Germain Jules Louis Foch
Germain Jules Louis Foch
(Germain Foch)


  • Né le 23 décembre 1889 - rue Sainte Croix n° 1, Montpellier, Hérault
  • Décédé le 22 août 1914 - Ville Houdlémont, Meurthe et Moselle,à l'âge de 24 ans
  • Inhumé - nécropole nationale Gorcy, Meurthe et Moselle
  • Aspirant au 131ème Régiment d'Infanterie. Mort pour la France
1 média disponible 1 média disponible

A participé à la Grande Guerre, mort le 22/08/1914

Que s'est-il passé ce jour là ?
Domicile lors de la mobilisation : Paris (75)

 Parents

  • Ferdinand Jean Marie Foch 1851-1929 (
    Professeur puis Commandant de l'Ecole Supérieure de Guerre (1908). Commandant unique des Forces Alliées (1918). Maréchal de France (1918), Gde Bretagne et Pologne.Membre de l'Académie Française (1918)
    )
  • Louise Ursule Julie Bienvenüe 1860-1950

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

naissance déclarée par Élie Guibal, 35 ans, ingénieur des Ponts et Chaussées, [époux de Sophie Dupré, la cousine germaine de son père] et Émile Harbemont, 56 ans, commis, tous deux de Montpellier (Hérault)

lire : http://www.1914-1918.be/soldat_rommel.php

fiche militaire :https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005239e880c0ef0/5242bdb465549

_______________________________________________________________________________________________

Notice dans le Tableau d'Honneur de la Grande Guerre :

Ancien élève de l’École Sainte Geneviève à Versailles. Il est sergent au 131ème R.I. en 1914, et nommé aspirant le 19 août 1914.

Mort pour la France, tué d'une balle au front à son premier combat à Ville Houdlémont.

Cité à l'ordre de l'armée : « Aspirant à 11ème compagnie du 131ème d'infanterie, ayant fait preuve en plus d'un grand courage lors des premiers combats. Dans la matinée du 22 août 1914, envoyé en reconnaissance avec une partie de sa section, a surpris une patrouille de uhlans et en a tué un grand nombre. A entraîné par son exemple et sa crânerie bien française sa section à la prise de contact avec l'ennemi solidement retranché. Tué glorieusement à bout portant. »

Croix de guerre, Médaille Militaire

Source : Livre d'or de l’École Sainte Geneviève à Versailles, 1914-1924

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Dominique Foch 1753-1804 Jeanne Dominiquette Ducuing ca 1767-1819 Jacques Romain Dupré, chevalier de l'Empire 1771-1853 Marianne Ducor 1779    
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
  



 


  
| |  
Bertand Jules Napoléon Foch 1803-1880 Marie Jacqueline Sophie Dupré 1812-1883 Edouard Bienvenüe 1833-1860 Julie Rochard 1836-1860
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Ferdinand Jean Marie Foch 1851-1929 Louise Ursule Julie Bienvenüe 1860-1950
|
2
 |
3



|
Germain Jules Louis Foch 1889-1914