem de Moncade, maître des templiers d'Espagne, avec l'aide duquel il s'évadera en 1217.

L'une des premières mesures sera de confirmer dès 1218 les statuts et privilèges de la ville de Montpellier , héritée de sa mère.

Ce seront plusieurs actes de piraterie, entre 1226 et 1228, opposant marins catalans à des marins majorquins, qui déclencheront le conflit entre les deux royaumes méditerranéens. Jacques Ier d'Aragon en profite pour battre le rappel de tous ses vassaux, y compris les français (vicomtes de Béarn, barons montpelliérains et marseillais) pours'embarquer en septembre 1229 vers les Baléares encore aux mains des Maures. Ce sera principalement la bourgeoisie Barcelonaise qui financera l'expédition, ce qui expliquera qu'après la conquête, ce seront surtout des barcelonais qui iront peupler l'ile .

Parmi les croisés,on remarque Olivier de Termes, Nuno Sanchez de Roussillon, ou encore Guillaume de Montcade.Ce dernier, avec ses frères, seront les premiers à débarquer sur les plages et trouveront une mort héroique en protégeant le débarquement. l'émir musulman Abou Yahia se replie sur la cité de Majorque, dont Jacques va entreprendre le siège,qui allait durer des mois. Le 31 décembre 1229, des brèches sont ouvertes, et les croisés pénètrent dans la ville, plus de 30 000 maures seront massacrés.

Jacques confiera la gestion de l'ile à l'un de ses compagnons, Bérenger de Santa Eugénia, et récompensera ses meilleurs lieutenants en leur octroyant des fiefs dans l'ile.

Ses conquêtes lui ouvriront également les portes de Valence en 1238, retombée aux mains des Almoravides en 1102. Il avait entrepris un blocus de Valence de 1235 à 1238. Valence se rend en septembre 1238. Jacques va contribuer à favoriser le développement de Barcelone. Vers 1260, il réglemente le commerce maritime en Méditerranée en rédigeant " le livre du consulat de la mer ", qui sera adopté par tous les pays riverains.

A partir de 1260 le roi d'Aragon soutien son gendre Alphons X de Castille en mauvaise posture en Andalousie où les Maures s'étaient soulevés contre le pouvoir castillan. Il participe militairement en 1266 à la reconquête de Murcie.Le roi du Maroc envahit l'Andalousie en 1275 profitant de l'éloignement du roi de Castille parti en Allemagne revendiquer la couronne impériale. Jacques va donc lui-même prendre la tête de l'armée castillo-aragonaise face aux musulmans.

Vers 1276 les Maures de Valence se soulèvent contre le pouvoir aragonais et écrasent l'armée envoyée par Jayme. Accablé par ce revers, Jayme se laisse dépérir. Il abdique en juillet 1276 en faveur de ses fils Pierre, à qui il donne l'Aragon et Valence,et Jayme, qui reçoit Marjorque, Le Roussillon et Montpellier.

Jayme Ier rejoint alors l'abbaye cistercienne de Poblet. Sa dépouille inhumée dans l'abbaye échappe de peu au saccage de l'abbaye en 1835 : les habitants du village la cacheront, et elle sera ensuite entreposée dans la cathédrale de Tarragone aux côtés des autres rois d'Aragon, avant de retourner, à la fin du XXème siècle,à Poblet.J

Jacques a été une grande figure de son époque. Il ne disposait certes pas des qualités chevaleresques de son père. Malgré son peu de culture, il avait contribué à faire de Barcelone l'un des centres culturels de l'époque, où nombre de troubadours, chassés par la croisade des Montfort, avaient pu trouver refuge. Il fera du catalan la langue officielle du comté de Barcelone.

1 -Alors qu'il est âgé de treize ans, le 6 janvier 1221, il épouse en la cathédrale de Tarazona Aliénor de Castille, fille du roi Alphonse VIII de Castille. De ce premier mariage, est issu :

- Alphonse (es) (1222 - 1260), marié à Constance de Moncade, fille de Gaston VII de Béarn, sans descendance.

2-Après avoir répudié sa première femme en 1229, il épouse en secondes noces le 8 septembre 1235, Yolande de Hongrie Arpad, fille du roi André II de Hongrie. De ce second mariage sont issus :

-Yolande (1236 - 1301), mariée à Alphonse X de Castille, dont descendance ;
-Constance (1239 - 1269), mariée à Jean-Emmanuel de Castille, dont descendance ;
- Pierre (1240 - 1285), roi d'Aragon, marié à Constance de Sicile, fille de Manfred Ier de Sicile, dont descendance ;
-Jacques (1243 - 1311), roi de Majorque, marié à Esclarmonde de Foix, fille de Roger IV de Foix, dont descendance ;
-Ferdinand (1245 - 1250) ;
-Sancha (1246 - 1262), religieuse ;
-Isabelle (1247 - 1271), mariée à Philippe III de France, dont descendance ;
-Marie (1248 - 1267), religieuse ;
-Sanche (1250 - 1275), archevêque de Tolède.

3 -Le troisième mariage de Jacques Ier est plus incertain, mais il semble que le roi ait épousé secrètement son amante, Thérèse Gil de Vidaure. Le roi l'abandonna lorsque cette dernière contracta la lèpre. De leur liaison sont issus :

-Jacques (1238 - 1285), seigneur de Jérica ;
-Pierre (1240 - 1318), seigneur d'Ayerbe.


 Sources

  • Birth, death: Lucette Dhuicque -
  • Spouse 1: u649578

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Alphonse II le Chaste d'ARAGON, Comte de Barclone , Girona, Ausona, Besalu, Cerdagne et Roussiloon 1157-1195 Sancia de CASTILLE 1155-1208 Guillaume VIII de MONTPELLIER, Seigneur de Montpellier 1150-1202 Eudoxie COMNENE 1150-1202
||||






||
Pierre II le Catholique d'ARAGON, Comte de Ribagorce Barcelone et Gevaudan ca 1175-1213 Marie de MONTPELLIER, Dame de Montpellier Muret 1165-1213
||



|
Jacques Ier le Conquérant d'ARAGON 1208-1276