Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bonjour

Généalogie côté paternel: familleMarchand (Loire Atlantique 44) et Georgeon (Charente Maritime17)

Généalogie côté maternel: familleJammes (principalement dans l'Aude 11) et de Bertereche de Menditte(Pyrenees Atlantiques 64)

 

 


Pierre Lhande
Pierre Lhande
  • Né le 9 juillet 1877 (lundi) - 8 rue Argenterie à Bayonne, 64102, Pyrénées-Atlantiques, Aquitaine, France
  • Décédé le 17 avril 1957 (mercredi) - Tardets, 64533, Pyrénées Atlantiques, Aquitaine, France,à l'âge de 79 ans
  • Prêtre jésuite, Ecrivain,
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

  • Jean-Pierre Bassagaitz dit "Lhande", né en 1840, décédé le 4 mai 1885 (lundi) - Elizondo en Espagne à l'âge de 45 ans,
    Marchand quincailler

    Marié le 21 septembre 1876 (jeudi), Sauguis-Saint-Etienne, 64509, Pyrénées-Atlantiques, Aquitaine, France, avec
  • Louise Pauline Heguy, née en 1856 - Montevideo en Uruguay, décédée le 15 novembre 1900 (jeudi) - Sauguis-Saint-Etienne, 64509, Pyrénées-Atlantiques, Aquitaine, France à l'âge de 44 ans

 Frères et sœurs

 Demi-frères et demi-sœurs

Du côté de Jean-Pierre Bassagaitz dit "Lhande", né en 1840, décédé le 4 mai 1885 (lundi) - Elizondo en Espagne à l'âge de 45 ans,
Marchand quincailler

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

(afficher)

 Événements


 Notes

Notes individuelles

Entré chez les jésuites en 1900, il fut ordonné prêtre 10 ans plus tard.
En 1912 il publia son premier roman, intitulé « Luis », avant de récidiver deux ans plus tard avec « Mirentchu ». Ces deux premières œuvres romanesques, publiées chez Plon-Nourrit, ont connu plus de 20 rééditions chacune.
En 1920 après quelques années de professorat dans des collèges des environs de Toulouse, il enseigne en langue et littérature basques à l'institut catholique de Toulouse (1920-1924)
Chroniqueur à la radio à partir du 2 janvier 1927. Il a été le premier à prêcher sur les ondes. Ses « radio-sermons », diffusés le dimanche midi sur Radio Paris, connurent un grand succès et lui valurent la notoriété. Quand la radio fut nationalisée, en 1934, le ministre des PTT de l’époque voulut supprimer ces émissions, la diffusion de sermons radiophoniques est interrompue en janvier. Mais en avril, suite à une vague de protestations, l'émission reprend sur ordre du ministre des Postes et des Télécommunications, André Mallarmé.
Membre de l'Académie de la langue basque, il fait paraître en 1926 un dictionnaire basque-français, premier tome d'un ouvrage dont le deuxième tome prévu, français-basque, est resté non publié. Cet ouvrage prend spécifiquement en compte les dialectes labourdin, bas-navarrais et souletin.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}