Joseph BERGERET
Joseph BERGERET
Sosa :64
  • Né le 7 mai 1745 (vendredi) - Bévenais, 38690, Isère, Rhône-Alpes, France
  • Décédé le 10 messidor an V (28 juin 1797) (mercredi) - La Frette, 38260, Isère, Rhône-Alpes, France,à l'âge de 52 ans
  • Marchand de la Pollardière : propriétaire cultivateur
5 médias disponibles 5 médias disponibles

 Parents

portrait
  • Marchand de la Pollardière de La Frette
  •  

     Union(s) et enfant(s)

     Fratrie

     Grands parents paternels, oncles et tantes

     Grands parents maternels, oncles et tantes

     Notes

    Notes individuelles

    - Louis XV, de 1715 à 1774
    - Louis XVI, de 1774 à 1792
    - Louis XVII (1785-1795) régna de 1793 à 1795
    - La Convention (21 septembre 1792 - 26 octobre 1795)
    - Le Directoire (27 octobre 1759 - 9 novembre 1799)
    - Michel Blaise DOUILLET - est le premier Maire de La Frette.
    Il sera élu de 1789à1792.
    Il est " fermier général de M. le Marquis de Marcieu " qui possède alors le château de La Frette . L'épouse de Michel Blaise DOUILLET est Marie-Clémence PICOT de la BUISSONNIERE . C'est à Eclose que se trouvait le vieux château fort de la Buissonnière . La famille PICOT habite aussi le château de la Beaume toujours à Eclose ,et le château de Tournin entre la Tour du Pin et Sainte Blandine . Deux maires de la Tour du Pin portent le nom de PICOT dans la prmière moitié du 19ème siècle . Après 1792 ,Michel Blaise DOUILLET et sa famille semblent avoir quitté La Frette car on ne trouve plus aucune mention d'eux dans notre état civil .

    - Jean BELLIER - est le second Maire de La Frette .
    Il sera élu de 1792 à 1795 .
    Il est " élu le 16 décembre 1792 pour dresser les actes destinés à constater les naissances ,mariages et décès des citoyens " . Son nom et celui de son épouse Anne JACQUIER semble le rattacher à des familes de St-Hilaire de la Côte . Mais à sa mort le 13 prairial an 9 ( 2 juin 1801 ) ,il laisse plusieurs fils qui se marient à la Frette .

    - Claude MURYS - est le troisième Maire de La Frette .
    IL sera élu de 1795 à 1799 .

    Notes concernant l'union

    Union avec Marguerite REY CHAROUD

    Par devant nous notaire Royal a Lemps, sousigné ce vingt septieme juin

    après midy mille sept cent soixante et treize, furent presents

    Sieur joseph Bergeret marchand de la Poulardiere habitant a La Freste, fils d’autre Sieur joseph Bergeret et de Dlle therese Brofse mariés d’une part . marguerite Rey Charoud fille naturelle et legitime de feu pierre et de jeanne Doulliet habitante aufsi ce lieu de La freste d’autre part . Lesquelles parties precedantes a savoir ledit sieur Bergeret de lauthorité, consentement avis de ces pere et mere, et ladtite Rey de lavis et conseil de laditte Doulliet sa mere tou ycy presents conseillant et authorisant, lesdit Bergeret et Rey quy ont promis d’epouser en legitime mariage, lesdit se presanteront au premier requis a notre mere sainte Eglise pour y recevoir la Benediction nuptialle, duquel mariage, le dit sieur joseph Bergeret et Dlle Bofse pere et mere du promis, luy ont constitue pour luy tenir lieu de Legitime sur leurs biens, a savoir ledit sieur Bergeret de son chef, une piece de bois taillif et cituée fur Bevenais, du contenu d’environ trois quartellée, quy a pour confin un chemin du levant, un autre chemin appellé paillet - - - du midy, un autre chemin du couchant, terre et bois de Perrin Mean de bize, extimé deux cent livres, plus une piece de terre scituée au même lieu amau des croisettes, du contenu d’environ deux secterrées, quy avoi au confins, terre de joseph Perrin du levant, la veuve Bois - - - du midy, le chemin vieux du couchant, la terre d’albert Buissonnet de bize, ycelle ensemancée en seigle, pour jouir dutout par le promis dez ce jour, laditte terre extimé trois cent livres ; il constitue enfin a fon fils fiancé, la somme de trois cent livres en argent, payable en deux termes ; le premier le serrat dans deux années a compter dez ce jour, et le second deux années après pour juterest qu’après lesdittes deux paÿes - - -, et laditte Dlle Brofse luy constitue egallement et de son chef, la somme de cent livres, a laquelle la recolte du fauchage estant constitué a été extimée, arrivant en total a la somme de milles livres, au moyen des quelles au effet, le promis, promet de ne plus rien demander sur les biens de ses pere et mere, pour legitime - - -, et laditte Rey, promise, se constitue pour ses biens en quoy qu’yls consiste ou puissent consister, généralement quelconques, presents et a venir, pour la recherche et acquittement d’yceux en constitue fon promis pour fa promise yrrevocable aux - - - de domicille. En forme ; Les habits nuptiaux, bagues et joyaux seronts achetés par le sieur Bergeret pere en augmentation de legitime, et ne pourront excedder la somme de soixante livres. Desquels habits et bagues nuptialle, le fiancé fait donnation de lauthorité de sondit pére a fa fiancée. Ainsy les partis fonts convenantes pour lobservation, elles ont payées les obligations et soumifsions requises, stipullé a Lemps, dans la maison de notaire de jean baptiste charles Sappay chatellin de Lemps, aux presances de sieur alexis Emery et de joseph Faure, tous deux marchand audit Lemps, temoins requis fignés, avec les dit Sieur Bergeret pere et fils, pour la fiancée laditte Doulliet fa mere, et laditte Brofse mere du fiancé pour ne favoir ecrire et ce enquis et requises egaux.

    bergeret

    Bergeret fils Emery

    joseph Faure

      Photos & documents

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Aperçu de l'arbre

    portrait
    sosa Joseph BERGERET 1685-1737
     sosa Marie FAURE COMPTE 1689-1760 sosa François BROSSE ca 1680-1764 sosa Marie BUISSON ca 1688-1753
    ||||






    ||
    portrait
    sosa Joseph BERGERET 1722-1785
     sosa Thérèse BROSSE 1720-1802
    ||



    |
    portrait
    sosa Joseph BERGERET 1745-1797