Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bienvenue sur ma (modeste) généalogie des familles de SURVILLE, BURIN des ROZIERS, DUCHESNE de LAMOTTE, de VASSINHAC d'IMECOURT, FAUVAGE, DEGOUVE de NUNCQUES, HUTTEAU d'ORIGNY, BREART de BOISANGER.


Xavier Jean René Charles François REILLE
  • Né le 26 décembre 1871 - Saint-Amans-Soult, 81240, Tarn, Midi-Pyrénées, FRANCE
  • Décédé le 15 février 1944 - Carmaux, 81400, Tarn, Midi-Pyrénées, FRANCE , à l’âge de 72 ans
  • Inhumé - dans un terrain, laissé à l'abandon, propriété de la Ville d'Ales - Saint-Martin-de-Valgalgues, 30520, Gard, Languedoc-Roussillon, FRANCE
  • Baron, député du Tarn, colonel
1 média disponible 1 média disponible

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour

 Parents

  • René Charles François REILLE, né le 4 février 1835 - Paris, 75000, Paris, Île-de-France, FRANCE, décédé le 21 novembre 1898 - En son hôtel 10 bd Latour Maubourg - Paris, 75000, Paris, Île-de-France, FRANCE à l’âge de 63 ans , inhumé - Saint-Amans-Soult, 81240, Tarn, Midi-Pyrénées, FRANCE, Baron, général de brigade, député du Tarn
    Marié le 20 décembre 1860 avec
  • Marie Eulalie Sophie Geneviève SOULT de DALMATIE, née le 3 juillet 1844 - Paris, 75000, Paris, Île-de-France, FRANCE, décédée en août 1910 - Château de Soult-Berg, 81, Tarn, Midi-Pyrénées, FRANCE à l’âge de 66 ans

