Message to visitors

close

Un voyage dans le temps et dans les deux principalesrégions de ma famille : la Bretagne avec les COZANET -PRESSARD - CARADEC - BARJOU - BARBANSON - LE MARC'HADOUR -L'HARIDON de PENGUILLY - SEGALEN - TESTARD du COSQUER , etc...,puis aussi la région Nantaise ( sud-loire ) avec GAUTIER -BRETAGNE - FOUCHE - CLAVIER - GUILBAUD ,etc...

 


  • Born 14 May 1794 (Wednesday) - Moëlan-Sur-Mer, 29350, Finistère, Bretagne, FRANCE
  • Deceased 13 October 1862 (Monday) - Sainte Marthe, Nouvelle-Grenade, COLOMBIE,aged 68 years old
  • Consul de France à Ste Marthe (Nlle Grenade)

 Parents

 
  • Capitaine au Régiment Royal de la Marine
  •  Spouses and children

     Siblings

     Half-siblings

    On the side of Gabriel Hippolyte de MAUDUIT de KERVERN, born 3 November 1751 (Wednesday) - Saint Colomban - Quimperlé, 29300, Finistère, Bretagne, FRANCE, deceased 11 October 1810 (Thursday) - Moëlan-Sur-Mer, 29350, Finistère, Bretagne, FRANCE aged 58 years old,
    Capitaine au Régiment Royal de la Marine

     Paternal grand-parents, uncles and aunts

     Notes

    Birth

    aissance - 25/flor/An02 - Moëlan-sur-Mer (Kerjégu)
    MAUDUIT Hyacinthe Hyppolithe
    fils de Gabriel Hyppolithe et de Angélique Anne Hyacinthe Théodose MAHE BERDOUARE
    Témoins : pierre le thouz / anne le moal

    Death

    "Hyacinthe-HIppolyte de Mauduit naquit à Moêlan (Finistère) le 13 mai 1794 de Gabriel-Hippolyte et d'Anne-Hyacinthe-Théodose Mahé de Berdouaré.

    À l'âge de 19 ans, ainsi que lui permettait sa condition, il s'enrôla dans les gardes d'honneur. Incorporé le 5 juin 1813 au 3e régiment, il fut nommé fourrier le 24 juillet suivant, et c'est en cette qualité qu'il termina la campagnede 1813 en Allemagne, fit celle de France l'année suivante et fut blessé d'un coup de lance à la cuisse droite dans l'affaire livrée près de Reims le 15 mars 1814.

    Après l'abdication de l'Empereur, il rentra dans ses foyers avec le grade de sous-lieutenant de cavalerie honoraire. Mais son inaction fut de courte durée; le nouveau gouvernement ayant réunis les débris des grenadiers de la vieille Garde pour former le noyau du Corps Royal des Grenadiers de France, le 11 novembre 1814 le jeune de Mauduit sacrifia allégrement son grade d'officier de cavalerie et entra comme sergent aux "grenadiers de France".

    Aux cents-jours, le 19 avril 1815 ce corps fut dissous et ses éléments servirent à constituer les 1er, 2e et 3e régiments de grenadiers à pied (Vieille Garde). de Mauduit fut affecté au 1er régiment...il assista à la bataille de Ligny le 16 juin, àcelle de Mont Saint Jean le 18, puis lors du licenciement définitif de la Garde, il retourna dans sa famille. Trois mois après, le 26 novembre 1815, il reprenait du service comme sergent-major au 5e régiment d'infanterie de la Garde royale. Le 1eravril suivant il était nommé adjudant sous-officier, et le 2 octobre 1816, il passait sous-lieutenant à la légion départementale du Finistère...le 3 juin 1820, il repassait comme sous-lieutenant au 5e régimentd'infanterie de la Garde. Promu lieutenant le 31 mars 1825, puis capitaine le 11 août 1830, il refusa de prêter serment au gouvernement de Louis-Philippe et démissionna le 12 février 1831.

    Il avait 37 ans et ne devait plus porter les armes...Napoléon III l'envoya en mission dans le Caucase auprès de CHamyl pendant la guerre de Crimée. Ayant été nommé consul de France en Colombie, il alla mourir le 13 octobre 1862 à Sainte-Marthe dansla Nouvelle-Grenade."
    (extrait du Forum Napoléon Ier)

      Photos and archival records

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}