Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

N'hésitez pas à me contacter afin que nouspuissions échanger nos informations !

 Attention, cettebase de données  peut contenir des erreurs; lesinformations y sont données à titre indicatif et nesont pas garanties : pensez à vérifier avec d'autressources.Merci de votrecompréhension,

  AgnèsMilliand-Bongrain

 

 

 


Jean,Pierre,Mathias LORAS
Jean,Pierre,Mathias LORAS

H Jean,Pierre,Mathias LORAS dit "Mathias" Evêque missionnaire aux USA

(Jean,Pierre,MathiasLORAS)


  • Né le 29 août 1792 (mercredi)
  • Baptisé le 29 août 1792 (mercredi) - Saint Paul,Lyon,69,Rhône,Rhône-Alpes,France
  • Décédé le 17 février 1858 (mercredi) - Dubuque,Iowa,USA,à l'âge de 65 ans
  • Professeur au séminaire de Meximieux (1817) Supérieur au séminaire de l'Argentière (1824) Missionnaire, Evêque de Dubuque (USA) (1837- 1858)
6 médias disponibles 6 médias disponibles

 Parents

  • Jean,Mathias Officier municipal provisoire, victime de la terreur LORAS, né le 6 juillet 1751 (mardi) - St Cyr au Mont d'Or,69450,Rhône,Rhône-Alpes,France, décédé le 9 novembre 1793 (samedi) - (guillotiné) place des Terreaux, Lyon,69,Rhône,Rhône-Alpes,France à l'âge de 42 ans, inhumé - St Cyr au Mont d'Or,69450,Rhône,Rhône-Alpes,France,
    Marchand d'épices 20 rue Lainerie à Lyon St Paul, officier municipal provisoire à Lyon en 1793

    Marié le 17 novembre 1778 (mardi), St Michel d'Ainay,Lyon,69,Rhône,Rhône-Alpes,France, avec
  • Etiennette MICHALLET, née le 19 juillet 1754 (vendredi) - Lyon,69123,Rhône,Rhône-Alpes-Auvergne,France, baptisée le 19 juillet 1754 (vendredi) - Saint Nizier,Lyon,69,Rhône,Rhône-Alpes,France, décédée le 8 mars 1833 (vendredi) - rue Lainerie,Lyon,69005,Rhône,Rhône-Alpes,France à l'âge de 78 ans, inhumée le 8 mars 1833 (vendredi) - Loyasse,Lyon,69123,Rhône,Rhône-Alpes-Auvergne,France

 Fratrie

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

L'école de l'abbé Balley curé d'Ecully - 1804

A 12 ans Mathias Loras entre comme aspirant au sacerdoce dans l'école de séminaristes crée par le curé Balley dans son presbytère d'Ecully.L’Abbé Balley est un ami de la famille; (c’est chez eux qu’il s’était caché pendant la Révolution, comme prêtre réfractaire)... Deux ans plus tard, Jean-Marie Vianney Fiche de Jean,Marie Vianney le rejoint âgé lui de 20 ans.Venant d’une famille simple, humble, moins cultivée, il avait moins de facilité pour les études. On demandera à Mathias d’aider Jean-Marie, surtout pour le latin. La personnalité de Jean-Marie Vianney l’impressionnera, même si la vie quotidienne n’est pas toujours facile.Malgré l’aide de Mathias, Jean-Marie n’arrive pas à faire beaucoup de progrès. Un jour, impatient devant la lenteur de son condisciple, Mathias gifle son aîné. L’humilité de Jean-Marie lui permet de se dominer ; il se met à genoux et demande humblement pardon pour sa lenteur. Touché par une telle attitude, Mathias demandera pardon à son tour. Les deux garçons réconciliés resteront toujours amis, même quand la distance les séparera.http://www.arsnet.org/Monseigneur-Mathias-LORAS.html

