Officier de la Légion d'honneur

  • Né le 4 avril 1871 - Mont-Saint-Aignan, 76
  • Décédé en 1962 - Paris, 75 , à l’âge de 91 ans
  • Capitaine de cavalerie - Député de Meurthe-et-Moselle

 Parents

 Union(s)

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Lucien Adolphe Esprit de Warren, Comte de Warren 1844-1929

 Notes

Notes individuelles

Édouard de Warren (né le 04/04/1871 à Mont-Saint-Aignan et mort le 22/05/1962 à Paris) effectue une carrière politique.

Agrégé d’histoire, il démarre sa carrière professionnelle comme officier de cavalerie dès sa sortie de Saint-Cyr (1891) avant de quitter l’armée pour des raisons de santé (1900).

Il s’installe en Tunisie afin d’entreprendre une œuvre de colonisation, fruit d’un projet de longue date : il souhaite faire rayonner, par l’agriculture, le progrès social chez les autochtones en créant des mutualités, inconnues jusqu’alors en Tunisie. Cela implique de provoquer dans la Régence l’application d’une politique fondée sur la collaboration du colon et de l’indigène.

Après la Guerre de 1914-1918 où il sert brillamment, le gouvernement français le charge de reconstituer les associations agricoles dans les régions libérées ; c’est là qu’il crée les premières coopératives de reconstruction. En 1919, ses compatriotes lorrains le choisissent pour les représenter au Parlement comme député de la 3e circonscription de Meurthe-et-Moselle.

Auteur de nombreuses propositions de loi et de celle notamment qui prévoit la création d’un Conseil national de la France d’outre-mer, il est également l’animateur du projet de chemin de fer transsaharien. Il apporte la contribution de son incessante activité aux diverses commissions dont il fait partie : Algérie, colonies, agriculture, prévoyance sociale, anciens combattants…

Appartenant au Conseil supérieur des colonies, il préside longtemps après les avoir fondées « l’Association agricole de Tunisie », « l’Union des sociétés agricoles françaises et tunisiennes » et les « Œuvres de mutualité de la Tunisie ». Membre de l’Académie d’agriculture, il collabore pendant plus de quarante ans à toutes les revues techniques agricoles. Il préside en outre les travaux de la première conférence économique de l’Afrique française.

Il est titulaire de la Croix de guerre avec trois citations ainsi que de nombreuses distinctions françaises et étrangères.

Enfin, Édouard de Warren est élu membre titulaire de la 3e section de l’Académie des sciences coloniales dès sa fondation en 1923.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

François Patrice Edouard de Warren, Comte de Warren 1811-1898   Marguerite Pauline Tardieu 1822-   Alexandre Lacroix, Officier de la Légion d'honneur   ? ?
| | | |






| |
Lucien Adolphe Esprit de Warren, Comte de Warren 1844-1929   Berthe Lacroix
| |



|
Edouard François Patrice de Warren, Officier de la Légion d'honneur 1871-1962



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content