Claude Louis Raoul de La CHÂTRE-NANÇAY
Claude Louis Raoul de La CHÂTRE-NANÇAY

M Claude Louis Raoul de La CHÂTRE-NANÇAY (Claude-Louis de La Châtre)

(Claude Louis Raoul de La CHÂTRE-NANÇAY (son fils Charles Louis sera de dernier de la branche cadette des La Châtre-Nançay))
(Claude Louis Raoulde La CHÂTRE-NANÇAY)
Duc de La Châtre , pair de France, comte de Nancay, baron de La Rochesimon et de Varennes-L'Enfant, seigneur de Malicorne, Châtaudeau, Vilaines, Crômières, Tacé, Dureil, Poillé, Epineu-le-Seguin, Plessis-de-Tacé, Bonnefontaine, La Chesnardière, Bréhermont, La Perrière, La Cour d'Auvers, Chalendos. Chevalier-commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit, chevalier de Saint-Louis, Grand d'Espagne, chevalier de la Toison d'Or, commandeur de l'Ordre de Saint-Lazare de Notre-Dame du Mont-Carmel. Claude-Louis légua ses titres, biens et fortune à son cousin Jacques Joseph de La Châtre-Leyraud (cf. cette généalogie). Franc-maçon, loge La Candeur, à l'Orient de Paris.

  • Born 30 September 1745 - Paris, FRANCE
  • Deceased 13 July 1824 - Château royal de Meudon - Meudon, Hauts-de-Seine, FRANCE,aged 78 years old
  • Ministre d'État, ambassadeur de France à Londres, un des premiers gentilhommes de la chambre du Roi, maréchal de camp, lieutenant-général de ses armées, député de la noblesse aux États généraux. Député de la noblesse du bailliage de Bourges (Berry) de l'Assemblée Constituante de 1789. Auparavant gentilhomme d'honneur de Monsieur et mestre de camp, commande le régiment de dragons de Monsieur. Puis en émigration créé et commande le "régiment de La Châtre" dit aussi "Loyal-Émigrant" qu'il leva en Angleterre.
1 file available 1 file available

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Paternal grand-parents, uncles and aunts

 Maternal grand-parents, uncles and aunts

(display)

 Events


 Notes

Individual Note

Réputé posséder la plus grande fortune de France avant 1790.
Dépossédé à la Révolution ainsi que son héritier Jacques Joseph de La Châtre-Leyraud.
"  de La Châtre (Claude-Louis-Raoul), pair de France, puis duc de La Châtre, pair de France, lieutenant-général, naquit à Paris le 30 septembre 1745. Il fut fait lieutenant d'infanterie, en mars 1761, lieutenant des carabiniers, en décembre 1763, et capitaine au même corps, en 1764. On le nomma colonel aux grenadiers de France en janvier 1770, colonel dans le régiment de Royal-Vaisseaux, en juillet 1771, et mestre-de-camp-commandant au régiment des dragons de Monsieur, le 24 février 1774. Il fut créé chevalier de Saint-Louis, le 1er mars 1779, et nommé, dans la même année, l'un des gentilshommes de la chambre de Monsieur (aujourd'hui Louis XVIII). Il était alors grand d'Espagne de la seconde classe et chevalier de la Toison d'or. On le fit brigadier de dragons, le 5 décembre 1781, et maréchal-de-camp, le 9 mars 1788. Il était grand-bailli d'épée du Berri, lorsque la révolution française éclata, en 1789. Il fut élu, la même année, député de la noblesse de cette province aux états-généraux. Il signa les protestations des 12 et 15 septembre 1791, contre les opérations de l'Assemblée nationale  ; émigra après la session de 1791, et accompagna Monsieur, qui l'honorait d'une confiance particulière. Il servit, en 1792, sous les ordres des princes, frères de Louis XVI, et leva, en 1793, un régiment en son nom, qui fut aussi connu sous celui de Loyal-Émigrant. Il commanda ce corps, qui fit partie de l'expédition de Quiberon, et à la tête duquel il se signala par plusieurs actions d'éclat. Son régiment ayant été licencié, en 1802, il se retira à Londres, où il jouit du traitement de colonel de l'armée britannique. Ayant été accrédité, en 1805 par S. M. Louis XVIII auprès de la cour d'Angleterre, il remplit pendant long-temps cette mission honorable. En 1814, après le rétablissement des Bourbons sur le trône de France, le comte de La Châtre resta en Angleterre avec le titre d'ambassadeur de France, et fut promu au grade de lieutenant-général, en avril 1816, et fut nommé l'un des premiers gentilshommes de la chambre du roi, ministre-d'état, et membre du conseil privé de S. M., le 18 juin suivant. Il prêta serment, en qualité de pair de France, le 6 novembre de la même année. Le roi le créa duc, par ordonnance du 31 août 1817. Il signa, avec la permission de S. A. le 29 septembre 1820, l'acte de naissance de son S. A. R. le duc de Bordeaux, et fut nommé chevalier-commandeur de l'ordre du Saint-Esprit, le 30 du même mois. Le duc de La Châtre est aussi chevalier des ordres de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel. (États militaires, Moniteur, Annales du temps.) "
Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude-Louis_de_La_Ch%C3%A2tre et Régiment Loyal-Émigrant - Wikipédia

