Message to visitors

close

 

Notrearbre, ancré dans les gens de labeur et les travailleurs deterre, est aussi et beaucoup un arbre de lettrés, dontl'épine dorsale est la résurgence du droit romainjustinien à l'Université de Bologne au Moyen-Age, quipromeut légistes et notaires ainsi que les patriciatsurbains, unit nobles et roturiers, avec aussi des cahorsins, desarmateurs et des changeurs, des médecins, des chirurgiens etdes apothicaires. Au début du XVIIIe siècle, ClaudeREYNAUD, producteur de viande fumée à St Sylvestre enArdèche, et Claude GRISON, maréchal-ferrant àBeynost sur la Côtière des Dombes, ont de bellessignatures. Simon PASTEUR sera, lui, teneur de livres. Au XIXesiècle, l'école de la République, promeut desuniversitaires.

 


Sosa :133,716,112
  • Born in 1355
  • Deceased in 1415 - Azincourt, 62069, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, France,aged 60 years old
  • Châtelain d'Avalon château clé au contact de la Savoie

 Parents

 Spouses and children

 Siblings

 Notes

Individual Note

Grignon est situé à l'entrée de Pontcharra, avec une église, voisine de la maison Terrail, berceau de la famille. Château Bayard, amorcé en 1402, est achevé en 1413.
http://gillesdubois.blogspot.fr/2005_12_01_archive.html
Nous decendons de l'arrière grand-père de BAYARD :
http://gw0.geneanet.org/breynaud3_f?lang=fr&pz=bernard+claude+antoine&nz=reynaud&ocz=0&m=D&p=aubert&n=terrail&sosab=10&color=&t=A&v=29
http://gw4.geneanet.org/deret?lang=fr&iz=47899&m=D&p=pierre+ier&n=du+terrail&sosab=10&color=&t=T&image=on&v=6
http://gw3.geneanet.org/pierremontcheu?lang=fr;m=D;p=alix;n=de+morard;oc=95&siblings=on&notes=on&t=T&v=6&image=on&marriage=on&full=on
Pour Grignon, voir :
http://gillesdubois.blogspot.fr/2005/12/la-famille-de-bayard-par-albert-de.html
"Pierre Terrail fut lieutenant de noble Jean de Monslecher, châtelain d'Avalon, et rendit, en cette qualité, les comptes de cette châtellenie de 1378 à 1382[9]. L'an 1404, il avait fait jeter les fondations d'une tour carrée sur une éminence appelée Bayart, dans le mandement d'Avalon, frontière de Savoie, lorsque Aymeri de Brisay, bailli du Graisivaudan, survint, et lui fit défense de continuer avant d'en avoir obtenu la permission du gouverneur de la province. Les libertés delphinales accordaient à tous les gentilshommes le droit de bâtir des forteresses sur leurs possessions, à la réserve des lieux de frontière, où l'usage de ce droit aurait pu compromettre la sûreté du pays[10]. A la demande de Pierre Terrail, le gouverneur ordonna au bailli de se transporter de nouveau sur les lieux, et d'examiner si la position de cette tour, située à un mille au-dessous du château d'Avalon, ne pouvait causer aucun préjudice au Dauphin. Son rapport ayant été favorable, Geoffroy le Maingre, dit Boucicault, gouverneur du Dauphiné, frère du célèbre maréchal de ce nom, fit expédier, le 4 mars de la même année 1404, des lettres patentes portant permission à noble Pierre Terrail de faire parachever et construire une tour au lieu dit de Bayart, sous l'offre, faite par lui, de reconnaître du fief delphinal et sous hommage lige, ladite tour et ses dépendances[11]. La clause de cet acte exige une interprétation historique.

Rodolphe III, dit le Fainéant, dernier roi du second royaume de Bourgogne, mort sans enfants, l'an 1033, avait légué ses États à son neveu Conrad-le-Salique, empereur d'Allemagne. Profitant de l'éloignement de ce prince, et des guerres dans lesquelles il se trouvait engagé, ses vassaux du Dauphiné usurpèrent en toute souveraineté les terres qu'ils tenaient en fief ou qui étaient à leur convenance. Ce ne fut qu'à la longue, et par une politique adroite, secondée de circonstances heureuses, que les comtes d'Albon parvinrent à une espèce de suprématie à peu près semblable à celle que Hugues Capet avait conquise en France sur ses pairs, anciens vassaux, comme lui, des Carolingiens. Il est facile de juger combien les terres allodialés devaient être nombreuses dans une province où, par une conséquence immédiate et naturelle, le franc-alleu s'établissait sans titre, et par possession immémoriale[12]. Les Dauphins, et après eux les rois de France, leurs donataires, s'appliquèrent à acheter, par toutes sortes de concessions, l'hommage et le plait[13] seigneurial. Les registres de la Chambre des Comptes de Grenoble sont rempli d'actes conçus dans une même politique, et nous voyons par l'exemple précité, que l'on ne dédaignait pas les moindres conquêtes de ce genre.

Pierre Terrail se distingua à la bataille de Rosebecq, en 1382, http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Roosebeke
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1864_num_8_1_66797
et mourut avant son frère, à la bataille d'Azincourt [ll y a eu 7.000 morts à Azincourt, dont la 1/2 des baillis et sénéchaux royaux], en 1415, laissant quatre fils de Marguerite d'Arces, fille de Louis d'Arces, seigneur de la Bastie[14] :

Thibaud Terrail, qui embrassa l'état ecclésiastique ;

Antoine Terrail, prieur d'Alamont, grand-vicaire de Gaufridius Vassaly, archevêque de Lyon, en 1435[15], ensuite abbé d'Ainay ; mort en 1457, après avoir résigné son abbaye à son neveu Théodore Terrail, et son prieuré à Pierre, frère de Théodore, tous deux de la branche de Terrail-Bernin ;

Pierre Terrail ;

Jacques Terrail, seigneur de Bernin ou Bregnins, qui ferma la branche de ce nom, dont il sera fait mention à part.

