Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

  Bonjour

Pour se former, pour grandir et se construire, un individu a besoin de savoir d'où il vient. 

A méconnaître notre histoire familiale nous en restons captifs.

“Construire” son arbre généalogique est un acte d'amour, c'est célébrer des retrouvailles avec nos ancêtres. Je suis un être unique et je m'insère à ma place dans une continuité, même si je suis orphelin, enfant adopté ou enfant abandonné. Je peux me trouver alors à la croisée de deux arbres, biologique et adoptif, mais je suis pleinement à ma place. L'arbre est toujours riche de la singularité de “notre” histoire

Plus les racines de l'arbre seront profondes plus je pourrai prendre de la hauteur.

Depuis les monts de Lacaune et l'Aveyron ou depuis les rives de l'étang de Thau,  jusqu'aux collines de Confrides et Guadalest en Espagne,  sans oublier la branche canadienne aux racines tarnaises ainsi que la branche louisianaise, j'ai retrouvé avec un immense plaisir une famille élargie.

  Jean Claude Gadea

 

 

 


  • Né le 30 novembre 1885 (lundi) - Broquiès, Aveyron, Occitanie
  • Décédé le 6 mars 1965 (samedi) - Montpellier, Hérault, Occitanie,à l'âge de 79 ans

 Parents

 Union(s)

  • Marié avec x x

 Fratrie

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

 Notes

Notes individuelles

Matricule 165 classe 1905. Incorporé le 8/10/1906 au 9ème RI. Envoyé dans la disponibilité le 16/9/1908. Rappelé à l'activité le 3/8/1914. Classé comme gardien de la paix à Montpellier le 6/7/1920.

 Sources

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Jean Louis alvernhe †1856 Marie Jeanne Matet Pierre Vigroux 1761-1820 Marie Rose Alvernhe 1765-1840    
|
8
 |
9
 |
10
 |
11
  



 


  
| |  
Jean Louis Alvernhes 1793-1869 Victoire Vigroux 1800-1873 Pierre Ravayrol Rose Bouzat
|
4
 |
5
 |
6
 |
7



 


| |
Ferreol Abdon Alvernhe 1841- Rose-Marie Ravayrol 1850
|
2
 |
3



|
Henri Jules Alvernhe 1885-1965