Message to visitors

close

Vous vous intéressez à la généalogiedans les Ardennes : bienvenue. Les donnéesprésentées sont plus larges que la simple genealogiede ma famille, en particulier sur l'Ardenne (ou les Ardennes).Regardez  également les chroniques.


  • Born 9 November 1831
  • Deceased 19 June 1906 - Sedan, 08200, F,aged 74 years old
  • Cantatrice et professeur de chant

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Notes

Individual Note

Elle est née aux Batignolles, au sein d'une famille très active dans le monde financier européen, tout particulièrement en France et en Espagne..
Elle a quelques talents pour le chant et, sans en faire réellement une profession, elle prend plaisir à composer, à chanter comme cantatrice et à enseigner des cours de chant, pendant que son mari, Charles DOCQUIN, exerce des responsabilités de plus en plus fortes au sein de la Direction de la Poste dans le département de la Seine.
Ainsi, Virginie ARDOIN est citée régulièrement dans les revues musicales parisiennes, de la fin du XIXe siècle et du tout début du XXe siècle. L'exemple de la Revue et Gazette Musicale de Paris, début 1870, est significative d'une présence presque en dilettante (au sens étymologique de celle qui se délecte) :
"Nous ne clorons pas cette revue des concerts sans mentionner la charmante soirée donnée dans ses salons par un amateur fervent de la musique, M. Benson, soirée à laquelle il avait convié plusieurs artistes d'élite: l'éminent pianiste-compositeur W. Krüger qui a exécuté brillamment deux transcriptions et un morceau original de lui; le violoncelliste Fischer, récemment arrivé à Paris et dont les débuts sont ceux d'un maître; la jeune Thérèse Liebe, naguère enfant encore, dont le talent grandit singulièrement avec les années, et qui a charmé l'auditoire par la façon dont elle a joué les Souvenirs de Bade de Léonard et particulièrement la Sérénade de Haydn, morceau en sourdine qui a produit le plus délicieux effet; M. Nicot que le théâtre de l'Opéra-Comique a déjà dû regretter plus d'une fois, et qui a chanté d'une voix sympathique et avec autant de goût que de sentiment deux romances et un lied chaleureusement applaudis. Mlle Laura Harris devait grossir la liste de ces célébrités, mais appelée par dépêche pour chanter à Valenciennes et à Arras, elle a été bien malgré elle dans l'obligation de faire défaut. Il était difficile de la remplacer; toutefois, une dame du monde, Mme Docquin-Ardouin, qui possède une très belle voix et qui sait s'en servir, a bien voulu se charger de celte tâche et elle l'a très heureusement accomplie."
Elle est cité à nouveau, par exemple, dans le numéro d'avril 1877 du Monde Artiste (qui deviendra le Monde Illustré) pour un concert donné salle Henri Herz.

Family Note

Paris, 2ème arrondissement

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Joseph ARDOIN †1797 Catherine Guillaume Elisabeth ORNEZAN (d') 1757-1794  
||



|
Aimé ARDOIN 1792-1862 Amélie Fanny DESIRE ca 1806-
||



|
Virginie ARDOIN 1831-1906