Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Toutes les personnes qui apparaissent sur ces pages sont liées à une personnalité que j'ai étudiée dans le cadre de mon site de bibliographie dauphinoise : www.bibliotheque-dauphinoise.com.

Si vous avez des compléments d'information, ou tout simplement le souhait d'échanger sur ces personnalités, n'hésitez pas à me contacter.


  • Née le 11 floréal an XIII (1er mai 1805) - Paris, 75000, Paris, Île-de-France, France
  • Décédée le 19 janvier 1886 - Paris-XVème, 75115, Paris, Île-de-France, France , à l’âge de 80 ans
  • Femme de lettres

 Parents

 Notes

Notes individuelles



Grand dictionnaire universel du XIXe siècle , Pierre Larousse, vol.10, p. 294
LEBRUN (Pauline GUYOT, connue sous le pseudonyme de Camille), femme auteur, née a Paris en 1805. A vingt-cinq ans, elle se trouva seule avec sa mère, qui venait de perdre tout ce qu'elle possédait, et dut alors utiliser la brillante éducation qu'elle avait reçue. Elle donna d'abord des leçons de piano et de chant, puis enseigna le français, l'anglais et l'italien, et finit par s'adonner complètement à des travaux littéraires. Après s'être essayée sous le couvert de l'anonyme, Mlle Pauline Guyot adopta le pseudonyme de Camille Lebrun, tout en donnant également diverses productions sous les noms de Fabien de Saint-Léger et de Laure Dartigue. Mlle Camille Lebrun a considérablement écrit. Elle a publié un grand nombre d'articles littéraires, historiques, critiques, biographiques, des nouvelles, des morceaux traduits de l'anglais et de l'italien, etc., dans la Revue britannique , la Revue contemporaine , la Libre conscience , le Musée des familles , la Gazette du village , le Journal des femmes , le Foyer domestique , le Journal des enfants , le Courrier des familles , le Journal des jeunes personnes , l' Ami de la jeunesse , le Magasin des demoiselles , la Biographie générale , de Didot, etc. On lui doit, en outre : Une amitié de femme (1843), roman; Histoire d'un mobilier (1844), scènes de m ?urs; le Dauphiné, ouvrage descriptif et historique (1848); le Miroir de la France (1849-1854, 2 vol. in-80); de nombreux ouvrages pour les enfants : le Bracelet (1842); Julien Morel ; les Vacances à Fontainebleau ; Amitié et dévouement (1845); Madeleine ; Petites histoires vraies ; la Famille Raimond ; le Royaume des nains ; la Famille Aubry ; Contes moraux ; les Récréations ; Une noble famille ; la Marchande de fraises ; la Veillée chez ma tante , etc. Enfin, Mme Camille Lebrun a publié un grand nombre de nouvelles dans divers journaux et recueils littéraires, et donné des traductions d'ouvrages italiens et anglais, notamment l' Autriche en Italie , par Blanchi Giovanni (2 vol. in-8°); l' Improvisatrice , par Andersen (2 vol.); les Mémoires de sir Hudson Lowe, etc.

Décédée à son domicile 249, rue de Vaugirard, Paris 15e.
Dans son acte de décès, il est explicitement dit : Pauline Caroline Émilie Joséphine Guyot, dite Camille Lebrun, femme de lettres.

 Sources

  • Naissance: Etat civil reconstitué de Paris
  • Décès: Etat cvil de Paris 15e, acte n° 248, 20/1/1886

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

             
     
     
     
    Louis Charles GUYOT †/1803   Charlotte Pélagie DIAMY †1805
  |
6
  |
7
 


  |
? ?   Louise Pélagie GUYOT 1781-1862
|
2
  |
3



|
Pauline (Pauline Caroline Émilie Joséphine) GUYOT 1805-1886


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content