(Antoinette d'ARZAC de LA BARGINIÈRE ou ARZAG)


 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Guion d'ARZAC, anciennement d'ARAZAC, Ecuyer, Seigneur du Caila, de la Force & de Sabrazac, demeurant dans la paroisse de Sabrazac, Diocèse de Rhodès, Païs de Rouergue, Généralité de Montauban, épousa le 20 juillet 1697 Marie de PEIRONENC-de LA ROQUE-S. Chamaran, fille de François de PEIRONENC-S. Chamaran, Ecuyer, Seigneur de la Roque, de Murat, & de Verrière, & de Louise de SENNETERRE.
Louisse-Christine d'ARZAC leur fille, née le 10 novembre 1717 fut reçue à S. Cir le 13 octobre 1728 & justifia par titres, sa filiation depuis Antoine d'ARAZAC son trisayeul, seigneur de la Force, & Conseigneur de Campnac, & de Gilorgue en Rouergue, lequel fut marié le 9 mai 1556 avec Madeleine ISARN, fille d'Arman ISARN, seigneur de Fraissinet & de Cornac, aussi en Rouergue, Maréchal des Logis de la Compagnie du Baron de TERRIDE, & de Gabrielle HERAIL-de BREZIS.
D'azur, à une bande de gueules, chargée de trois fleurs de lis d'or, & accompagnée en chef de trois Etoiles de même, rangée en fasce, & un Mouton d'Argent, passant sur une Terrasse de sinople, mouvante, de la pointe de l'Ecu.
(source : Armorial Général de France ou Registre de la Noblesse de France, par d'HOZIER, registre I, 1ere et 2ème parties, 1738, page 30).

D'ARZAC (voir BEAULIEU d'ARZAC). 1474. (Rouergue). D'azur à la bande d'or, remplie de gueules, surchargée de 3 fleurs de lys d'or, accompagnées en chef de 3 étoiles rangées en bande, et en pointe d'un mouton d'argent passant sur une terrasse de sinople.
Jean d'ARZAC, chevalier, sgr du Cayla, ép. Gabrielle d'ESCORAILLES, dont il eut :
Antoine d'ARZAC, chevalier, sgr du Cayla, ép. en 1556 Madeleine d'ISARN de FRAISSINET, d'où :
Antoine d'ARZAC, chevalier, ép. 1° Cécile de SENNETERRE, 2° en 1617 Anne de RESSEGUIER, il eut pour fils du 2e lit :
Jean-Jacques d'ARZAC, écuyer, sgr du Cayla, La Force, qui ép. en 1650 Antoinette de PRUINES, il fut maintenu dans sa noblesse en 1666, et eut pour fils :
Guyon d'ARZAC, écuyer, sgr du Cayla, de la Force, de Sabrazac, ép. en 1697 Marie de PEYRONNEC, il fut confirmé dans sa noblesse en 1700, et eut pour fils :
François d'ARZAC, écuyer, sgr du Sabrazac, ép. en 1765 Marie-Paule de TURENNE d'AYNAC, fille de Jean-Louis de TURENNE, chevalier, comte d'Aynac et de Marie-Claude de ROBERT de LIGNERAC dont il eut :
Geneviève d'ARZAC, née en 1771, admise à Saint-Cyr en 1785.
(source : Grand Armorial de France, par Henri JOUGLA de MORENAS, Paris, tome I, page 249).

ARZAC, Sgr de la Force, de la Grèze (d') (Rouergue) : Famille maintenue noble lors de la recherche de noblesse par l'intendant LE GENDRE dans la généralité de Montauban le 08.07.1700 (cf LAINé, Archives de la noblesse de France, tome 10)

Preuves de noblesse des demoiselles admises à Saint-Cyr en 1728 (B.N., fr. 32128, dossier n° 7) : Preuves pour les chevau-légers de la garde, 1784 (Archives Guerre, C.A. 4 - A.N., 59MI1) : Certificat de noblesse délivré par CHéRIN pour le service militaire le 08.10.1783 (B.N., fr. 31563/776) - Armes : d'azur à la bande cousue de gueules chargée de 3 fleurs de lys d'or, acc. en chef de 3 étoiles rangées du même, et en pointe d'un mouton d'argent, passant sur une terrasse de sinople.
(Source : Nouveau Nobiliaire de France, par Louis d'IZARNY-GARGAS, tome 1, page 113).

voir courriel de David Albert-Brunet du 11 mai 2010 pour l'ascendance.



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content