Message to visitors

close

ATTENTION: un problème avec monlogiciel Geneatique fait qu'il y a des doublons (voir +) et que lescommentaires dans certaines fiches ne correspondent pas aupersonnage. Jesuis en train de réparer ces erreurs mais c'est trèslong ... Merci de me faire remonter les anomalies que voussouhaitez trouver: cela me ferait progresser dans laréparation de ma base. Cordialement,merci de prendre contact avec moi lors de repérage deceux-ci. christian.henri.genealogie@wanadoo.fr 


6e prince de Broglie , Prix Nobel de physique , 7e duc de Broglie

  • Born 15 August 1892 (Monday) - Dieppe, 76217, Seine Maritime, Haute-Normandie, France
  • Deceased 19 March 1987 (Thursday) - Clinique du Val de Seine, Louveciennes, 78350, Yvelines, Île-de-France, France,aged 94 years old
  • Buried ( ) - Neuilly-sur-Seine, 92051, Hauts de Seine, Île-de-France, France
  • Professeur, Physicien, Mathématicien

 Parents

 Siblings

 Notes

Individual Note


Sans descendance
Gé Magazine n´ 104 : Professeur à la faculté des Sciences de Paris, Prix Nobel (1929), Académie des Sciences (1933), Académie Française (1944).
Il étudie la physique mathématiques au laboratoire privé de la rueChateaubriand de son frère Maurice, de 17 ans son aîné. Nommé professeur à la faculté des Sciences de Paris en 1933, il fut reçu en 1944 àl'Académie Française.
Louis n'a pas eu de postérité.
________________________________________________________________________________
Source

"Les Broglie -Leur Histoire" par le Prince +Dominique de Broglie Editions du Palais Royal :
Il demeura longtemps enfant délicat et travailla à la maison avec un précepteur.
A 15 ans, il entre au Lycée Jansonde Sailly en rhétorique latin science ; l'année suivante 1909 il passe à la fois l'examen de philosophie et de mathématiques élémentaires.
Entraîné par son neveu Charles de Luppé qui préparait l'Ecole des Chartes, il obtint en 1910 sa licence ès lettres, dans l'option "Histoire du Moyen-Age". Il consacre l'année suivante au droit. Après seulement, il se tourne vers les sciences guidé par son frère Maurice et passesa licence en 1913, non sans avoir échoué une fois au certificat de physique.
Il effectua alors son service militaire dans un régiment de génie sous les ordres du Colonel Ferrié, le célèbre promoteur de la T.S.F. ; il passe toute la guerre à la radio de la Tour Eiffel et quitta l'armée avec le grade d'adjudant.
En 1919 il reprend ses études touten travaillant au laboratoire fraternel, rue Lord Byron. Les notes qu'il publia dans les comptes rendus de l'Académie des Sciences les 20 septembre, 24 septembre et 8 octobre 1923 préludent à sa thèse de doctorat passée à Paris le 25 novembre 1924 "Recherche sur la théorie des quanta"
En octobre 1928, il fut nommé maître de conférences à La Sorbonne, et parla à l'amphithéâtre Leverrier ; dès 1929 il passe à l'Institut Henri Poincaré, qui venait d'être fondé ; on le nomma professeur en 1931, puis en 1933 titulaire de la chaire des théories physiques.
Par la suite il fit des conférences de physique théorique à l'Ecole Supérieure d'Electricité et à l'Ecole Normale Supérieure.
Ses cours ontporté sur presque toutes les branches de la Mécanique ondulatoire ;il s'astreignit à les rédiger et à en publier la majeure partie.
En dehors de ces cours, et plus tard de ses fonctions académiques, il devient penseur, méditatif, solitaire presque reclus dans son hôtel particulier 94 rue Péronnet à Neuilly. les reporters curieux ne trouvent rien à dire sur l'homme ; ce qui les frappe le plus, c'est que ce savant n'a pas de voiture et circule en métro.
En novembre 1929, il obtintle prix Nobel de physique qu'il alla recevoir le 10 décembre à Stockholm. Ce fut alors la célébrité mondiale, les honneurs.
Membre des académies de Cracovie 1930, de Malte 1934, de Bucarest 1937, de Suède 1939, American Philosophical Society 1939, de Danemark 1946, dei Lincei 1948, de Washington 1948, de l'Inde 1951, de Lisbonne 1953, de Londres 1953, Académie Pontificale des Sciences 1955, de Madrid 1955, de Roumanie 1957, de Boston 1958, de l'U.R.S.S. 1958, de Belgique 1960, de Dublin 1964 ; Président d'honneur de l'Académie de Neuilly, Membre du Conseil Scientifique 1951, Président du Comité André Blondel 1951, membre du Conseil scientifique du Commissariat à l'énergie atomique.
Grand-Croix de l'ordre du Mérite pour la recherche et l'invention, Grand-Croix de la Légion d'Honneur 1961.
Et les prix : Jules Mahyer 1926, Fondation Becquerel 1927, médaille d'or Henri Poincaré 1929, Grand Prix Albert 1er de Monaco 1933, Médaille d'honneur de la Sté allemande de physique 1938, Grand Prix du Marquis d'Argenteuil (Ste d'encouragement pour l'industrie nationale) 1947, Prix Katinge 1952, Grand Prix de la Stédes Ingénieurs de France 1953, Médaille d'or du Centre National de laRecherche Scientifique 1956.
Il fut élu membre titulaire de l'Académie des Sciences le 29 mai 1933 au fauteuil de Bonaparte, dans la section de mécanique, puis Secrétaire Perpétuel pour les sciences mathématiques en remplacement d'Emile Picard le 22 février 1942.
Le 12 octobre 1944 l'Académie Française le nomme au fauteuil d'Emile Picard, il fut reçu par son frère le 10 mai 1945.
Depuis 1934, il tenta d'associer unereprésentation corpusculaire aux ondes lumières. La théorie du photonbroglien complétée par celle du champ soustractif fournit un cadre mathématique et physique dans lequel il semble qu'il sera possible d'obtenir par les méthodes de la mécanique ondulatoire, une évaluation précise des possibilités de réalisation de l'ensemble des phénomènes.
Lesphysiciens du monde entier ont tenu à célébrer son hubilé scientifiquele 10 janvier 1953 à l'occasion de ses 60 ans.
Son oeuvre comprend plus de cent cinquante notes et mémoires savants, la publication de sescours et des ouvrages spécialisés
________________________________________________________________________________
C.E.D.R.E. B 29 -4- 31 mars 1987
Décès en la clinique du Val-de-Seine à Louveciennes de Louis7ème duc de Broglie à la mort de son frère aîné Maurice 6ème duc de Broglie (1875-1960), membre de l'Académie des Sciences et de l'AcadémieFrançaise, le 14 juillet 1960, fils de Victor 5ème duc de Broglie et de Pauline de La Forest d'Armaillé de la maison des comtes d'Armaillé.Le futur 7ème duc Louis de Broglie énonce les principes de base de lamécanique ondulatoire en 1924 ce qui lui vaut le prix Nobel de physique en 1929 puis son élection à l'Académie des Sciences en 1933 (il serale secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences jusqu'en 1977) etenfin son entrée (reçu par son frère le duc Maurice) à l'Académie Française (1er siège) en 1944 ; il était également Grand-Croix de l'Ordre de la Légion d'Honneur et avait écrit 10 ouvrages de réflexion scientifique. Demeuré sans alliance, le 7ème duc de Broglie a pour successeur le prince Victor François de Broglie, fils du prince Jean de Broglie (assassiné à Paris le 24 décembre 1976) et de Micheline Segard.
Obsèques du 7ème duc de Broglie en l'église Saint-Pierre à Neuilly-sur-Seine le 23 mars 1987 à 11h00.

