Message to visitors

close

Vous découvrez l'arbre généalogique communà mon épouse (Lucette Massillon) et àmoi-mëme (Philippe Capelle).

J'en suis, en ce mois de septembre 2017, au début de mestravaux ...  

Jusqu'à présent, j'ai peu vérifiéles informations que j'ai recueillies. J'invite chaque visiteurà me faire signe dès qu'il constate une erreur ous'il possède des informations supplémentaires.

 

 

 

 

 


Claude Marie LEBLEY
Claude Marie LEBLEY
Sosa :182
Général de brigade, Commandant d'armes à Perpignan, Maréchal des camps et armées du Roi, Chevalier de L'ordre royal et militaire de Saint-Louis, Officier de la Légion d'Honneur (1813)

  • Born 6 April 1754 - Strasbourg (67000)
  • Deceased 9 December 1833 - Josnes (41370),aged 79 years old
  • Militaire
4 files available 4 files available

 Parents

 Spouses, children, grandchildren and great-grandchildren

 Siblings

(linked pages)

 Notes

Individual Note

Encodage: 7 novembre 2020.

Il s’enrôle à 17 ans (janvier 1771) au Régiment d’artillerie d' Auxonne où il sert jusqu’en 1780. Nommé Sergent, il s’embarque en avril 1780, pour l’Amérique, sur l’un des vaisseaux formant l’escadre de l’Amiral de Rochambeau. Il fait campagne en Amérique de 1780 à 1783 et prend part vraisemblablement, en sa qualité d’artilleur, à la bataille de Yorktown.
Rentré en France en 1784 comme Sergent-Major, il passe Capitaine en 1792 et, faisant les Campagnes de 1791 à 1796, il est nommé au grade de Général de Division.
En juillet 1796, il commande un important détachement en Italie et réalise le blocus de Mantoue. Il est blessé grièvement (d'un coup de feu à la fesse droite) le 14 janvier 1797 lors de la bataille de Rivoli (il est soigné par le chirurgien Libron, qui deviendra son ami puis son gendre) et il restera peu apte au service du fait de ces blessures.
En décembre 1798, il est nommé Commandant d’Armes à Dunkerque, poste qu’il occupe jusqu’en 1803.
Il se marie alors, âgé de 48 ans, avec Marie Josèphe Pauline Terrat, originaire de Hesdin. Il est muté, toujours en 1803, à Perpignan où il termine sa carrière en 1813. Il est promu à ce moment Officier de la Légion d’Honneur.
Il prend sa retrait à Perpignan. C'est à cette époque que son ami Barthélémy Libron, alors qu'il entretenait déjà de bonnes relations avec Jeanne Julienne Gieck (qu'il allait épouser l'année suivante), obtient de celle-ci qu'elle vende les propriétés de la Touche et l'hôtel Sardini. Les Lebley s'en portent acquéreurs. C'est dans cet hôtel que les Lebley aménagent avec leur fille en 1814.
Source: LA FAMILLE LEMAIGNEN et ses parentés les plus proches, Robert Lemaignen, 1977
Source: "Nos ancêtres, sous la révolution et l'Empire", Paul Chaix

Postes occupés
Du 26/11/1793 au 10/07/1795, il est affecté à l'armée des Côtes de Cherbourg.
Du 10/07/1795 au 23/05/1796, il est commandant du département de la Manche.
Du 23/05/1796 au 05/07/1796, il est commandant de Falaise.
Du 05/07/1796 au 18/03/1797, il est affecté à l'armée d'Italie, au 33ème de Ligne puis au 85ème de Ligne et dans l'Artillerie à pied.
Au 18/03/1797, il est en réforme.
Du 29/11/1798 au 28/01/1803, il est commandant d'armes à Dunkerque.
Du 28/01/1803 au 04/11/1813, il est commandant d'armes à Perpignan.
Le 04/11/1813, il est admis en retraite.
Source: Alain GARRIC (garric) Geneanet

Death

Il meurt en son château de Cerqueux.

Family Note

A leur mariage, ils déclarent la naissance de leurs 2 enfants.

 Sources

  • Individual: Note familiale
  • Spouse: EC M An XIV – 1809 page 74/418
  • Death: EC NMD 1817-1833 page 559/563 Acte n°21

  Photos and archival records

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Family Tree Preview

   
 
 
 
sosa Jacques LEBLEY, Sous-officier instructeur au Régiment d'infanterie de Belzunce 1712-/1765 sosa Marguerite Anne HUOT ca 1712-1780
|
2
 |
3



|
sosa Claude Marie LEBLEY, Général de brigade 1754-1833