• Né le 7 juillet 1854 - Haubourdin
  • Décédé le 20 novembre 1940 - PEYRILLAC (Dordogne) , à l’âge de 86 ans
  • Inhumé - Haubourdin (caveau familial 13 personnes ) emplacement I 9
  • ARCHITECTE (2ème génération)
9 médias disponibles 9 médias disponibles

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Frères et sœurs

 Notes

Notes individuelles

Profession: ARCHITECTE deuxième génération

J'ai en ma possession les FONDS CORDONNIER , sur 181 pages (œuvres ,diplômes,etc ). Le Buste de Louis Marie CORDONNIER a été fait par le sculpteur Français Edgar BOUTRY (voir photo)

http://www.cheminsdememoire-nordpasdecalais.fr/lhistoire/la-reconstruction/louis-marie-cordonnier.html

à voir aussi :œuvres de CORDONNIER Louis Marie: La Chapelle- Basilique de Notre -Dame-de-La Lorette et La tour- Lanterne par ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9cropole_nationale_de_Notre-Dame-de-Lorette

_________________

Le 06/12/2014 à eu lieu l'Inauguration de la première œuvre de CORDONNIER Louis Marie le Beffroi de Loos(suite au travaux de rénovation) voir les photos .

A propos de : CORDONNIER Louis Marie

Mon annotation - le 02/10/2012 14:31:29 Né à Haubourdin le 7 juillet 1854. Etudie l'architecture à l'Ecole des beaux-arts de Paris. Pendant les 6 années qu'il passe à Paris, Cordonnier subit l'influence de deux architectes renommés, dont les conceptions marquerons toute son oeuvre : Viollet-Leduc et Charles Garnier.

J'habite Loos (d'où mon intéressement à la généalogie CORDONNIER pour mieux connaitre l'histoire de ma commune) et

== Le premier concours qu'il remporte est la construction de l'Hôtel de Ville de Loos (1881-1886).

Reconnu, en juillet 2005, au patrimoine de l'UNESCO, le beffroi de Loos, oeuvre de l'architecte haubourdinois Louis-Marie Cordonnier (1884), va être relifté. Mais, on ne restaure pas de la même façon qu'un autre bâtiment public, une telle oeuvre classée. publié le 17/03/2013 dans la voix du Nord : ==http://www.lavoixdunord.fr/region/le-beffroi-de-loos-va-etre-restaure-avec-des-maitres-de-l-art-jna21b0n1104391 voir aussi: http://www.nordmag.fr/patrimoine/beffrois/les_beffrois.htm

 Par la suite il construit l'Hôtel de Ville de la Madeleine (1888) et surtout celui de Dunkerque (1901) L'architecte utilise tous les éléments achitecturaux flamands. ardent défenseur de l'architecture régionale traditionnelle et utilisera de préférence les matériaux du pays, notamment la brique.
 En 1905, il remporte le concours du palais de la Paix de la Haye. De cette période date la première collaboration de Cordonnier avec la Société des Mines de Lens.
 Il construit le siège social de la Compagnie à Lille, puis une chapelle pour la cité de la fosse 9 (Saint Théodore).
 Collabore avec son fils Louis-Stanislas. Après la première guerre De nombreux chantiers seront octroyés à Cordonnier, défenseur de l'architecture régionaliste : mairies - églises et aussi la contruction du mausolée de Notre-Dame de Lorette.
 Il réalise en 1924, l'église Saint-Bernard de la cité 12 et reconstruit à l'identique, l'église Saint-Théodore et l'église Sainte-Barbe dans la cité 4. En 1927, les premiers crédits sont votés pour la reconstruction des bureaux centraux des Mines de Lens. Avec son fils, Louis-Stanislas dessine les plans des Bureaux centraux. La construction débute en juillet en 1928.

à voir aussi: http://www.ville-loos.fr/srub-182-53-3492-a-ecouter-la-conference-de-georges-guillem-sur-le-beffroi-de-loos.html

http://www.ville-loos.fr/lrub-182-53-70-patrimoine.html

http://www.lavoixdunord.fr/region/nouvel-eclairage-pour-le-beffroi-de-loos-de-la-couleuret-ia21b49767n2312930 à voir aussi: http://www.lavoixdunord.fr/region/loos-apres-le-telethon-saint-nicolas-descendra-du-ia21b49767n2528551

Sur le Web

http://data.bnf.fr/11994419/louis_marie_cordonnier/ http://gw.geneanet.org/cvannobel?lang=fr;pz=michel+jules+rene;nz=vannobel;ocz=0;p=louis+marie;n=cordonnier;oc=1 http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=IA62000135 http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=IA62000136 //commons.wikimedia.org/wiki/Category:Louis_Marie_Cordonnier?uselang=fr http://www.pss-archi.eu/architecte/94/ http://www.onserfdeel.be/frontend/files/userfiles/files/Odille_Lesaffre_Louis_Cordonnier.pdf http://gw.geneanet.info/cvannobel_w?lang=fr&m=S&n=cordonnier&p=louis+marie

http://www.ville-comines.fr/img/files/Circuit_Grand_Place_COMINES.pdf

La reproduction de Buste de Louis Marie CORDONNIER que j'ai photographié chez les descendants a été faite par le sculpteur Français Edgar ..

