Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

ÁÂÃÄÅÉÈÊËÌÍÎÏÒÓÔÕÖÙÚÛÜ


Comte de Gouy d'Arsy, Officier de la Légion d'Honneur (1829), Chevalier de Saint-Jean de Jérusalem

  • Né le 15 novembre 1785 - Paris, château du Louvre
  • Baptisé le 15 novembre 1785 - Saint Germain l'Auxerrois
  • Décédé le 7 septembre 1849 - château de Farceaux (27) , à l’âge de 63 ans
  • Inhumé - Marines (95)
  • Conseiller général de Seine-et-Oise pendant 20 ans (1ère élection 1833), Maire de Marines (Val d'Oise) de 1825 à 1849, commandant de la garde nationale de Marines de 1835 à 1849

 Parents

  • Louis Marthe GOUY d'ARSY (DE), né le 15 juillet 1753 - Paris (75), baptisé le 28 juillet 1753 - Compiègne (60), chapelle du château, décédé le 23 juillet 1794 - guillottiné à l’âge de 41 ans , inhumé - Paris, Cimetière de Picpus, Filleul du dauphin, Colonel du régiment des cuirassiers du Roi, député aux Etats Généraux, maire de Moret, commandant général des gardes nationaux de Fontainebleau, Villeneuve-la-Guyard et Marines
    Marié le 12 juin 1780, Paris (75), église paroissiale de Saint-Laurent, avec
  • Anne "Amable" HUX de BAYEUX, née vers 1763, décédée

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Dossier Légion d'honneur (base Leonore) - établi en 1829.
Secrétaire intime du préfet du département du Pô à Turin (1809)
Janvier 1810 : Chef de division à la même préfecture, chargé spécialement des travaux publics, jusqu'en mai 1814, époque de la reddition du Piemont au roi de Sardaigne.
Septembre 1811 : Nommé électeur du départementpar une des assemblées cantonales de la ville de Turin.
Août 1813 : Vice président d'une assemblée cantonale de la même ville.
1815 : Membre du conseil municipal du bourg de Marines jusqu'en novembre 1825.
Juin 1816 : chef du 2e bataillon des gardes nationales de l'aarondissement de Pontoise, jusqu'en ocobre 1818, époque de la supression des états majors de cette garde.
Juillet 1820 : membre du conseil d'arrondissement de Pontoise, fonction toujours execée en 1829
Mars 1825 : membre du comité gratuit d'instruction publique du canton de Marines.
Novembre 1825 : maire du bourg de Marines, nommé à nouveau à ces mêmes fonctions au renouvellement quinquénal de 1826.
Novembre 1827 : Président du collège électoral de l'arrondissement de Pontoise
Avril 1829 : Membre correspondant de la société d'agriculture et des artd du département de Seine et Oise.

Sa famille possédait la terre d'Arsy près Compiègne. et son père était membre de l'Assemblée constituante. Les événemens de la révolution ayant détourné M. de Gouy d'Arsy de la carrière militaire à laquelle il était destine comme fils et petit- fils d'officiers généraux , il entra dans la carrière administrative , à laquelle son éducation et ses goûts semblaient l'appeler de préférence. Vers le commencement de 1809, il débuta dans cette carrière auprès de M. le préfet de Turin, le comte Alexandre de Lameth. Devenu très promptement chef de division sans émolument dans cette préfecture, M. de Gouy d'Arsy ne la quitta que lors de la première restauration, en mai 1814, et après que la totalité des troupes françaises eut évacué l'Italie et le Piémont, que les traités venaient de rendre au roi de Sardaigne.
En 1812 et 1813 M. de Gouy fut appelé aux fonctions d'électeur du département du Pô , et à la vice- présidence des assemblées cantonales de la ville de Turin. Nommé en 1815 l'un des chefs de cohorte de la garde nationale de l'arrondissement de Pontoise, avant le départ de Louis XVIII pour Gand , il ne put exercer son commandement par suite des événemens du 20 mars. Après le retour du prince, il rentra dans son grade jusqu'à la suppression des états-majors en octobre 1818. En 1820, il fut successivement nommé membre de la société d'agriculture et du conseil d'arrondissement de Pontoise. Il fut aussi désigné pour faire partie du comité d'instruction publique du canton de Marines, où sont situées ses propriétés. En 1825, il fut nommé maire de la commune de Marines, chef- lieu de canton, et en exerce encore les fonctions. Au mois de novembre 1827, lors de la dissolution de la Chambre des députés, M. Athanase de Gouy fut appelé à la présidence du collège électoral de l'arrondissement de Pontoise. Il s'acquitta de ces fonctions avec une impartialité et un esprit de modération qui lui concilièrent l'estime de tous les électeurs. Par ordonnance du 31 octobre 1829, il a été nommé membre de la Légion-d'Honneur, comme récompense de plus de vingt années de services administratifs dans des fonctions toutes gratuites. (Biographie ds hommes remarquables de Saine et Oise - 1832)

