Guillaume de Lesquen
Guillaume de Lesquen
Sosa :1 581 888
Seigneur de LESQUEN en Pluduno

  • Né vers 1330
  • de sable à trois jards d'argent membrés et becqués de gueules
1 média disponible 1 média disponible

 Union(s) et enfant(s)

 Notes

Notes individuelles

Guillaume reçut, le Jeudi après le jour des Cendres, de l'an 1346, hommage de ce qu'un particulier possedoit dans la tenue de fa Terre de Lesquen,

  MAISON LESQUEN DE LA VILLEMENEUST

Evêché de Saint-Brieuc. Ancienne extraction, dite chevaleresque (1346). Honneursde la Cour.

Citée lors des réformations et montres de 1441 à 1535, paroisse de Pluduno (év.de Saint-Brieuc) et de Taden (Ev. de Saint-Malo),

Elle était possessionnée dans les paroisses dePluduno (Lesquen et Villemeneuc ou Villemeneust),

de Taden (la Villetanet), dePontchâteau (le Plessis-Casso*), de Landébia (la Basse-Rue, la Cardonnière, lePont-à-l’Ane, la Fontaine, le Mottay, la Sansonnais et le Plessis-Tréhen),

de Saint-Servan (la Garde – « Bonabes de Lesquen tient le manoir de la Garde », lors de la réformation de l’évêché de Dol de 1513 -, les Fresches et Carméné),

de Misillac (laFouais et Pontber) et de Planguénoual (la Villeauvray).

Cette famille a aussi des attaches à Rennes, à Saint-Lunaire (35),

à Saint-Cast-Le Guildo (22),

à Plougrescant (Lanouenan – 22),

à Lanvéoc (Kervingant – 29), à Guérande (44),

et à Guer (56).

Suivant l'Histoire de la Province, Guillaume De Lesquen, Commandant fur les côtes de Saint-Brieux, avec cent hommes d'armes, reçut ordre, en , d'augmenter fa Compagnie d'autres 100 hommes d'armes.

Un autre Guillaume De Lesquen étoit, en , Abbé de Beaulieu dans l'Evêché de Saint Malo. On y voit son tombeau avec ses armes ; c'est une Abbaye de Chanoines Réguliers de l'Ordre de Saint-Augustin, laquelle étoit autrefois très-confìdérable à cause de la grande étendue de ses fiefs. On ne nommoit à cette Abbaye que des personnes de Maisons distinguées, lesquelles étoient souvent à la Cour des Ducs de Bretagne, & y possédoient des charges.

On ne commence la filiation de cette Maison qu'au XIV; siécle, & à Guillaume , qui suit, les premiers degrés n'ayant pas paru être certains, parce que les titres primordiaux ont été consumés dans le premier incendie de la ville de Rennes, au commencement du XIVe siécle.

Cette famille fut donc maintenue noble d’ancienne extraction en 1669 sur preuves couvrantdix générations,et remonte sa filiation à Guillaume, Sgr de Lesquen, paroisse dePluduno

Notes concernant l'union

Le Mardi après la mi-Aout 1364 , Pierre du Parc, son père lui assigna 30 livres de rente fur les biens qu'il possédoit dans les Paroisses de Ploermel, Pluduno, Hiliant, Hénon et Brehant, au ressort de Rennes, et s'obligea encore de lui payer la somme de 2oo écus d'or : ce contrat fut passé en la Cour de Rennes , et scellé de cinq sceaux qui ont été perdus, mais dont on voit encore les attaches.

 Sources

  • Personne: Noblesse de Bretagne - Histoire et liste des famille de la noblesse bretonne, Jean de Saint-Houardon p 297
  • Famille: Dictionnaire de la Noblesse, F.A Aubert de la Chesnaye des bois T.VIII

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre