Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Vous vous intéressez à la généalogiedans les Ardennes : bienvenue. Les donnéesprésentées sont plus larges que la simple genealogiede ma famille, en particulier sur l'Ardenne (ou les Ardennes).Regardez  également les chroniques.


chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis , général de brigade

  • Né le 2 décembre 1736 - Maubert-Fontaine, 08260, F
  • Décédé le 11 avril 1808 - Maubert-Fontaine, 08260, F,à l'âge de 71 ans

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

(pages liées)

 Notes

Notes individuelles

Né dans une petite maison en sortie de Maubert-Fontaine, sur la route de Charleville.
Il entre dans l'armée le 2 novembre 1755, comme simple soldat au régiment de Picardie.
Le 11 juin 1784, il est capitaine commandant, chevalier de Saint-Louis. Il prend sa retraite le 3 février 1788.
Il reprend du service le 20 septembre 1791 comme chef du premier bataillon des Ardennes, où il côtoie René MOREAUX, plus jeune, lui aussi ancien soldat se réengageant pour sauver la Révolution. Il est affecté à l'Armée de Moselle.
Il est promu général de brigade le 30 juillet 1793. Le 3 septembre 1793, il est affecté à l'armée des Ardennes, et promu à nouveau au rand de général de division. Mais, tout en restant au sein de l'Armée des Ardennes, il renvoie son brevet de général de division en demandant à rester général de brigade.
Il commande la place de Sarrelouis. En janvier 1794, il est de nouveau nommé général de division, et refuse une nouvelle fois ce grade. Il est admis à la retraite en juillet 1795.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

   
Louis BIDOIT Marie CANON
||



|
Jacques BIDOIT, chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis 1736-1808