Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

" Va, pèlerin, poursuis taquête, va ton chemin 
Que rien ne t'arrête, prends tapart de soleil et ta part de poussière; 
Le cœur en éveil, oubliel'éphémère. 
Tout est néant ; rien n'estvrai hormis l'amour. 
N'attache pas ton cœur àce qui passe. 
Garde en ton cœur la parole :voilà ton trésor " (stance de l'office).

Thomas de Birville

NOSANCETRES

Arrachés à cemonde et en attendantici-bas enfouis,
N
os ancêtres sont ici soustraits à nosvies,
C
'est pourtant grâce à eux que nous sommesici, 
Ê
tre attentifs qu’un jour ils sortent del’oubli,
T
endrement, patiemment et sans aucunrépit, 
R
emonter le passé, ressusciter leursvies, 
E
t les faire connaître aux grands et auxpetits, 
S
era notre façon de leur diremerci.

Deo gratias (Ep3,14-15).

 

 


Emile Charles Debos
Emile Charles Debos
mort pour la France

  • Né - Ardeche
  • Décédé le 17 octobre 1916 - Rancourt
  • Inhumé - cimetiere militaire de Rancourt
  • Soldat 64 eme bataillon de chasseurs alpins
5 médias disponibles 5 médias disponibles

A participé à la Grande Guerre, mort le 17/10/1916

Que s'est-il passé ce jour là ?

 Parents

 Frères et sœurs

 Grands parents paternels, oncles et tantes

 Grands parents maternels, oncles et tantes

 Notes

Notes individuelles

https://www.geneanet.org/cimetieres/view/7913173/persons/?individu_filter=DEBOS%2BEmile+Charles


 


https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63526838/f9.image.texteImage


autres soldats Debos: https://www.geneanet.org/14-18/search?size=771569&go=1&search%5Bnom%5D=debos&search%5Bprenom%5D=&search%5Bregiment%5D=






Le 114e Bataillon de Chasseurs Alpins, créé en avril 1915, était formé en majorité de jeunes ruraux de la classe 15, originaires de Savoie, du Dauphiné et de la région lyonnaise.


Dans le cadre de la nouvelle 129e Division d’Infanterie le 114e fut d’abord affecté à la 5e Brigade de Chasseurs avec le 115e BCA, le 106e , le 120e et le 121e BCP.


A peu près comme les autres bataillons de cette brigade il comptait alors 19 officiers et 1665 hommes répartis en 6 compagnies, dont deux compagnies de mitrailleuses. Un équipage de voitures suivait avec 162 chevaux et mulets.


Auguste Férole est encore alors au 44e Régiment d’Artillerie de Campagne. Il ne rejoint le 114e B.C.A qu’en septembre 1915


La division embarquait le 15 Juin par la route pour Gérardmer. A la mi-juillet, elle faisait mouvement vers les lacs Noir et Blanc.


Le 114e était au Lac Noir le 21 Juillet et allait subir le lendemain son baptême du feu : l’attaque désastreuse du Barrenkopf.







 114eme_de_marche_8


 

Décès

Cause: tué à l'ennemi (bataille de la Somme) route de Clery Maurepas

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

portrait
Paul Florentin Debos 1822-1889
 Rose Marie Champanhet 1823-1891 Simon Eugene le bleu ? Plataret 1830- Marie Rosalie Rochegude
||||






||
portrait
Jules Philippe Debos, propriétaire usine hydraulique et à vapeur (Z5690) 1855-1942
 Eugénie Emilie Plataret 1860-
||



|
portrait
Emile Charles Debos, mort pour la France †1916