Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

J'ai essayé de présenter de plus d'informations possible sur l'arbre Généalogique de mes petits enfants Florian et Santine. j'ai regroupé dans cet arbre diverses sources de recherches;Recherches d'état civil , recherches d'informations sur Généanet, travail de mémoire.Je tiens à m'excuser par avance des erreurs qui peuvent s'y trouver.Je reste attentif à tous les comtenporains qui pourraient retrouver la trace de leurs ancetres et qui pourraient m'aider à compléter cet arbre.                   MATTEI ALAIN

 

 Chronique familiale



 TITLE=Chronique familiale des Mattei =Je me suis donné la lourde tache de raconter l'histoire de notre famille, l'histoire de Florian , santine et paolo Mattei . Je n'ai pas de petit carnet secret ,mais uniquement quelques anecdotes du début du XIX siècle ,et surtout mon travail de recherches .Je vais commencer par la souche Mattei avec un peut d histoire .Les Mattei sont arrivés en Corse en 1270 ils se divisèrent en deux branches une Romaine ,la souche du Cap que l on retrouve dans toute la région ,pour exemple le comte Paul Mattei se retrouva au cote de Pascal Paoli , une Florentine composé de banquiers qui se fixa à Ajaccio et dans les environs.La tradition orale dit que les Mattei de Corse descendent de trois princes romains venus en Corse à l'époque de la domination pisane .Cette légende semble être confirmée par la généalogie des comtes de Centuri , cette branche descend de Merlaccino Mattei venu de Rome en 1327 ou il fonda le hameau de Merlacce .Une branche vient du hameau de linaghie(pres de Canari)d'ou ils partirent en 1554(ils avaient pris le parti Français lors des guerres de Sampiero Corso). Ils étaient alors 4 frères ,un est venu s'installer à Torra(commune de Barrettali),un passa la montagne et s'installa à Ghilloni(commune de Lagnano).Les deux autres prirent la mer et allérent en Balagne et dans le Niolo(à Nunziata commune de Corsica).Notre histoire connue commence dans la castaniccia en haute Corse à Gavignano ,Giuseppe ne vers 1721 épouse une Valentini de Pastoreccia petit village alentour(pour la petite histoire cette Valentini a la meme ascendance que de la maman de Pascal Paoli (un petits cousins )3 générations plus tard né Mathieu 1748 il se marie avec une Luccioni de Bisinchi,elle décède à 29 ans laissant 3 enfants . Mathieu veuf se remarie alors avec une Cancelleri de Corte , il ont un enfant née à Corte en 1884 et décident vers 1886 de descendre dans le Sud à Propriano,un port.Deux raisons avancées ,le travail,il est charretier,et peut être pour s'éloigner de la belle famille qui est d'un milieu plus aisé(Mathieu employé par les beaux parents les transportent en charrette,mais il se marie avec leur fille).Cette hypothèse familiale est confirmée par un contrat de mariage qui lie les époux.Que devienne les trois jeunes enfants nés à Bisinchi , lors d'une discussion avec un vieil oncle , j'avais avancé " il est partie ,il les a abandonnés ",j'ai aussitôt été interrompu,a cette époque là les enfants restaient dans le berceau familial . Mathieu arrivé à Propriano et a 3 nouveaux enfants dont un garçon ( le coq ) Dominique mon grand père.Très jeune il était attiré par les jolies filles ,normal sauf que nous sommes au début du XIX siècle .Mineur il a une amourette qui tourne mal certainement à Propiano ,il essuie un tir par arme à feux de la famille,furieuse ,de la fille qu'il convoite.Mathieu ne voit pas d'autre solution que de le mettre Dominique au vert,loin de Propriano dans une famille Panzani riche d'Altagene(une autre branche que la notre)pour travailler . Une famille qu'il doit connaitre pour avoir y été employé , elle possède d'immense propriétés avec des oliviers , des châtaigniers etc...(le retour au source) .La certainement pendant ces repos du champs ,coup de foudre ou coup de fougue il rencontre une Panzani ma grand mère .Il n'a que 17 ans à la naissance de son premier enfant ( mon oncle ),ils se marient l'année suivante (plusieurs anomalies,il est tard 20h00à Propriano et c'est le village de l'époux ,l histoire ne dit pas si c'est de son plein gré ),la né Joseph mon père.Voila comment une branche des Mattei passe du Nord au Sud.Pour la petite histoire la famille Mattei vient de Gavignano avec San Pantaleo comme saint protecteur pour terminer à Altagene avec comme saint protecteur San Pantaleo peut être un signe ?. Parlons maintenant de notre branche Panzani . Des plus anciens Panzani connu vers milieu du XVII siècle à ma grand mère il sont tous nés de famille nées à Altagene .Il faut dire par exemple en 1856 sur 300 habitants un sur sept étaient des Panzani (nom le plus rependu )issus de plusieurs branches . Nous retrouvons également de nombreux Viggiani ( pour la petite histoire le neveu de Anton Francesco Viggiani 1800 Pietro Paolo Viggiani fil de jean Paul a épouse Blanche de Grimaldi une branche de la famille royale de Monaco , après cette union le nom de cette branche Viggiani s'est ennobli du préfixe De . Les Viggiani seraient arrivés sur Altagene à la fin du XVII siècle , de sainte Lucie mais avec la particularité suivante ,l acte de baptême