Message to visitors

close

Bienvenue dans la base desfamilles DARDENNE/THIBAUT - GIOT/PETIT - GOBERT/HENRIET -CHEVALOT/PIQUART - LAINE/ANTOINE - BRAUN/LEGRAND La familleDARDENNE récente est originaire du Pas-de-Calais, la famille GIOTdes Ardennes françaises et belges, la famille GOBERT de la Meuse etde Belgique, la famille CHEVALOT de la Marne et les PIQUARD de laprovince du Luxembourg en Belgique.

La branche THIBAUT (Sophie Paulinefemme de DARDENNE Achille) descend des comtes d'ARDENNE (Belgique &Luxembourg) et de Charlemagne.

Cette base dépasse maintenant lecercle de ma famille. Elle s'est enrichie de recherches pour descousins ou des amis. Elle est maintenant concernée par l'Histoirede l'Europe, et notamment les têtes couronnées. 

Si vous faites des recherches dansmon arbre et trouvez votre bonheur merci de me le faire savoir.Surtout si vous êtes cousin.


, comte de Gloucester,

  • Born about 1090
  • Deceased 14 November 1147 - Bristol, Bristol, Angleterre, GRANDE-BRETAGNE,aged about 57 years old

 Parents

 
  • Chevalier
  •  

     Spouses and children

     Siblings

     Half-siblings

    On the side of Henri Ier Beauclerc Henry Lion de Justice D'ANGLETERRE, roi d'Angleterre de 1100 à sa mort et également duc de Normandie de 1106 à sa mort , born in September 1068 - Selby, Angleterre, GRANDE-BRETAGNE, deceased 1 December 1135 - Lyons-la-Forêt, 27480, Eure, Haute-Normandie, FRANCE aged 67 years old, buried 18 January 1136 - En l'Abbaye - Reading, Berkshire, Angleterre,
    Chevalier

     Notes

    Individual Note


    Enfant naturel
    Robert de Gloucester (vers 1090 – 31 octobre 1147, Bristol), 1er comte de Gloucester, fut pendant la guerre civile pour la couronne d'Angleterre le commandant en chef du parti de sa demi-sœur Mathilde l'Emperesse et donc, l'opposant au roi en place, Étienne d'Angleterre.


    Il est probablement l'aîné des enfants illégitimes d'Henri Ier d'Angleterre. Il est généralement dit qu'il était le fils de Sybille Corbertn , mais sa mère n'est pas connue avec certitude. Les recherches de David Crouch suggèrent que sa mère était une fille de la famille Gayn 3, de la petite noblesse du Oxfordshire dans la région de Woodstock, qui était le lieu de villégiature préféré d'Henri Ier.

    À l'image de son père, Robert reçoit certainement une éducation importante, car il a la réputation d'un homme éduqué, écrivant le latin, et ayant un intérêt certain pour l'histoire et la philosophie. Il est donc vraisemblablement élevé dans un établissement religieux. Il devient rapidement un adepte de la politique de faction pratiquée à la cour de son père. Il est aussi mécène, soutenant notamment Guillaume de Malmesbury et Geoffroy de Monmouth qui lui dédient plusieurs de leurs œuvres.

    En 1119, il combat à la bataille de Brémule contre le roi de France Louis VI le Gros1. Il est déjà l'un des capitaines les plus capables du roi, et ce dernier se fie à son jugement en matière militaire.

    Lors du naufrage de la Blanche-Nef en novembre 1120, Henri Ier perd son unique fils légitime et héritier désigné, Guillaume Adelin. La bâtardise de Robert l'exclut d'une position éventuelle de successeur. François Neveux résume ainsi la situation :« Après trois quarts de siècle de réforme religieuse, il n'était plus question pour un fils illégitime d'accéder au trône, comme cela avait été le cas pour le duc de Normandie, Guillaume, en 1035 ». Les barons du royaume, dont les titres et droitsfonciers reposent sur la légitimité de la naissance, étaient eux aussi peu enclins à accepter un héritier illégitime5. Robert devient alors une pièce importante dans la nouvelle stratégique politique de son père. Henri Ier se remarie immédiatement.
    Son père lui fait épouser Mabel, la fille et héritière de Robert FitzHamon († 1107), lord de Gloucester (en Angleterre), Glamorgan (Pays de Galles), seigneur d'Évrecy et de Sainte-Scolasse-sur-Sarthe (Normandie), et de Sybille de Montgommery. Il est donc mis à la tête de domaines considérables en Normandie et en Grande-Bretagne. La date de leur mariage est très certainement 1121. Henri Ier crée pour lui le titre de comte de Gloucester probablement à la fin de l'année 1121.