Fin 1810 Il entre au Grand Séminaire de St Irénée à Lyon "Croix-Paquet" où il va faire sa théologie; il y restera environ 3 ans. Mathias y aura comme professeur Mrg Ambroise Maréchal Fiche de Ambroise Maréchal , qui deviendra plus tard archevêque de Baltimore, Maryland (USA). (Merci à Claire Chirinian, famille Loras). Il aura aussi connu Jean Cholleton 1Fiche de Jean Cholleton , directeur du grand séminaire St Irénée de 1811 à 1824, qui fut un chef spirituel pour les missionnaires partis aux USA. Il était le neveu de Claude Cholleton vicaire général du cardinal Fesch à Lyon.Le séminaire a fonctionné à Croix-Paquet de 1679 à 1859, date à laquelle il fut transféré à Saint-Just. Bâti au pied de la Croix-Rousse, après avoir été successivement, pendant la Révolution, dépôts d'armes, ambulance militaire, il avait été rendu le 2 novembre 1805 à sa première destination.C'était une immense maison à 3 étages dont les jardins étaient coupés par " une belle promenade de tilleuls". (2017-02-01 Andre_Coindre_M_Drevet (1) séminaire de Roche - Loire)

1811 : Le 28 mai, Il reçoit la 1ère tonsure. Il a comme compagnon d'ordination Jean Marie Vianney, qui a quitté la cure d'Ecully pour la circonstance, où il poursuit ses études d'ecclésiastique.

Séminaire de Meximieux (Ain) 1814-1824

1814 : il est nommé au séminaire de Meximieux où il reste 10 ans comme professeur.

1815 : Il est ordonné prêtre le 12 novembre.

1817 : il devient le supérieur du séminaire de Meximieux.

Il fut élève de l'école des Beaux-Arts à Lyon en 1818.(Les architectes élèves de l'Ecole des beaux-arts, 1793-1907)

Séminaire de l'Argentière (Aveize - Rhône) 1824-1828

En 1824 Il devient supérieur du séminaire de l'Argentière du village d'Aveize (Rhône), crée le 5 décembre 1802 par le Cardinal Joseph Fesch, oncle de l'empereur Napoléon 1er; le séminaire comptait 477 élèves.Mathias Loras agrandit le séminaire avec l'aide de son frère Jean Pierre César, architecte : "Mr Loras mena si bon train les travaux qu'en 1826 ils étaient achevés. On installa aussitôt au rdc le réfectoire, au premier, une immense salle d'étude, et au 1er un grand dortoir bien aéré qui aisément contenait près de cent lits...montée d'escaliers etc...Ce fut un évènement important que cette construction qui intéressa tout le diocèse…" (http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONouvragesarticles.htm)

Il fut un des membres du clergé les plus distingués du diocèse de Lyon.

Missionnaire en Amérique - 1830

Mgr Portier Fiche de Michel Portier, qui était parti aux USA en 1817 avec Mgr Dubourg, évêque de La Nouvelle-Orléans, rentre en France solliciter l'aide de la Propagation de la Foi et recruter de nouveaux missionnaires ; il revient en Janvier 1830 avec une douzaine de prêtres dont deux hommes expérimentés qui le secondèrent efficacement : Mathias Loras, ancien supérieur du séminaire de l'Argentière et Pierre Mauvernay, ancien supérieur du séminaire de Montbrison.

Mrg Portier confie à Loras la direction du nouveau collège universitaire Spring Hill puis le prend comme vicaire général.

Evêque de Dubuque (Iowa - USA) en 1837.

Le 28 juillet 1837, le diocèse de Dubuque est érigé et l’abbé Mathias Loras nommé évêque. Il sera sacré le 10 décembre suivant par Mgr Michel Portier, Mgr Antoine Blanc étant le principal consécrateur et avec l’assistance de Mgr Jean Étienne Bazin.