à st Lucie de marc Antonio 1778 porte la mention fils de Taconne alors que son acte de mariage à st Lucie toujours porte la mention fils de Viggani .Pourquoi ce changement de patronyme(2 versions),en règle générale les noms de famille Corse se sont formés sur un prénom , un sobriquet , un nom de lieu voir un nom de profession . Viggiani est le nom d'une ancienne piève proche de la piève de tallano,il est également le nom d'un lieu dit de cette piève qu'ils auraient peut être habité ( Viganello ).Taccone est également le nom d'une pièce de vêtement qui servait au raccommodage Marc était tailleur on peut déduire que son père était tailleur peut être le surnom de la famille . Revenons au début du XIX siècle , que se passe t il dans la famille à Altagene . Ma grand mère perd son fils( mon oncle )en 1918 . sa nièce en 1924 , son frère meurt des suites de la guerre de 14/18 ( gazé ) en 1919 , elle a deux frères handicapés ( sourd et muet ), elle perd sa mère veuve en 1921 , un mari qui veut partir sur Paris rejoindre la diaspora Corse , difficile de vivre ou de survivre dans ces conditions ,elle décide de rentrer dans les années 1925 sur le continent à Marseille laissant la maison familiale daté à la construction 1799 ( construite donc par le père de Antonio Emmanuelli ou le père de Giacomo Francesco , générations à retrouver ...) mon grand père lui monte sur Paris . Ce n'est qu'après la guerre de 39/45 et après ma naissance en 1951 que la famille retourne aux racines etfidèle depuis. Parlons maintenant de mes racines maternelle ( Esposito / D' urso ).Il faut chercher leurs racines en Italie(compliqué)sur la cote Amalfitaine mon grand père à Palma ma grand mère à Vietri Sul mare , tout deux de la région Napolitaine . J'ai daté leurs arrivés en France et à Marseille entre 1900 et 1910 , ils sont très jeune. Quelques lignes sur l'immigration Italienne en 1900 ( période 1900 / 1914 ), un Marseillais sur 5 est italien ( 900 000 sur le territoire Français).L'intégration est difficile et cette période est associé au mythe de l'invasion .Pourquoi ont il quitté leur pays, surpopulation emploie et politique sont les raisons essentiellement avancées .Revenons à ma grand mère elle rencontre un compatriote à Marseille , ils ont 3 enfants . Malheureusement mon grand père meurt brutalement en 1929 dans la fleur de l'âge à 33 ans assassiné , à ce jour je n'en connais toujours pas la raison,certainement mauvaises fréquentations, laissant une veuve italienne et 3 enfants dont le plus vieux à 9 ans(pas facile). La famille réussit à être naturalisé Français en 1931 . Du cote de mon épouse , coté maternel une Amadei nous repartons en Corse , les Amadei ont les retrouvent sur plusieurs génération à Nonza 2B ,c'est de toute évidence le berceau familial . On retrouve un parallèle avec mes racines . De nouveau on retrouve la trace d'une immigration Italienne là du début du XVIII siècles ( Il faut préciser que la Corse est sous l 'emprise du royaume de Gènes ). cette branche également quitte la Corse pour des raisons économiques a la fin du XVIII siècle et s'installe à Marseille . coté Capazza la grand mère il faut repartir de nouveau dans la région Napolitaine ( Casamicciola , Elena ) , la encore immigration 1921 est naturalisée Française à sa majorité par filiation ( mère Française ), de nouveau un parallèle avec mes racines .Pour la petite histoire,du coté Filippetti de Nonza ils y a une branche partie au Venezuela , une à Poto Ricco avec des ramifications au Etat Unis. Cote paternel Bonnafil un nom trés répendu dans le département de l Aude région du Languedoc Rousillon , le berceau des Bonnafil est la ville de couffoulens (nom provenant du latin confluente) 600 habitants en 2006 , traversé par le fleuve l Aude , la rivière le Laquaitet le ruisseau de toron . C'est un village circulaire construit autour d'un château dont on retrouve les traces écrites en 1012 ( castellum de quoffolent ) en 1712 Mr Castagnier un riche marchand drapier(principale économie au xvii siècles fabrication de tissu ) le rachète . On y retrouve les Bonnafil sur 10 générations au mois à quelques exception prés .Son épouse arrive de la haute Saône région Franche compte(est de la France). Il ne reste plus qu'a parler de ma belle fille . Maure par le père la aussi il ont le berceau familiale dans la vallée de l Ubaye dans les alpes de haute Provence . La les Maures nous les retrouvons sur plus de 12 générations en majorité dans des petits village comme Faucon de barcelonnette , bouzoulieres , uvernet issu de milieu paysan et berger avec une particularité une branche est partie au Mexique et à créer la plus importante Cie de textile du pays , avec un petit cousin qui à des responsabilité politique importante à la tete du pays ( Maire de Mexico , ministre ) . Du cote de la mère plus complique là on retrouve les racines en Suisse . Je ne possède à ce jour pas beaucoup de renseignements pour donner quelques explications que ce soit .J'ai fait le tour des origines de mes trois petits enfants avec mes recherches ( 2013 ) . J'espère pouvoir y ajouter d'autres explications mais , il va falloir travailler .



Index des pages