===

Il fut envoyé en 1809, pour son début dans l'Administration, auprès de M. Alexandre de Lameth, préfet de Turin. Peu de temps après, il fut nommé chef de division sans appointements ; en 1812, électeur du département du Pô, et en 1815, vice-président des assemblées cantonales de la ville de Turin. Il ne quitta ces différentes positions que quand les traités de 1814 eussent rendus au roi de Sardaigne ses anciens états.

Il retourna alors dans sa famille à Marines, près Pontoise, et fut nommé un des chefs de cohorte de la garde nationale de son arrondissement. Les Cent-Jours lui enlevèrent ce commandement , qu'il reprit en 1815 pour le conserver jusqu'en octobre 1818, époque de la suppression des états-majors de la garde nationale.

En 1815 il épousa une des filles du comte de La Vieuville, qui, sous la Restauration avait été préfet de Moulins et d'Amiens.

En 1820, nommé membre de la Société d'Agriculture et du Conseil d'arrondissement de Pontoise, il fut, en 1825, nommé maire de Marines, fonctions qu'il a conservées jusqu'à sa mort en 1849, et dans lesquelles il a toujours mérité, au plus haut point les respectueuses affections de ses administrés.

Sur la fin de novembre 1827, à l'époque de la dissolution de la chambre des députés, il fut nommé président du collège électoral de Pontoise, honneur qui lui fut accordé encore en 1830.

Dès sa première enfance, il avait été admis en qualité de chevalier dans l'ordre religieux et militaire de Saint-Jean de Jérusalem.

Il fut membre de la Légion d'honneur en 1829, membre du Conseil général en 1833, officier de la Légion d'honneur en 1847. Après la révolution de février, il fut nommé à nouveau, par le suffrage universel, maire de Marines et membre du Conseil général.

Au mois de septembre 1849 il succomba à une attaque d'apoplexie foudroyante, qui enleva à un seul fils qu'il a laissé, le meilleur des pères et aux pauvres un bienfaiteur constant.

(Histoire générale des maisons souveraines, princières, ducales et des autres maisons nobles, des hommes d'État, de guerre, de science et d'art... (par A.-A. de Birague.)

Notes concernant l'union

fille du comte, ancien préfet de l'Allier et de la Somme, chambellan de Napoléon I

 Sources

  • Personne: GENEALOGIE GOUY D'ARSY par Georges Ladevie

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Michel Jean GOUY d'ARSY (DE), Chevalier 1687-1746   Françoise Mélanie SALOMON de POULARD (DE) 1699-1726   Etienne RIVIÉ de RIQUEBOURG (DE), Seigneur de Bayancourt (1709) et Ricquebourg 1678-1748   Françoise Anne "Agathe" Marguerite LA RIVIERE (DE) †1762   Nicolas-Joseph HUX de BAYEUX   Françoise Elisabeth MONDION (DE)   N? CHAILLEAU   ? ?
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Louis, Marquis GOUY d'ARSY (DE), Chevalier 1717-1790   Anne "Yvonette" Marguerite Esther RIVIÉ de RIQUEBOURG (DE) 1723-1798   François Nicolas HUX de BAYEUX †/1780   Anne Françoise CHAILLEAU †/1780
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Louis Marthe GOUY d'ARSY (DE) 1753-1794   Anne "Amable" HUX de BAYEUX ca 1763-
|
2
  |
3



|
Marie Yves "Athanase" François GOUY d'ARSY (DE), Comte de Gouy d'Arsy 1785-1849


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content