 Family Tree Preview

                                                                             _____|16_Charles Louis "Victor" de BROGLIE, 3e duc de Broglie 1756-1794
                                                   _____|8_Léonce Achille Charles "Victor" de BROGLIE, Duc de Broglie 1785-1870
                                                  /                         ¯¯¯¯¯|17_Sophie Rose de ROSEN-KLEÏNROOP, Marquise d'Argenson 1764-1828
                         _____|4_Jacques Victor "Albert" de BROGLIE, 4e duc de Broglie 1821-1901
                        /                        \                          _____|18_Eric-Magnus de STAËL-HOLSTEIN, Baron de Staël 1749-1802
                       /                          ¯¯¯¯¯|9_Ida Gustavine "Albertine" de STAËL-HOLSTEIN, Baronne de Staël-Holstein 1797-1838
                      /                                                     ¯¯¯¯¯|19_Anne Louise "Germaine" Alias Madame de Staël NECKER 1766-1817
|2_Louis Alphonse "Victor" de BROGLIE, 5e duc de Broglie 1846-1906
|                    \                                                     _____|20_Alexandre Léon Luce de GALARD de BRASSAC de BÉARN 1771-1844
|                     \                           _____|10_Louis "Hector" de GALARD de BRASSAC de BÉARN, Comte de Béarn 1802-1871
|                      \                         /                         ¯¯¯¯¯|21_Marie Charlotte "Pauline" Joséphine du BOUCHET de SOURCHES, Dame d'honneur des cours françaises 1771-1839
|                       ¯¯¯¯¯|5_Joséphine Éléonore Marie "Pauline" de GALARD de BRASSAC de BÉARN 1825-1860
|                                                \
|                                                 ¯¯¯¯¯|11_Coralie Constance "Éléonore" LE MAROIS 1805-1828
|--1_Louis Victor Pierre Raymond de BROGLIE, 6e prince de Broglie 1892-1987
|                       _____|6_Louis Albert Marie de LA FOREST d'ARMAILLÉ, Comte d'Armaillé 1822-1882
|                     /
|3_Pauline Marie Célestine Louise de LA FOREST d'ARMAILLÉ 1851-1928
                      \                                                     _____|28_Louis Philippe de SÉGUR, Comte de Ségur 1753-1830
                       \                           _____|14_Philippe Paul de SÉGUR, Membre de l'Académie française 1780-1873
                        \                         /                         ¯¯¯¯¯|29_Antoinette Élisabeth Marie d'AGUESSEAU, Dame d'honneur des cours françaises 1756-1828
                         ¯¯¯¯¯|7_Célestine Marie Amélie de SÉGUR 1830-1918
                                                  \                         _____|30_Charles-Félix René de VINTIMILLE du LUC, Comte de Luc 1765-1806
                                                   ¯¯¯¯¯|15_Marie-Françoise Célestine Gabrielle de VINTIMILLE du LUC, Comtesse de Greffuhle 1787-1862
                                                                             ¯¯¯¯¯|31_Marthe Gabrielle ARTOIS de LÉVIS 1765-1794