Nom Prefixe: "des Princes de Déols"
Relie avec: Louis Henri de CORNULIER (1777-1794)2 ROLE Other , Relation professionnelle et personnelle

Profession: Colonel dans Royal-Vaisseaux[juillet 1771](Source: M. le Comte de Waroquier de Méricourt de La Mothe de Combles - Tableau historique de la noblesse - A0323 - Publishing - - Original -)(Source: Claude-Louis de La Châtre, notice wikipedia - A0588 - Internet document - 2015 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude-Louis_de_La_Ch%C3%A2tre - - Internet -)

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

Louis Charles Edme "Louis II de La Châtre-Nançay dit marquis de La Châtre" de La CHÂTRE-NANÇAY, Marquis de La Chastre , comte de Nançay, baron de Varennes-l'Enfant, de Bonnefontaine, de La Roche-Simon, marquis de La Chastre, seigneur de Malicorne (du chef de sa femme), du Plessis, de Champfreau, de Varennes-en-Anjou, & autres lieux. 1661-1730 Marie "Anne-Charlotte" de BEAUMANOIR de LAVARDIN, Héritière de la seigneurie de Malicorne. 1667-1725 Jean-Aymard de NICOLAY, Marquis de Goussainville.  Françoise-Elisabeth de LAMOIGNON 1678-1733 Esprit JOUVENEL des URSINS d'HARVILLE  N... N...  Claude Le BLANC, Officier du roi. 1669-1728 Madeleine PETIT de PASSY 1699-
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
 |
12
 |
13
 |
14
 |
15



 


 


 


| | | |
Louis-Charles de La CHÂTRE-NANÇAY, Comte de Nançay , baron de Varennes-l'Enfant, de Bonnefontaine, de La Roche-Simon, marquis de La Chastre, seigneur de Malicorne, du Plessis, de Champfreau, de Varennes-en-Anjou, & autres lieux. chevalier de l'ordre royal & militaire de Saint-Louis. †1734 Marie-Elisabeth "Mademoiselle de La Chastre" de NICOLAY, (de Nicolaï) 1707- Constant Esprit JOUVENEL des URSINS d'HARVILLE †1726 Louise Madeleine Le BLANC de VILLIERS-au-TERTRE
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Charles Louis Comte de Nançay de La CHÂTRE-NANÇAY, Marquis de La Châtre. 1724- Isabelle Louise (Juvenal de Harville de Trainel) JOUVENEL des URSINS d'HARVILLE 1724-1793
|
2
 |
3



|
Claude Louis Raoul (Claude-Louis de La Châtre) de La CHÂTRE-NANÇAY, Duc de La Châtre , pair de France, comte de Nancay, baron de La Rochesimon et de Varennes-L'Enfant, seigneur de Malicorne, Châtaudeau, Vilaines, Crômières, Tacé, Dureil, Poillé, Epineu-le-Seguin, Plessis-de-Tacé, Bonnefontaine, La Chesnardière, Bréhermont, La Perrière, La Cour d'Auvers, Chalendos. Chevalier-commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit, chevalier de Saint-Louis, Grand d'Espagne, chevalier de la Toison d'Or, commandeur de l'Ordre de Saint-Lazare de Notre-Dame du Mont-Carmel. Claude-Louis légua ses titres, biens et fortune à son cousin Jacques Joseph de La Châtre-Leyraud (cf. cette généalogie). Franc-maçon, loge La Candeur, à l'Orient de Paris. 1745-1824


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content