 Union(s), enfant(s) et les petits enfants

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Mazamet occupait vers 1900 près de 6 000 ouvriers, essentiellement dans trois branches industrielles : le délainage dont le rayonnement mondial s'était accru à partir du milieu du siècle, le textile, toujours actif en dépit de son ancienneté et la mégisserie.
La ville était dominée par la famille Reille que ses adversaires comparaient à une pieuvre.
Bien que très combatifs sur le plan des revendications sociales, les ouvriers de Mazamet étaient " réactionnaires " et " plus à droite que leurs patrons ".
Jaurès alla quatre fois à leur rencontre : en juillet 1886, il y soutint la candidature du républicain Edouard Barbey au Conseil général ; en août 1893, il y revint une nouvelle fois pour encourager, en vain, la candidature de J.B. Calvignac à la députation. Demandant aux ouvriers de la ville de ne pas se tromper d'adversaire, il fut largement applaudi en leur disant : " Vous êtes frères, frères de travail, frères de misère, frères d'espérance. Réconciliez-vous à votre tour dans la République du Peuple, dans la République sociale ".
En avril 1904, il apporta de nouveau la contradiction aux conservateurs devant 5 à 6 000 personnes, dans un désordre tel que la séance dût être levée avant même la fin de son discours, à cause du tumulte créé par des partisans des barons Amédée et Xavier Reille qui avaient tenu à être présentsÖ
Xavier Reille vota contre la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Sous-lieutenant au 3ème d'Artillerie en 12 1894.
Il habite 10 bld de la Tour-Maubourg (75007) en 1908.
Il habitait un hôtel particulier, 111 rue de l'Université, 75007 en 1929
Château de La Coste, Forges d'Alais (Gard), et villa des Tamaris, à Asnelles sur Mer (14)
Société des Tubes de Bessèges, , 1921, siège à 77 rue de Miromesnil, Paris, état parfait, 1 pliure, tous les coupons attachés ....... Cíest à la guerre de 14-18 que líusine de Bessèges doit sa nouvelle vocation de fabrique de tubes díacier. Après líoccupation du nord de la France, la Société díEscaut et Meuse avait installé au Bourget près de Paris líusine à tubes qui travaillait uniquement pour líindustrie aéronautique, dont elle était un des principaux fournisseurs. En 1918, le ministre de líArmement engagea la société à trouver un emplacement moins menacé et cíest ainsi que Bessèges fut choisi. La fin de la guerre survint avant la mise en route de cette usine, mais, en 1920, les premiers tubes soudés sont fabriqués et, en 1921, les premiers tubes sans soudure. Le 13 août 1921, la Société díEscaut et Meuse et les Forges díAlais créent la Société des Tubes de Bessèges qui est englobée en octobre 1953 dans la fusion qui a abouti à la formation de Lorraine ñEscaut. Après líarrêt de líexploitation des mines de charbon en 1956, líusine à tubes de Lorraine ñEscaut reste la seule industrie importante du canton. Après avoir été rattachée pendant environ un an à la Société Usinor, líusine de Bessèges fait partie de la Société Vallourec à partir de 1967. Avec la modernisation des outils de fabrication et la spécialisation dans certains produits tubulaires nouveaux, la production de líusine a dépassé 60 000 tonnes en 1973. Héritière díun lourd passé industriel, la fabrique des tubes qui a employé plus de 1000 ouvriers au lendemain de la guerre subit de graves récessions. Díun dégraissage à líautre, les effectifs régressent, et líusine ferme ses portes en 1987 . A voir sur: http://self.citaenet.com/TempSite/3429.asp?rang=&Info= ........... En 1921, la Société était dirigée par le Baron Xavier Reille Soult de Dalmatie ,descendant díun général de líEmpire , député du Tarn , représentant du parti conservateur à líAssemblée Nationale, président et propriétaire de nombreuses industries dans le Sud de la France , notamment à Carmaux et Mazamet ( Tarn), à Alès et Bessèges ( Gard) . A cette époque où la lutte pour líamélioration de la condition ouvrière était très forte, le Baron Reille était connu ´ pour ses fantaisies (entre autres) díavoir dans sa demeure, puissante bâtisse carrée, à pelouses et ombrages, une pièce entière dallée díécus a.
Xavier Reille a beaucoup reçu mais il a aussi beaucoup donné. Xavier était un hyper actif toujours donné à líaction et on disait de lui quíil était líhomme le plus occupé de France. Il a en effet vécu quatre vies, celle de député du Tarn dans la tourmente des lois anticléricales, celle de capitaine díindustrie dans la révolution industrielle, celle de Colonel díartillerie pendant la grande guerre et celle de père de famille nombreuse. Mais ce níétait pas suffisant, sa vie a aussi été enchantée par de nombreuses passions, le cheval, les bouledogues mais aussi les mathématiques, les lettres, la danse, les échecs, líautomobile, la poésie, les langues, les voyages. Au delà de ces talents exceptionnels, cíest la force de son caractère, son indépendance díesprit et la justesse de son jugement qui impressionnent aujourdíhui. Il síoppose aux lois anticléricales mais il soutient le renouveau de líEglise. Il reste très attaché à son milieu mais fait le choix de rejoindre les républicains à líAssemblée. Il reste fidele à líArmée mais vote pour la réhabilitation du général Piquart dans líaffaire Dreyfus. Il met sa famille en sureté dans le sud de la France en 1940 mais, il encourage ses petits-enfants à rentrer en résistance. ìIl ne faut pas se coucher, il faut continuer la lutteì leur dit-il dès Mai 1940. Xavier est un homme moderne qui a su conjuguer les forces de vie, tradition et innovation, mouvement et ordre, action et réflexion, science et art, plaisir et ascèse, risque et prudence, toujours guidé par une profonde foi au Christ qui était la véritable boussole de sa vie. Sa devise aurait pu être ìAime et fais ce que tu veuxì.
Enfin la vie de Xavier Reille et cíest heureux, nous révèle aussi deux femmes díexception : Clotilde de Cholet, sa femme, et Geneviève Soult de Dalmatie, sa mère, qui méritent notre admiration.
Xavier Reille, le 18 Juin 2010

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Joseph "Esprit" REILLE 1744-1808   Marie-Marguerite Anne VACQUIER 1754-1825   André MASSENA D'ESSLING ET de RIVOLI 1758-1817   Anne Marie Rosalie LAMARE 1765-1829   Jean de Dieu SOULT de DALMATIE 1769-1851   Jeanne Louise Elisabeth BERG   François Alexandre DESPREZ   Elisabeth Geneviève BOURGEOIS de MERCEY
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Honoré "Charles" Michel Joseph REILLE 1775-1860   Victoire Thècle MASSENA D'ESSLING ET de RIVOLI 1794-1857   Napoléon Hector SOULT de DALMATIE 1802-1857   Marie DESPREZ 1818-1882
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
René Charles François REILLE 1835-1898   Marie Eulalie Sophie Geneviève SOULT de DALMATIE 1844-1910
|
2
  |
3



|
Xavier Jean René Charles François REILLE 1871-1944


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content