Dans les Fonds CORDONNIER voici les diplômes et les côtes pour demander les dossiers aux Archives Départementales du Nord à Lille pour consulter

136 J 8 a) diplômes de Louis-Marie CORDONNIER • diplôme de l’Exposition Universelle Internationale de 1898, exposition du Ministère de l’Intérieur; • médaille de 3e classe à l’exposition de la Société des Artistes Français (1890); • médaille d’honneur, section architecture, à l’exposition de la Société des Artistes Français (1892); • diplôme de membre de la Commission d’organisation et médaille vermeil de l’Exposition Internationale de la Société Photographique de Lille (1893); • diplôme commémoratif, section française, hors concours, à l’Exposition Universelle de Chicago (1893); • diplôme de grand prix à l’Exposition Universelle de Paris (1900); • diplôme commémoratif de membre du jury et médaille d’or de l’Exposition Internationale de Lille (1902); • médailles d’or de la Société Industrielle du Nord de la France (1903, 1907); • grandes médailles d’argent aux Congrès de la Société Centrale des Architectes (1903, 1906) et diplôme de PAGE 7 136 J - PAPIERS PERSONNELS membre de la Société Centrale des Architectes (1912); • diplôme d’honneur de la Société Centrale d’Architecture de Belgique (1906); • diplôme de participation à l’exposition « La Cité reconstruite » par l’Association des Hygiénistes et Techniciens municipaux de France et des pays de langue française (1916); • diplôme d’honneur des Amis de Lille pour la Bourse et l’Opéra (1925)

Notes concernant l'union

Union avec Pauline Jeanne Marie LUSSIGNY:

lors du mariage : CORDONNIER Louis Marie et LUSSIGNY Pauline Jeanne Marie il existe un contract de mariage passé devant maitre DELECOURT Notaire à Valenciennes en date du 24 Juin 1881 Témoins du mariage: #CAMBRON Henri agé de 37 ANS distillateur domicilié à Fournes 'Nord) #LUSSIGNY Jules agé de 34 ans fabriquant de sucre domicilié à Vervins (Aisne) #DENOYELLE Henri agé de 32 ans propriétaire domicilié à Valenciennes #Qctave Comte d'HESPEL agé de 53 ans ancien Sénateur ,domicilié à Paris qui nous déclare être le premier cousin germain maternel du conparant

Union avec Mathilde Adèle CARPENTIER:

la mariée CARPENTIER Mathilde Adèle est veuve de TRENTIGIAN Louis Gaston décédé le 16/12/1882 à Amélie les Bains . le marié est veuf de LUSSIGNY Pauline Jeanne Marie décédée le 15/05/1896 à Lille contrat de mariage fait par Maitre Roussel notaire à Lille le 06/01/1898. Témoins du mariage: # CORDONNIER Jean Baptiste négociant agé de 44 ans frère de l'époux domicilié à Lille # CANDELIEZ Charles propriétaire 47 ans domicilié à Escodoeuvres ami des époux # DELECROIX Emile Avocat beau frère de l'épouse 47 ans. # CARPENTIER Gaston négociant agé de 32 ans frère de l'épouse domicilié à Lille

 Sources

  • Personne: titres: Chevalier de la légion d'Honneur Hommage à Louis Marie CORDONNIER pour ces 70 ans de décès :Exposition à été consacrée à ce batisseur à l'hotel de ville d'Armentières et a été inaugurée par les élus et en présence de sa petite fille par alliance Agnès CORDONNIER qui est autre que la veuve de Cordonnier Jean Régis( qui est un des deux fils de CORDONNIER Louis Stanislas troisième Architecte du nom son autre fils Louis Marie Jules Constantin CORDONNIER 1913/2007 époux de DELEMER Ghislaine Marie Elise (étant le quatrième et dernier Architecte du nom ) http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Armentieres/actualite/Secteur_Armentieres/2010/12/17/article_l-oeuvre-de-louis-marie-cordonnier-est.shtml
  • Union 1, famille 2: acte
  • Famille 1: acte en ligne et mairie
  • Union 2: acte de mariage
  • Décès: Acte de la Mairie de Peyrillac n°12
  • Inhumation: Vu de mes propres yeux la sépulture

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content