Message to visitors

close

 

Notrearbre, ancré dans les gens de labeur et les travailleurs deterre, est aussi et beaucoup un arbre de lettrés, dontl'épine dorsale est la résurgence du droit romainjustinien à l'Université de Bologne au Moyen-Age, quipromeut légistes et notaires ainsi que les patriciatsurbains, unit nobles et roturiers, avec aussi des cahorsins, desarmateurs et des changeurs, des médecins, des chirurgiens etdes apothicaires. Au début du XVIIIe siècle, ClaudeREYNAUD, producteur de viande fumée à St Sylvestre enArdèche, et Claude GRISON, maréchal-ferrant àBeynost sur la Côtière des Dombes, ont de bellessignatures. Simon PASTEUR sera, lui, teneur de livres. Au XIXesiècle, l'école de la République, promeut desuniversitaires.

 


Paul Antoine Basile, aide-chirurgien à Essling, médecin, adjoint faisant fonction de maire de Vizille,  chef de bataillon de la Garde Nationale, franc-maçon, BONNARDON
Paul Antoine Basile, aide-chirurgien à Essling, médecin, adjoint faisant fonction de maire de Vizille,  chef de bataillon de la Garde Nationale, franc-maçon, BONNARDON
Sosa :62
  • Born 28 July 1786 - Vizille, 38562, Isère, Rhône-Alpes, France
  • Deceased 13 May 1863 - Vizille, 38562, Isère, Rhône-Alpes, France,aged 76 years old
  • Buried - Vizille, 38562, Isère, Rhône-Alpes, France
  • Chirurgien militaire puis docteur en médecine
2 files available 2 files available

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Notes

Individual Note

Robert AILLAUD, de l'Association Les Amis de l'Histoire du Pays Vizillois, dispose de ses Mémoires dactylographiées et numérisées et les a publié en mars 2015 sous la forme d'un ouvrage superbe, magnifiquement illustré, et avec en dernière page des remerciements pour l'aide apportée par notre famille. J'ai adressé copie du 1er mail de Robert AILLAUD, par mail, à plusieurs membres de la famille REYNAUD et DAVID, avec la photo du portrait ci-dessus (j'ai aussi un portrait de Basile BONNARDON vers la trentaine et une photo de lui, de 1848, en uniforme de commandant de la Garde Nationale, de la page 41bis de "L'album de famille" de tante Annie Anne-Marie DAVID-BEAUVERIE) et à Marie-Noëlle pour tante Annie : la question "Où est passé le livre du grand-père ?" est résolue. Tous ces documents sont repris dans le merveilleux ouvrage de Robert AILLAUD dont j'ai remis un exemplaire à Marie, François, Claire, Michel et Joseph pour les canadiens, Jean-François pour lui et Pierre, un exemplaire a été envoyé à Jean et un autre remis par Robert AILLAUD à Marie-Noëlle et tante Annie.

A 14 ans apprenti graveur à la fabrique Arnold. Chez Perrachon, curé de Séchilienne : viré car fait le mur et va voir la fille du fermier d'à côté la nuit à la veillée. Chez Liotard pharmacien à Grenoble. 1800-1801 Ecole centrale de Grenoble avec Breton (devenu doyen de la Faculté de science) et Honnorat de Digne, 2e prix d'histoire naturelle le 30 fructidor an 11 avec 2 tomes en latin de la Flora cochinchinensis (nous avons encore ces ouvrages). 1801-1802 à Paris avec Honnorat, camarade de chambre et chaperon.
http://jc.clariond.free.fr/biographies/SJHintrod.html
1803-1806 élève externe des hôpitaux à l'Hôtel-Dieu de Paris (assiste aux cérémonies du sacre de Napoléon devant Notre-Dame). 1806 concours pour chirurgien sous-aide. Ecole de médecine de Strasbourg avec Villard, ancien ami de son père et doyen, comme mentor.

Chirurgien militaire (comme son père qui est dans les listes de chirurgiens de l'armée royale à Vincennes) :
- 5e division militaire à Strasbourg le 31 janvier 1806.
- Réserve à l'hôpital de Boulogne le 31 mai 1806 (camp de Boulogne pour l'invasion de l'Angleterre), assiste au bombardement de Boulogne par Nelson (l'explosion providentielle d'une bombe dans la cour de l'hôpital lui évite, in extremis, de fauter avec une jeune et jolie religieuse !). Quelques mois à Calais, où il est initié franc-maçon (comme son père chirurgien militaire à Besançon).
- Grande armée 26 février 1807 : Berlin et Varsovie.
- 12e Régiment de ligne en Allemagne : Ratisbonne (où il voit en cachette que Napoléon n'est pas blessé !), Essling et Wagram.
- Il quitte l'Armée en 1810 (certificat de Magdebourg du 10 avril 1810) après un service militaire de 4 ans, 6 mois et 20 jours

-Médaille de Sainte-Hélène :
http://www.stehelene.org/cgi-bin/lh/stehelene-search.pl?indexdata=indexmedf&title=1&table=medf&qprenom=Antoine%20Basile&qnom=BONNARDON
Docteur en médecine à Strasbourg le 15 novembre 1811.

Médecin civil 1810-1863 (Vizille1812-1863) :
- Marié le 29 juillet 1812.
- 1814 9 juillet adjoint au maire de Vizille, maire non présent sur place (donc, c'est lui qui fait le travail).
- 1815 4 juin : idem.
- 1817 5 avril : administrateur des hospices.
- 1819 30 janvier : membre du comité de charité du canton.
1833 16 avril : vaccination de la commune.
1834 15 juillet : membre du conseil d'arrondissement.
- 1836 19 mars : vaccination du canton.
- 1837 18 octobre : médaille d'or pour la vaccine.
- 1837 22 décembre (illisible)
- 1841 13 septembre : médecin de l'hospice.
1849 12 mars : médecin de la commission d'hygiène.
1851 8 mai : idem illisible.