    Robert doit donc son élévation aux faveurs de son père et à un mariage stratégique. En cela, l'origine de son ascension ne diffère pas de celle d'Étienne de Blois et de Brian Fitz Count, autres grands barons anglo-normand. Le noyau central de ses terres dans le Gloucestershire a été formé par son beau-père6, un membre de la maison militaire royale. L'historien C. W. Hollister qualifie Robert de « supermagnat », autrement dit de très puissant baron. Forte de 300 fiefs, sa fortune le place aupremier rang parmi les barons anglo-normands, à un niveau proche d'Étienne de Blois, le neveu du roi Henri.


    Le château de Cardiff rebâti par Robert de Gloucester
    Il conduit une armée dans le Cotentin en septembre 1123, pour mater la rébellion menée par Amaury III de Montfort, comte d'Évreux et Galéran IV, comte de Meulan. Une fois la rébellion matée, il retourne à la gestion de ses affaires, et mène notamment une campagne dans l'ouest de sa seigneurie galloise de Glamorgan. Il y accroît ainsi considérablement ses territoires, et forme la seigneurie de Neath où il construit un château3. Le roi lui montre la grande confiance qu'il lui fait en le chargeant de garder prisonnier son oncle Robert Courteheuse († 1134), l'ex-duc de Normandie, à partir de 1126

    De son mariage en 1121 ou 1122 avec Mabel de Gloucester (1090-1156)3, fille de Robert FitzHamon, lord de Gloucester, et Sibyl de Montgommery, naquirent?:

    Guillaume (v. 11222-1183), 2e comte de Gloucester et lord de Glamorgan?;
    Philippe († vers 1147), supporte (à partir de 1144) Étienne d'Angleterre contre son père?;
    Richard († 1175), succède à son père en Normandie. Seigneur de Creully ;
    Roger († 1179, Tours), évêque de Worcester?à partir de 1163 ;
    Hamon († 1159), tué au siège de Toulouse en 1159?;
    Robert FitzRobert, châtelain de Gloucester, épousa Hawise, fille de Baudouin de Reviers, comte de Devon?;
    Maud (ou Mathilde) († 1189), épouse Ranulph de Gernon, 4e comte de Chester.
    Enfant illégitime?:

    Richard († 1142), évêque de Bayeux en 1135. Fils aîné du comte?;
    et peut-être :

    Mabel, fille illégitime, épouse Gruffudd ab Ifor, lord de Senghenydd (en Galles du Sud).

    Wikipedia

     Sources

    • Birth: Import GEDCOM du 30 octobre 2021 - DARDENNE NEW - Fichier : DARDENNE 20211030.ged -
    • Spouse 2: Import GEDCOM du 30 octobre 2021 - DARDENNE NEW - Fichier : DARDENNE 20211030.ged
    • Death:
      - Wikipedia - Internet document -
      - Import GEDCOM du 30 octobre 2021 - DARDENNE NEW - Fichier : DARDENNE 20211030.ged -

     Family Tree Preview

    Guillaume Ou William II le Conquérant, le Bâtard DE NORMANDIE d'ANGLETERRE, Roi d'Angleterre 1066-1087 1027-1087 Mathilde Ou Matilda Ou Mahaut DE FLANDRE (VAN VLAANDEREN), Comtesse de Flandres -Duchesse de Normandie - Fondatrice de l'abbaye de la Sainte Trinité de Caen - Reine consort d'Angleterre ca 1031-1083  
    ||



    |
    Henri Ier Beauclerc Henry Lion de Justice D'ANGLETERRE, roi d'Angleterre de 1100 à sa mort et également duc de Normandie de 1106 à sa mort 1068-1135 ? ?
    ||



    |
    Robert DE GLOUCESTER, , comte de Gloucester, ca 1090-1147