Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

" Va, pèlerin, poursuis taquête, va ton chemin 
Que rien ne t'arrête, prends tapart de soleil et ta part de poussière; 
Le cœur en éveil, oubliel'éphémère. 
Tout est néant ; rien n'estvrai hormis l'amour. 
N'attache pas ton cœur àce qui passe. 
Garde en ton cœur la parole :voilà ton trésor " (stance de l'office).

Thomas de Birville

NOSANCETRES

Arrachés à cemonde et en attendantici-bas enfouis,
N
os ancêtres sont ici soustraits à nosvies,
C
'est pourtant grâce à eux que nous sommesici, 
Ê
tre attentifs qu’un jour ils sortent del’oubli,
T
endrement, patiemment et sans aucunrépit, 
R
emonter le passé, ressusciter leursvies, 
E
t les faire connaître aux grands et auxpetits, 
S
era notre façon de leur diremerci.

Deo gratias (Ep3,14-15).

 

 


Jean Louis Le Bideau
Jean Louis Le Bideau
mort pour la France

  • Né le 24 mars 1887 - Plouharnel, 56340, Morbihan, Bretagne
  • Décédé le 20 janvier 1918 - Hopital militaire de Cherbourg,à l'âge de 30 ans
  • Quartier maître timonier (torpilleur de Dukerque) F2361 matricule n° 4722
1 média disponible 1 média disponible

A participé à la Grande Guerre, mort le 20/01/1918

Que s'est-il passé ce jour là ?
Unité(s) : Marine
Domicile lors de la mobilisation : Plouharnel (56)

 Parents

 Notes

Décès

Cause: Maladie

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

   
Jean Marie Le Bideau 1853- Marie Joseph Jego 1852-
||



|
portrait
Jean Louis Le Bideau, mort pour la France 1887-1918