• Né le 10 décembre 1882 (dimanche) - Brennilis, 29018, Finistère, Bretagne, France Nestavel Bras
  • Décédé le 23 juin 1915 (mercredi) - Brennilis, 29018, Finistère, Bretagne, France,à l'âge de 32 ans
  • Chiffonnier cultivateur Mort pour la France

A participé à la Grande Guerre, mort le 23/06/1915

Que s'est-il passé ce jour là ?
Domicile lors de la mobilisation : Brennilis (29)

 Parents

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Sait lire et écrire, mesure 1m65, cheveux et yeux bruns.Mobilisé le 4/08/1914 au 102ème RI est muté le 24/12/1914 au 87ème RI, disparait le 22/06/1915 dans la tranchée de Calonne. WIKIPEDIA : Pendant la Première Guerre mondiale la Tranchée de Calonne fut l'enjeu de combats acharnés. En septembre 1914, l'écrivain Alain-Fournier y trouva la mort.

En février 1915, la tranchée est bombardée avec des obus de 305. « Les obus sont plus lourds, le tremblement du sol, les nuages s'évaporent en brune fine sur des fumées noires et fauves, les sifflements et l'air giflent nos tympans, toutes les mottes, tous les débris informes remontent au bourdonnement d'éclats De l'autre côté de la ligne de front, Ernst Jünger y est blessé le 23 avril 1915.“Ce nom de tranchée de Calonne fait naître immédiatement dans l’esprit, le souvenir des tranchées, d’odieuse mémoire, boyaux plus ou moins profonds, creusés souvent à la hâte pour assurer la possession d’une terrain récemment conquis ou pour arrêter la progression de l’ennemi. Les mots de Tranchées de Calonne ont une toute autre signification. Les côtes de Meuse sont couvertes d’une forêt à peu près continue. Depuis le promontoire d’Hattonchatel, qui s’avance au cœur de Woëvre jusqu’aux abords de Verdun, ce ne sont que des bois très accidentés. D’Hattonchatel au fort de Rozelier, un des ouvrages du camp retranché de Verdun, une chaussée, sans cesse sous bois, s’allonge pendant 22 kilomètres ; Cette voie maîtresse parcourt la forêt de la Montagne et va passer, toujours sous les arbres, à 3 kilomètres de villages de Saint-Rémy et des Eparges : on l’appelle la Grande Tranchée de Calonne. D’autres chemins forestiers des côtes de Meuse portent ce nom de tranchée, ainsi que ceux des Hautes Ornières et de Saint-Maurice.Au commencement du mois de mai 1915, nous tenions la tranchée de Calonne à hauteur du village des Eparges.Dès la fin du mois d’avril, des divisions allemandes renouvelées se ruèrent à l’assaut de nos positions dans ce secteur, en subissant des pertes énormes. Les pentes de la colline furent couvertes de leurs cadavres, car ces combats de la grande tranchée de Calonne furent les plus importants entre Meuse et Moselle, sans aucun résultat pour l’ennemi. Il revint à la charge dans les journées des 22, 23 et 24 juin 1915.

Naissance

Né à 10h00.Témoins = Louis GOACOLOU 50 ans et Noël MENEZ 44 ans, tous 2 cultivateurs

Décès

Mort pour la France à l'âge de 32 ans .Disparu le 23/06/1915 à la tranchée de Calonne.Transcription du 31/03/1922

 Sources

  • Naissance: AD 29 Brennilis 3E 21/3/13 1882 vue 5/7 acte 22
  • Décès: AD 29 Brennilis 3E 21/15/8 1922 vue 2/6 acte 5

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

François KERUZORE  Françoise GUICHOU  Pierre Marie BOTHOREL 1826-1914 Marie Anne MEVEL 1834-1915
||||






||
François KERUZORE 1840- Marguerite BOTHOREL 1856-1928
||



|
Louis KERUZORE 1882-1915