Garde nationale :
- Lieutenant le 12 juin 1815.
- Chirurgien major le 1er décembre 1830.
- Capitaine le 1er juillet 1831.
- Chef de bataillon le 15 février 1832, le 16 septembre 1836, le 6 avril 1841, le 7 mars 1848.

(Source notes d'Antoine MAGNIN reprises par tante Annie)

Il finira très croyant, selon ses lettres à sa fille Eugénie, épouse de Théodule PASTEUR, morte à Beynost en 1928 à 98 ans.

Question : a-t-il amputé Pierre CROZIER de Soyons dit Le Manchot (du 2e régiment de ligne, de la division MOLITOR, qui a pris l'île Lobau et tenu Aspern à la bataille d'Essling) ? Selon les Mémoires de Basile BONNARDON, les chirurgiens ont amputé sans s'arrêter pendant 48 heures après la bataille d'Essling !
http://7emechasseuracheval.forumprod.com/le-service-de-sante-sous-le-premier-empire-t25.html



-Domicile: Vizille 172 rue Charles de Gaulle, sa maison existe toujours en 2015, à une maison de l'église, côté sud, avec un magasin de chaussures en rez-de-chaussée.
Album photos d'Hippolyte MEFFRE :https://gw.geneanet.org/fdournon?lang=fr&pz=francois&nz=dournon&ocz=0&p=basile+antoine+basile&n=bonnardon

Death

La tombe de Basile BONNARDON existe toujours, bien entretenue, au cimetière de Vizille, à côté d'une tombe BONNARDON-DUMOLARD, à proximité de la grande croix qui fait face à l'entrée du bas du cimetière.
https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&id=6720661&individu_filter=BONNARDON&rubrique=monuments

 Sources

  • Individual: Le portrait de Basile BONNARDON jeune est à Beynost 01700 chez Bernard REYNAUD. Le portrait de Basile BONNARDON dans la force le l'âge (ci-dessus) est chez Jacques CHARLES à Paris. Le manuscrit des mémoires de Basile BONNARDON est chez Georges FLANDRIN.

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

                                                                             _____|16_sosa Jacques Joseph, soldat du régiment d'Aunis puis garde général des propriétés du duc d'Orléans, BONNARDON
                                                   _____|8_sosa Jacques, tailleur d'habits puis marchand en 1707, garde au château de Vizille, BONNARDON †/1737
                                                  /                         ¯¯¯¯¯|17_sosa Jeanne COTTE
                         _____|4_sosa Jacques, sert dans le régiment d'Aunis, garçon chirurgien et commerce du chanvre ouvré, fait fortune à la foire de Beaucaire, consul de Vizille, BONNARDON 1712-1786
                        /                        \                          _____|18_sosa Claude, notaire royal à Vizille, ARIBERT 1644-1698
                       /                          ¯¯¯¯¯|9_sosa Claudine ARIBERT 1676-1737
                      /                                                     ¯¯¯¯¯|19_sosa Marguerite MONDY †1698
|2_sosa Pierre dit Le Briançonnais, maître en chirurgie de Montpellier (métier reconnu par Louis XV), chirurgien militaire à Briançon et aux thermes de Monestier, franc-maçon, BONNARDON 1748-1800
|                    \                                                     _____|20_sosa Pierre FAURE †1690
|                     \                           _____|10_sosa Fleury, marchand, ou Henri selon les Mémoires de Basile Bonnardon p12, FAURE 1658-1729
|                      \                         /                         ¯¯¯¯¯|21_sosa Ennemonde FRACHIER †1680
|                       ¯¯¯¯¯|5_sosa Magdeleine FAURE 1714-1784
|                                                \                          _____|22_sosa Claude FINET †/1688
|                                                 ¯¯¯¯¯|11_sosa Marguerite ou Marie selon les Mémoires de Basile Bonnardon p12, FINET
|                                                                           ¯¯¯¯¯|23_sosa Etiennette PAJON 1638-
|--1_sosa Paul Antoine Basile, aide-chirurgien à Essling, médecin, adjoint faisant fonction de maire de Vizille, chef de bataillon de la Garde Nationale, franc-maçon, BONNARDON 1786-1863
|                                                  _____|12_sosa Claude, marchand, CHAFFOIN /1700-
|                                                 /
|                       _____|6_sosa Claude, riche propriétaire agriculteur selon les mémoires de Basile Bonnardon p15, fils de marchand, CHAFFOIN 1720-
|                      /                        \
|                     /                          ¯¯¯¯¯|13_sosa Jeanne CHALVET /1700-
|3_sosa Anne ou Jeanne CHAFFOIN
                      \                                                     _____|28_sosa Bertrand, laboureur à Villard Saint Christophe, FROMENT 1666-1734
                       \                           _____|14_sosa Jacques, marchand à Villard Saint Christophe, FROMENT 1687-1774
                        \                         /                         ¯¯¯¯¯|29_sosa Marie, avec un énorme arbre d'ascendance dans la noblesse, BARET 1669-1726
                         ¯¯¯¯¯|7_sosa Louise FROMENT 1722-
                                                  \                         _____|30_sosa Jacques, notaire à Villard Saint Christophe, SECOND ca 1656-1738
                                                   ¯¯¯¯¯|15_sosa Claire, fille, petite-fille et arrière petite-fille de notaire, SECOND 1699-1800
                                                                             ¯¯¯¯¯|31_sosa Marie BADON ca 1665-1736