Pierre Terrail, seigneur de Bayart, prêta hommage en cette qualité, le 26 septembre 1446[16]. Il profita des dissipations des deux seigneurs de la maison de Beaumont pour acquérir diverses portions de terre, qu'il joignit à sa seigneurie de Bayart, dont le premier il porta le nom[17]. Il fut avec Raoul de Gaucourt, gouverneur du Dauphiné, l'un de ceux qui contribuèrent le plus au gain de la bataille d'Anthon en 1430, et par un sort héréditaire dans sa famille, il périt aux pieds du roi Louis XI, à la journée de Montlhéry en 1465. Il eut de sa femme Marie de Bocsozel :

Aymon ou Aimé Terrail.

Jean Terrail, religieux de l'ordre de saint Benoît, prieur de Saint-Trivier-en-Dombes.

Antoinette, alias Gabrielle Terrail, mariée à Louis de Beaumont, seigneur de La Tour[18].

Marguerite, mariée à Philippe de Feugères, seigneur de Thézé dans le Lyonnais."
http://www.mediterranee-antique.info/Auteurs/Fichiers/TUV/Terrebasse/Bayard/Bayart_51.htm
-Domicile: Château Bayard http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_Bayard
http://lechevalierbayard.free.fr/domaine.htm
http://gw.geneanet.org/breynaud3_w?lang=fr&pz=bernard%20claude%20antoine%20geographe%20et%20cpa%20lyon%20directeur%20d%20hlm%20et%20de%20sem%20en%20retraite%20passionne%20de%20geologie%20tectonique&nz=reynaud&ocz=0&m=RL&p=pierre%20arriere%20grand%20pere%20de%20bayard%20constructeur%20de%20chateau%20bayard%20mort%20a%20azincourt%20seigneur%20de%20grignon&n=du%20terrail&l1=0&p1=pierre%20arriere%20grand%20pere%20de%20bayard%20constructeur%20de%20chateau%20bayard%20mort%20a%20azincourt%20seigneur%20de%20grignon&n1=du%20terrail&l2=26&p2=bernard%20claude%20antoine%20geographe%20et%20cpa%20lyon%20directeur%20d%20hlm%20et%20de%20sem%20en%20retraite%20passionne%20de%20geologie%20tectonique&n2=reynaud&dag=on&image=on
http://gw.geneanet.org/breynaud3_w?lang=fr&pz=bernard%20claude%20antoine%20geographe%20et%20cpa%20lyon%20directeur%20d%20hlm%20et%20de%20sem%20en%20retraite%20passionne%20de%20geologie%20tectonique&nz=reynaud&ocz=0&m=RL&p=pierre%20arriere%20grand%20pere%20de%20bayard%20constructeur%20de%20chateau%20bayard%20mort%20a%20azincourt%20seigneur%20de%20grignon&n=du%20terrail&l1=0&p1=pierre%20arriere%20grand%20pere%20de%20bayard%20constructeur%20de%20chateau%20bayard%20mort%20a%20azincourt%20seigneur%20de%20grignon&n1=du%20terrail&l2=30&p2=bernard%20claude%20antoine%20geographe%20et%20cpa%20lyon%20directeur%20d%20hlm%20et%20de%20sem%20en%20retraite%20passionne%20de%20geologie%20tectonique&n2=reynaud&image=on

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

                                                   _____|8_sosa Aubert ou Humbert, blessé mortellement à la bataille de Varey en 1325, du TERRAIL ca 1280-1325
                                                  /
                         _____|4_sosa Robert, châtelain du château delphinal de La Buissière (château-clé au sud-ouest de Pontcharra), seigneur de Grignon, tué dans un combat contre la Savoie, du TERRAIL ca 1320-1337
                        /                        \                          _____|18_sosa Jean dit Rosset, sgr de Rosset & Bellecombe, châtelain de St-Laurent & Montrigaud, de THEYS, au sud d'Allevard †ca 1350
                       /                          ¯¯¯¯¯|9_sosa Jeanne de THEYS, au sud d'Allevard
                      /                                                     ¯¯¯¯¯|19_sosa Béatrice ou Béatrix de BREMOND
|2_sosa Philippe, mort à la bataille de Poitiers en 1356, seigneur de Grignon au pied de la Chartreuse, du TERRAIL ca 1337-1356
|                    \                                                     _____|20_sosa Henry de Theys et Allevard de MORARD d'ARCES †1306
|                     \                           _____|10_sosa Jean 1er de MORARD d'ARCES
|                      \                         /                         ¯¯¯¯¯|21_sosa Hélène LEUCZON, famille noble du Queyras
|                       ¯¯¯¯¯|5_sosa Alix de MORARD d'ARCES
|                                                \
|                                                 ¯¯¯¯¯|11_sosa Béatrix de BERMOND
|--1_sosa Pierre, ARRIERE GRAND-PERE DE BAYARD, constructeur de Château Bayard, mort à Azincourt, seigneur de Grignon, du TERRAIL 1355-1415
|                                                  _____|12_sosa Guillaume, de la Buissière au sud de Pontcharra, de CHASSARD ou CASSARD 1290-
|                                                 /
|                       _____|6_sosa Jean de CHASSARD ou CASSARD 1310-
|                      /                        \
|                     /                          ¯¯¯¯¯|13_sosa ? ?
|3_sosa Louise ou Aloïse de CHASSARD ou CASSARD
                        \
                         ¯¯¯¯¯|7_sosa ? ?