Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

 

 

 


  • Né vers 1769
  • Décédé le 17 juin 1794 , à l’âge de peut-être 25 ans

 Union(s)

 Notes

Notes individuelles

Il est fils de Jules de Rochefort gouverneur de Nîmes, et par conséquent neveu du cardinal de Rohan, et de Charlotte Dorothée d'Orléans Rothelin. Il est frère cadet de de Henri de Rohan et de Clémentine Charlotte qui épousa le duc d'Enghien. Il est frère ainé de charles Gaspard le benjamin de la famille.

Chevalier de Malte et apprenti abbé, il est tout jeune chanoine de Strasbourg à l'époque où son oncle le cardinal de Rohan est évêque. Puis il sert dans le régiment de Chamboran hussard et dans celui de Septimanie

Il sortit de France en 1791 puis revint en France après avoir voyagé en Italie

Il vécut "sans une compagnie peu décente" écrit le comte d'Espinchal dans ses notes inédites ( BM Clermont-Ferrand, Ms 298) Il devient un habitué du Palais-Royal et se mêle à la société libertine et élégante qui se parage entre les Arcades, le "50", le club de Valois. Après le 10 août, il participe aux intrigues politiques visant à déstabiliser la Convention.

Soldat du corps à cheval de Mazael faisant partie de l'armée révolutionnaire casernée à Versailles

Le 15 décembre (25 frimaire) le Département de police de Paris lance un ordre d'arrestation. Il est intercepté le 27 décembre chez la citoyenne Champgrand et interrogé le 31. il dit avoir rencontré celle-ci à Saint-Cloud car il est en relation d'affaires avec son père à qui il vend des vaches.Il se dit cultivateur à Rochefort district de Dourdan département de seine et oise Il a rencontré Proli chez Champgrand. Mené à la caserne de la Courtille, il s'échappe et va se réfugier à Rochefort en Yvelines où sa mère le cache.

Récit de Foignet concernant un autre Rohan ou la date est erronée ? Récit de Foignet sur leur arrestation le 5 pluviôse an II (ou 5 nivose ?) d'après un mandat signé par le Comité de sûreté générale (Vadier, Lacoste, La Vicomterie, etc.) Le 7 ils sont à l'auberge de la République où on leur adjoint le citoyen Albert Hugues, son épouse. et leur fille. Le 8 Foignet et lui entrent aux Anglaises par mesure de sûreté générale ( Il y a dans cette prison, quatre vingt détenus sous les ordres du concierge Bertrand, du greffier Renoir et quatre mâtins de race différente. les deux tiers sont des femmes dont 19 religieuses: ils sont à huit par chambres, matelas à terre. Chacun est occupé, depuis les lois de ventose à rédiger le tableau de sa vie politique.)

Il est conduit le lendemain 9 nivôse à Port-Libre (Labat) C'est dans cette prison que, peut-être, eut lieu son mariage morganatique avec Melle de Champgrand

Le 13 floréal an II, il est transféré de Port-libre à Sainte-Pélagie où l'on commence à réunir les complices de la conspiration de l'étranger qui sont pour la plupart au secret. Elie Lacoste concocte un grand rapport où le vrai et le faux sont mélangés à dessein. l'idée est d'établir des complicités qui n'existent pas entre les soi-disant conspirateurs. Le 27 prairial il est envoyé à la Conciergerie en prévision du procès le 29.

Référence :

AN, F74774/27 dossier II, 4 pièces (il est aussi question de Mme d'Eprémesnil)

AN, W 76, n°9, p.109 (concerne Champgrand)

Décès

Exécuté en chemise rouge avec les prétendus conspirateurs de l'étranger

 Sources

  • Personne: ns celui de Septimanie

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content