Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

 

BASE généalogiques de RELEVÉS d'actes - EntraideGRATUITE 

   http://www.amamu.org/actes
France - Île Maurice

 

* France - ÎleMaurice : entraidegénéalogique et recherche d'actes : BénévolActes 

 

Entraide GRATUITE - Pas de fraisd'adhésion


Chronique familiale etAUTRES INFORMATIONS


         Avec mesremerciements pour leur participation, aux bénévoles de l'AMA, auxdiverses personnes citées dans cette base (voir aussi le pied depage),
à Michèle et Jean Larrouquère : http://gw.geneanet.org/1927
àmon cousin Jean-Paul Clairefond :  http://gw.geneanet.org/jpclair

Pour toute utilisation des données decette base, merci de citer la source : Patricia Chasteauneuf-  http://gw.geneanet.org/amamaurice

Merci pour votre visite


Honorable

  • Né le 14 octobre 1824 (jeudi) - Madras, , , Tamil Nadu, Inde
  • Décédé le 12 avril 1882 (mercredi) - Curepipe, , , Plaines Wilhems, Île Maurice,à l'âge de 57 ans
  • Collecteur des douanes à Maurice, Propiétaire

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Relations

 Notes

Notes individuelles

SOSA 120 - Généalogie personnelle Patricia
---------------------------------------------------

Signature: O
D'après le site FIBISSa naissance est déclarée le 11/11/1824 à Madras.
Né dans les eaux de Madras, à bord du Hutton que commandait son père.
Il entra au gouvernement le 09/08/1840.

Domicilié à Port Louis le 16/06/1849.

--- Extrait du Dictionnaire de Biographie mauricienne p. 510 ---

"Collecteur des Douanes. Né à Madras le 14 octobre 1882. Fils de Jean Jérémie de CHASTEAUNEUF et de Lucie YETTIÉ. Il entra au servie du gouvernement le 9 août 1840. Le 16 juin 1849 il épousa à Port-Louis Louise Ernestine HÉLIE, fille de Jean Barthélémy HÉLIE et nièce d'Augustin HÉLIE, homme de lettres et consul de France. Après l'épidémie de fièvre paludéenne, Chasteauneuf parti habiter à Curepipe où il acheta un terrain qu'il vendit le 26 août 1868 au gouvernement : c'est en partie sur ce terrain que se trouve aujourd'hui le Jardin Botanique. En 1867 il fit partie du comité formé pour l'attribution des trente lots de cinq arpents chacun quand le morcellement de la Mare-aux-Joncs fut décidé : par privilège, Chasteauneuf obtint un des lots qu'il acheta le 24 décembre 1867. Chef commis au département de l'Auditor General puis, en 1863, Protecteur des Immigrants par intérim, il fut nommé Collecteur des Douanes et membre du Conseil Législatif par le Secrétaire d'Etat aux Colonies le 7 août 1870. Le 28 novembre 1872 il acheta 2 arpents 17 d'un autre lot de la Mare-aux-Joncs où il fit construire une maison à étage. En 1877 il fit partie du comité de douze membres nommés pour établir l'Eglise de la Nouvelle Jérusalem à Maurice. Le 21 juillet 1892 ses héritiers vendirent une partie de son domaine. Une cour de deux arpents 53 où se trouvait une maison occupée par le Board de Curepipe depuis mai 1890 - la demeure actuelle du Dr Henri Levieux - fut vendue à Léon Lesage ; un terrain de trois arpents 79 perches et 40 centièmes où se trouvait la "maison de maître" - occupée pendant quelques temps par l'hôtel Fleurot, puis habitée en 1900 par Frédéric Robert - fut vendue à Napoléon Lesage, et la petite entrée de l'Hôtel de Ville de Curepipe qui se trouve devant le marché fut ouverte. C'est sur ce terrain acheté par le Board des Comissaires en 1902 qu'est bâti l'Hôtel de Ville de Curepipe. Les frères Chasteauneuf conservèrent à ce moment une bande de terre, longue de 610 pieds et d'une superficie de 84 perches 60, située le long du chemin qui relie la grand' route à la gare de chemin de fer - chemin qui devint la rue Chasteauneuf. Comme marque d'estime et de reconnaissance envers l'Honorable Chasteauneuf les membres du Service Civil qui avaient servi sous ses ordres firent ériger une pierre tombale au cimetière de Curepipe à l'endroit où il avait été inhumé.
R. O. BÉCHET

Bibl. : Archives de l'Île Maurice - Procès verbaux d'arpentage : Vol 123, Doc. 275 ; Vol. 194, Doc. 214 à 222.
Giblot Ducray, Charles - Histoire de la Ville de Curepipe, Maurice 1941 pp. 53, 54, 76, 83, 115, 142 et 143.

---------------------------------------------------
Au sujet de la religion Sweden- borgiens
Chazal (Edmond de), Michel (L.-E.), Discussions sur les propositions du Rév. Père E. Rebreyand, 1874 / 1874 — p. 17 à p. 21
Voir ce livre en cliquant ici
---------------------------------------------------

Notes concernant l'union


Penser à mentionner TOUTES vos sources.


Sur Généanet, voir l'article intitulé :
"Je source, tu sources, il source... : une étape essentielle en généalogie" :
https://www.geneanet.org/blog/post/2020/10/je-source-tu-sources-il-source-une-etape-essentielle-en-genealogie
qui, entre autres, précise :
" [...] s’approprier le travail d’autrui est au pire interdit et vous risquez des poursuites pénales, au mieux un manque de respect."

Rappel : "L'article L.112-1 du Code de la Propriété intellectuelle permet de préciser que toute reproduction partielle ou totale d'un travail personnel est strictement interdit sauf autorisation préalable.

Union avec Louise "Ernestine" HÉLIE

Témoins mariage :
- "Adolphe" Marie Nicolas DEMIANNÉE, Grand-Oncle de l'épouse
- Louis Michel SERGENT-PASQUET, Oncle maternel de l'épouse
- Jean Charles Aurèle HAMONEAU (1804-), Neveu de l'épouse
- Louise SERGENT-PASQUET (-1863)
- Jean Barthélémy HÉLIE (-1867), Père de l'épouse
- Jean Jérémie de CHASTEAUNEUF (-1857), Père de l'époux
- Alfred MALHERBE (1803-), Oncle par alliance de l'épouse

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jérôme Hercule CHASTEAUNEUF, Sieur 1736-1799 Marie "Dorothée" HÉARD 1734-1808 Jean Baptiste AUBRY 1736-1804 Eustelle Ursule BARRÉ 1739-1819    
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
  



 


  
| |  
Jean Auguste CHASTEAUNEUF, Monsieur 1768-1840 Rose Adélaïde AUBRY 1769-1851  
|
4
 |
5
 



 
| 
Jean Jérémie de CHASTEAUNEUF 1794-1857 Lucie YETTIE †1825
|
2
 |
3



|
Jean "Auguste" de CHASTEAUNEUF, Honorable 1824-1882