1838 - 1er retour en France

Mgr Loras ne sera toutefois installé à Dubuque que le 19 avril 1839 car, entre-temps, il se rend en France en 1838 pour trouver des subsides pour son diocèse ainsi que des prêtres; Il était à Rome en Mai (sa Sainteté le promut « au titre d’assistant au trône Pontifical », et lui fit don d’une précieuse relique, le corps de St Cassien), et en juillet à Paris,avant son départ pour l’Amérique.(Document Mathias Loras - auteur inconnu par famille Loras) merci à Claire Chirinian

Il embarque au Havre le 27 Août 1838 et débarque à New York en octobre 1838 avec avec les abbés Joseph Crétin (futur évêque de St. Paul, Minnesota) . Fiche de Joseph Cretin et Antoine Pelamourgues Fiche de Jean,Antoine,Marie Pelamourgues , et les séminaristes Augustin Ravoux Fiche de Augustin Ravoux , Lucien Galtier Fiche de Lucien Galtier , Remy Petiot et Jacques Causse.

Il fonde le séminaire Saint-Raphaël qui forme de futurs prêtres.

En 1839 ce collège supérieur prend le nom d’Académie Saint-Raphaël, et, après plusieurs dénominations, depuis 1839 est appelé LORAS College.

1849 - 2ème voyage en France

En 1849, il est revenu en France. Le 3 octobre, il écrivait de Liverpool qu’il allait se rendre à Lyon, en passant par Londres, Paris et Strasbourg, après avoir fait une excursion en Irlande.

En 1849, le jour de Noël il bénit et ouvrit au culte l'église St Jean Baptiste de Rive-de-Gier, dont le premier prêtre desservant fut Claude Chabert, élève de Loras au séminaire de Meximieux et ami de Mathias Loras. Fiche de Claude Chabert.Le vitrail de la fondation, réalisé en 1939 par Jacquin, figure le curé d'Ars, St Jean Baptiste, le curé Chabert et Mrg Loras qui présentent la nouvelle église St Jean Baptiste. (Bibliothèque Loras College, famille Loras)

Edification de la cathédrale St Raphaël - 1857

C’est en 1857 que Mgr Loras prend la décision de faire édifier la nouvelle cathédrale St. Raphael, en remplacement de l'église St Raphael construite en 1836.https://en.wikipedia.org/wiki/St._Raphael%27s_Cathedral_(Dubuque,_Iowa)

Il pose et bénit la première pierre le dimanche 5 juillet de cette même année. Mgr Loras ne vivra pas assez longtemps pour voir sa nouvelle cathédrale achevée, il mourra sept mois plus tard.

Bilan d'une vie de labeur

Mgr Loras décède subitement le 20 février 1858 à Dubuque. Sa dépouille ne fut inhumée dans une chapelle de la cathédrale St. Raphael qu’en 1903 : elle s’y trouve toujours.Au début de son épiscopat, il ne disposait que d’un prêtre, d’une église et d’un rare troupeau de fidèles. À sa mort, le diocèse pouvait s’enorgueillir de 48 prêtres, 60 églises et 54 000 fidèles. Le Loras Boulevard de la ville de Dubuque a été nommé ainsi en mémoire du premier évêque de l’Alabama

(Riposte-catholique La réinformation catholique au quotidien http://www.riposte-catholique.fr)

Fiche de Claude,Henri Plantier

Baptême

Parrain : Pierre Loras, frère du baptisé

Marraine : Jeanne Marie Françoise, soeur dudit parrain...

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Antoine dit "Lazare" en 1735 (plan terrier) LORAS 1668-1743 Jeanne DUPIN †1746 Jean,François dit "Ravier" RICHE ca 1682-1717 Mathie MAÎTRE Pierre MICHALLET 1673-1724 Marguerite CHARAVAY 1689-1751 Jean,Baptiste BAUQUIS Jeanne HIGONNET
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
Jean,Marie 1 LORAS 1703-1771 Marie RICHE 1711-1790 Etienne-Simon MICHALLET 1722-1780 Marie,Marguerite BAUQUIS 1726-1802
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Jean,Mathias Officier municipal provisoire, victime de la terreur LORAS 1751-1793 Etiennette MICHALLET 1754-1833
|
2
 |
3



|
Jean,Pierre,Mathias dit "Mathias" Evêque missionnaire aux USA LORAS 1792-1858