Elie Eugène Beau
Elie Eugène Beau
(Elie Beau)


  • Né le 8 avril 1891 - Cannes, Alpes Maritimes
  • Décédé le 23 mars 1949 - 37 rue du Docteur Roux, Paris XV,à l'âge de 57 ans
  • Inhumé le 28 mars 1949 - Vichy, Allier
  • Chef de bataillon au 153ème régiment d'infanterie. Lieutenant colonel d'infanterie à l'Etat Major de l'Armée (4ème bureau). Général de brigade

 Parents

  • Jean Beau 1855-1912 (
    Instituteur évangéliste. Pasteur. Cultivateur aux Monges (Saint Antonin Noble Val, Tarn et Garonne)
    )
  • Jeanne Nahomi Pantet 1857-1924 (
    Institutrice
    )

 Union(s) et enfant(s)

 Fratrie

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Jean Beau, né le 16 novembre 1855 - chez Naudonnet, Cellefrouin, Charente, décédé le 23 octobre 1912 - les Monges, Saint Antonin Noble Val, Tarn et Garonne à l'âge de 56 ans,
Instituteur évangéliste. Pasteur. Cultivateur aux Monges (Saint Antonin Noble Val, Tarn et Garonne)
(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

Ecole spéciale militaire de Saint Cyr (promotion de Fès, 1909-1912)

Croix de Guerre 1914-1918

fiche militaire : http://www.archivesdepartementales.cg82.fr/ark:/40357/qrm7cn85cdocbmch

Légion d'Honneur (dossier cote ) : http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH100/PG/FRDAFAN84_O19800035v0002806.htm

  • Chevalier du 15 septembre 1918 (chef de bataillon (active) au 153ème régiment d'infanterie)
  • Officier du 10 décembre 1936, décoré le 7 février 1937 à Paris par le général Coliot ?, chef de l'Etat Major de l'Armée (Lieutenant colonel d'infanterie breveté Etat Major de l'Armée (4ème bureau))

états de service : http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH100/PG/FRDAFAN84_O19800035v0002816.htm

2 août 1914 au 23 octobre 1919 : campagne contre l'Allemagne
20 août 1914 : bataille de Morhange (Moselle)
25 août 1914 : blessé à Vitremont (Meurthe et Moselle) plaie par balle région postérieure droite, thorax aux épanchements sanguins profonds, pleurite traumatique consécutive à cette blessure
4 au 13 septembre 1914 : bataille du grand couronné de Nancy (Meurthe et Moselle)
septembre 1915 : offensive en Champagne
12 octobre 1915 : citation à l'ordre de la Division : Revenu sur le front après avoir été grièvement blessé en Lorraine, a fait preuve à l'attaque du 25 juillet de la plus grande énergie et a contribué par son sang froid d'arrêter une contre-attaque allemande et à conserver le terrain conquis
février 1916 : Verdun (rive gauche)
23 avril 1916 : citation à l'ordre de la Division d'Infanterie : Appelé en plein combat à prendre le commandement d'un bataillon, a organisé la défense du secteur qui lui était confié avec la plus vive intelligence et la plus grande autorité; a fait preuve au cours des attaques du 7 et 9 avril de beaucoup de sang froid et de bravoure
juillet à novembre 1916 : offensive de la Somme
avril à octobre 1917 : chemin des Dames
17 avril 1917 : blessé à Moussy sur Aisne (Moussy Verneuil, Aisne), plaie contuse du thorax par éclat d'obus
24 mars 1918 : citation à l'ordre de la Division d'Infanterie : Adjudant major puis commandant d'un bataillon dans un secteur difficile, soumis à de nombreux bombardements par obus toxiques et de tous calibres, a fait preuve des plus belles qualités d'énergie et d'endurcicement
1918 : Verdun (rive droite) - bataille de juin - entrée à Montdidier (Somme), Compiègne (Oise), Château Thierry (Aisne), Saint Mihiel (Meuse)
25 août 1918 : nommé à titre temporaire Chef de Bataillon
17 septembre 1918 : citation à l'ordre de la brigade : A pris en pleine action le commandement d'un bataillon et l'a conduit le 22 juillet 1918 à l'attaque d'un point d'appui fortement organisé qu'il a enlevé brillamment malgré la très vive résistance de l'ennemi; au cours des opérations des 12 et 13 septembre 1918 ayant pour but la prise du saillant de Saint Mihiel, a entraîné brillamment les unités de son bataillon à l'attaque, les a poussées vigoureusement à la poursuite de l'ennemi qu'il a talonné sans répit résistant finalement à capturer 118 prisonniers et dix mitrailleuses
24 mai 1920 au 1er novembre 1921 : Maroc
2 au 23 novembre 1921 : Algérie
28 novembre 1921 au 12 juin 1922 : pays Rhénans
1922 : plus jeune Chef de Bataillon de France, commandant du 64ème Tirailleurs Marocains en garnison à Spire (Rhénanie Palatinat, Allemagne)

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

   
 
 
 
Jean Beau 1855-1912 Jeanne Nahomi Pantet 1857-1924
|
2
 |
3



|
Elie Eugène Beau 1891-1949