Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Bienvenueà tous !

Cet arbren'existe que grâce à l'entraidegénéalogique, merci à vous tous!

Si vous avez descommentaires, de nouvelles infos, contactez moi!

A bientôt!

Bonnes recherches!


Claude Pierre CHAPUIS
Claude Pierre CHAPUIS
Sosa :24
  • Né le 21 janvier 1893 - Les Estables, 43150, Haute-Loire, Auvergne, FRANCE
  • Décédé le 20 septembre 1953 - Vienne, 38200, Isère, Rhône-Alpes, FRANCE,à l'âge de 60 ans
  • Mineur, ouvrier textile
6 médias disponibles 6 médias disponibles

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour
Domicile lors de la mobilisation : Saint-Etienne (42)

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes concernant l'union

Union avec Marie-Clémentine GARIN

Voir recensement 1911 Terrenoire
page 42 = Chapuis
Page 43 = Garin
Pistes pour la recherche généalogique aux Archives nationales du monde du travail dans les domaines des mines, de l’industrie textile, des transports, de la métallurgie-sidérurgie et de la construction.
Mines de houille de Janon-Terrenoire
Compagnie des fonderies et forges de Terrenoire, La Voulte et Bessèges
Manufacture de ressorts de carrosserie de Terrenoire, anciens Établissements Planet et Cie
Teissedre et Cie, ateliers de grosse chaudronnerie et constructions métalliques de Terrenoire
Mines de houille de Janon-Terrenoire et de la Haute-Cappe (Loire)
Entrée : 2008 022
Dates extrêmes : 1891-1913
Importance matérielle : 5 cartons
Conditions d'accès : immédiatement communicable
Instrument de recherche : répertoire numérique
Informations sur le personnel :
2008 022 001 Mine de Janon-Terrenoire : registre d’entrée et de sortie des ouvriers. 1891-1900.
2008 022 002-009 Mine de la Haute-Cappe : feuille de paie. 1906-1913.
-----------------
Historique
Les mines de houilles de Janon-Terrenoire se situent à proximité de Saint-Etienne. Ces mines de charbon se sont
développées pour répondre aux besoins de l’industrie métallurgique de la vallée du Gier. A Terrenoire se trouve une fonderie,
des forges et trois hauts fourneaux.
Ces mines appartiennent à la Compagnie des fonderies et forges de la Loire et de l’Ardéche qui devient par la suite la
Compagnie des fonderies et forges de Terrenoire, la Voulte et Bessèges. Elle est chargée de l’extraction du minerai de fer et de
houille. Son siège se trouve à Lyon. Elle a été crée pour 99 ans le 3 novembre 1822. Elle rassemble des mines des
départements de l’Ardèche, de l’Ain, du Gard, de la Loire et de l’Isère dont les mines de Janon, les entreprises et usines de
Terrenoire, Janon, Saint Julien et Lorette ainsi que les mines de Lalle et Bessèges. La concession houillère de Lalle est
acquise le 24 octobre 1853. Cette compagnie se transforme en société anonyme en 1907.
Les mines de la Haute-Cappe se situent à Lorette à une vingtaine de kilomètres de Saint Etienne. Elles connurent de
nombreuses inondations causées par la Durèze. La société anonyme de Mines de la Haute-Cappe est fondée en 1905, elle
prend la suite d’une société crée en 1893. Elle se divise en 4 concessions : Salappe, Collenou, Corbeyre et Assailly et de dix
puits. Elle fusionne en 1913 avec la Société de Ban et Lafaverge.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean-Louis CHAPUIS 1822-1874 Marguerite MICHEL 1831-1881 Pierre Florentin FALCON 1838-1919 Rosalie TESTUD 1842-1920
||||






||
Claude CHAPUIS 1858-1913 Marie-Constance FALCON 1872-
||



|
Claude Pierre CHAPUIS 1893-1953