Pierre Frédéric Dorian
(Frédéric Dorian)


  • Né le 24 janvier 1814 - Montbéliard, Doubs
  • Décédé le 14 avril 1873 - rue de la Victoore n° 56 Paris IX , à l’âge de 59 ans
  • Inhumé - cimetière du Père Lachaise Paris XX
  • Maître de forges. Directeur de la manufacture Jacob Holtzer & Compagnie. Maire d'Unieux (1860-1865). Député (1863) et membre du Conseil Général de la Loire. Ministre des Travaux Publics (1870-71)
2 médias disponibles 2 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Notes

Notes individuelles

décès déclaré par Jean Claude Crozet, 41 ans, ingénieur civil, rue des Vosges n° 6, et Charles Frédéric Adolphe Lucius, 46 ans, négociant, boulevard Magenta n° 18, tous deux de Paris

Élève « libre » de l’école des mines de Saint-Étienne

Biographie sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Dorian

Biographie dans le Dictionnaire des Parlementaires :

Député de la Loire (Gauche) du 31 mai 1863 au 27 avril 1869 et du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870

Député de la Loire (Gauche républicaine) du 8 février 1871 au 14 avril 1873

Député de 1863 à 1870, ministre, représentant en 1871, né à Montbéliard (Doubs) le 24 janvier 1814, mort à Paris le 14 avril 1873, il adhéra, dans sa jeunesse, aux doctrines saint-simoniennes, puis se fit recevoir ingénieur des mines, et devint maître de forges et maire d'Unieux (Loire).

Très populaire dans sa région, il fut élu, le 1er juin 1863, comme candidat de l'opposition, député au Corps législatif dans la 2e circonscription de la Loire, par 7 392 voix sur 15 296 votants et 27 625 inscrits contre 7 254 voix à M. Cherpin-Feugerolles, candidat officiel et député sortant.

Il siégea à gauche et fut réélu, le 24 mai 1869, par 11 239 voix sur 18 082 votants et 31 830 inscrits, contre 4 908 voix à M. de Rochetaillée, candidat officiel, et 1 791 à M. Antide Martin, candidat radical.

Pendant ces législatures, il soutint de .ses votes l'opposition dans sa lutte contre le gouvernement impérial, et se prononça : - pour l'abrogation de la loi de sûreté générale, - pour le rappel des troupes du Mexique, - et contre la déclaration de guerre à la Prusse (juillet 1870).

Au 4 septembre, le gouvernement de la Défense nationale le nomma ministre des Travaux publics. À ce titre, il donna à la fabrication des armes et à l'armement de Paris une grande impulsion, et, lors de la tentative d'insurrection du 31 octobre, vit, à son insu, son nom figurer en tête de tous les gouvernements provisoires qui furent improvises dans la nuit. Il se joignit à M. Jules Favre pour discuter les clauses de la capitulation de Paris (25 janvier 1871), fut délégué à la signature des actes administratifs du ministère de l'Instruction publique (1er février), et fut chargé, le lendemain, de l'intérim du ministère du Commerce.

Le 8 février, il fut élu par deux départements, représentant à l'Assemblée nationale, par la Seine, le 16e sur 43, avec 128 480 voix sur 328 970 votants et 547 858 inscrits, et par la Loire, le 1er sur 11, avec 79 508 voix sur 89 275 votants et 143 320 inscrits. Il opta pour la Loire, prit place à gauche, et vota contre la paix, contre les prières publiques, contre le pouvoir constituant de l'Assemblée, pour l'amendement Marcel Barthe, pour le retour du parlement à Paris.

La mort l'enleva au cours de la législature.

Un monument, œuvre d'Aimé Millet, a été élevé à M. Dorian au Père-Lachaise, par souscription publique (26 juin 1875).

lire également : http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/dorian.html

_________________________________________________________________________________

1849-1855 : demeure aux Balaires dans la commune de Valbenoîte (aujourd'hui quartier de Saint Étienne, Loire)

1849-1855 : désigné comme fabricant de faulx

1862 : déclare le décès de son beau-père Jacob Holtzer (1802-1862)

1862 : enregistre la naissance de son neveu Louis Holtzer (1862-1894)

1870 : déclare la naissance de sa petite fille Pauline Ménard-Doian (1870-1941)

Notes concernant l'union

publications les 16 et 23 août 1849 à Valbenoîte et Unieux

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

     
 
 
 
Pierre-Frédéric Dorian †1820   Anne Clémence Friès
|
2
  |
3



|
Pierre Frédéric Dorian 1814-1873


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content