Sosa :137,365,182
  • Born about 1120
  • Deceased 25 September 1180 - Paris, 75000, Paris, Île-de-France, France,aged about 60 years old
  • Roi de France (1137-1180)

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Half-siblings

On the side of Louis Vi Le Gros de France 1081-1137On the side of Adélaïde Alix de Savoie ca 1092-1154
(display)

 Events


 Notes

Individual Note

Fils et successeur de Louis VI qui, s'efforçant de poursuivre la politique paternelle d'extension du domaine royal et de renforcement de la puissance monarchique, dut s'opposer à la papauté et à Henri II, roi d'Angleterre.
Sacré en 1131, du vivant de son père, il épousa à Bordeaux, à l'âge de seize ans, et juste avant son accession au trône, Aliénor d'Aquitaine, fille de Guillaume X, duc d'Aquitaine. Par cette alliance, il acquérait ainsi une partie du midi et de l'ouest de la France. Il fut couronné à Bourges la même année. Régnant le plus souvent à Paris, il commença par éloigner du pouvoir sa mère, Adélaïde de Savoie, et s'appuya pour gouverner sur le conseiller de son père, l'abbé de Saint-Denis, Suger. Afin de consolider et d'étendre le domaine royal, il tenta de s'attirer l'appui des communautés rurales, des franges bourgeoises de la population et du clergé en leur accordant certaines faveurs telles que : émancipation des serfs, encouragement du défrichage des forêts, privilèges aux communautés rurales, chartes de bourgeoisie ou encore soutien à l'élection d'évêques favorables au pouvoir royal. C'est dans le cadre de cette politique qu'éclata la première grande crise de son règne. En 1141, ayant défendu son candidat à l'archevêché de Bourges contre celui du pape, Pierre de la Châtre, Louis VII suscita rapidement l'opposition du pape Innocent II. Excommunié par le pape, le roi de France vit alors ses terres placées sous interdit pontifical. En 1142, Louis VII envahit la Champagne où Pierre de la Châtre s'était réfugié et en acheva la conquête en 1144. Cependant, afin d'obtenir la levée de l'interdit pontifical, Louis VII dut se résoudre à l'élection du protégé papal. Dans le cadre de cette politique de conciliation, et pour se rapprocher de la papauté, il participa à la deuxième croisade de 1144 à 1147. Par la suite, il obtint l'appui pontifical en soutenant le pape Alexandre III (1159-1181) contre l'empereur Barberousse. Durant l'expédition, le roi délégua son pouvoir à Suger. Traversant la Bulgarie, et la Hongrie, le roi parvint à Constantinople en octobre 1147. Après des combats en Asie Mineure, il partit pour Antioche, Jérusalem, et échoua au siège de Damas qu'il dirigea avec Conrad III de Germanie. Il revint ensuite en France de 1147 à 1149. En 1152, son mariage avec Aliénor d'Aquitaine fut annulé, en raison d'une mésentente apparue semble-t-il durant la croisade. Le divorce devait porter un grand préjudice au royaume. En effet, la même année, Aliénor épousa Henri Plantagenêt, comte d'Anjou. De cette manière, le futur Henri II, avant même de devenir roi d'Angleterre, acquérait l'Aquitaine. Le royaume de France s'en trouva fortement fragilisé. Dès lors, de 1152 à 1180, la seconde partie du règne de Louis VII fut dominée par les conflits qui l'opposèrent constamment à Henri II. Parti en guerre contre celui-ci dans le but de reprendre l'Aquitaine, Louis VII finit par renoncer à tous ses droits sur le duché en 1154. Il poursuivit ensuite une guerre sporadique contre le roi d'Angleterre, dans le Toulousain et en Normandie notamment. Une trêve fut signée en 1159, puis un traité de paix en 1160 qui donnait le Vexin normand en dot à l'une des filles de Louis VII, Marguerite, laquelle devait épouser Henri, le fils de Henri II. En 1160, il épousa en troisièmes noces, Adèle de Champagne, mère de Philippe Auguste, son successeur et fils, afin de consolider son alliance avec le comte de Champagne contre Henri II. Ne pouvant affaiblir son adversaire par la force, Louis VII tenta d'encourager les révoltes dans le royaume d'Angleterre : soutien à l'archevêque de Canterbury, Thomas Beckett; de même pour les fils révoltés d'Henri II, Henri et Richard (1173). Il fallut attendre le traité d'Ivry de 1177, imposé par le pape, pour que le conflit cesse d'opposer véritablement les deux royaumes. Louis VII fit couronner à Reims son fils Philippe II Auguste en 1179, un an avant sa mort,à Paris, en 1180.

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Philippe Ier de France 1052-1108 Berthe de Hollande ca 1055-1093 Humbert Ii Le Renforcé de Savoie /1080-1103 Gisèle de Bourgogne ca 1070-1133
||||






||
Louis Vi Le Gros de France 1081-1137 Adélaïde Alix de Savoie ca 1092-1154
||



|
Louis Vii Le Jeune de France ca 1120-1180



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content