Sosa : 8
  • Né le 1er janvier 1846 - Crémeaux, 42076, Fra
  • Décédé le 22 mars 1920 - Commelle-Vernay, 42069, Fra , à l’âge de 74 ans
  • Cultivateur, grangier, papetier

 Parents

  • Claude Durand, né le 18 mars 1810 - Crémeaux, 42076, Fra, les Mollières, décédé le 19 janvier 1882 - Crémeaux, 42076, Fra, la Badolle à l’âge de 71 ans, Propriétaire cultivateur, maçon
    Marié le 31 janvier 1843, Crémeaux, 42076, Fra, avec
  • Jeanne Marie Debout, née le 24 août 1820 - Saint-Priest-la-Prugne, 42276, Fra, Combes, décédée le 29 octobre 1885 - Crémeaux, 42076, Fra, le Pontey à l’âge de 65 ans, Cultivatrice, ménagère

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Frères et sœurs

(afficher)

 Chronologie


 Notes

Notes individuelles

3E77_7 - Registres d'&tat-civil de Crémeaux
Naissance de Durand Pierre
2 janvier 1846

Cejourd'hui, deux janvier mil huit cent quarante-six, à huit heures du matin, devant nous Pierre Poyet, Maire, Officier de l'état-civil de la commune de Crémeaux est comparu Claude Durand , propriétaire cultivateur, demeurant au lieu du Pontay, commune de Crémeaux, âgé de trente-cinq ans,
qui nous a dit que Jeanne Debout, son épouse, âgée de vingt-quatre ans, est accouchée hier, à huit heures du matin dans le domicile de son époux sus-indiqué,
d'un enfant du sexe masculin qui nous a été présenté et auquel on a donné le nom de Pierre desquelles déclaration et présentation nous avons rédigé le présent acte en présence des sieurs Jean VAUDIER, âgé de cinquante ans et de Pierre GAMET, âgé de cinquante-trois ans, propriétaires domiciliés à Crémeaux, et, après lecture faite, nous avons signé avec luy, non le comparant qui nous a déclaré ne savoir signer de ce enquis.

Signature : VAUDIER / GAMET

Signature de l'Offcier d'Etat-civil : Poyet Pierre
NÊ¿2 - Décès de Durand Pierre

Le vingt-deux mars mil neuf cent vingt, à quatre heures 1/2 du soir, Durand Pierre né à Crémeaux (Loire) le premier janvier mil huit cent quarante-six, fils de Durand Claude et de Debout Jeanne, veuf de Garrivier Françoise, est décédé à Commelle-Vernay.
Dressé le vingt-deux du mois de mars mil neuf cent vingt, à six heures du soir, sur la déclaration de Durand Claude, quarante-sept ans, cultivateur, domicilié à Commelle-Vernay, et de Copier Claudius, trente un ans, instituteur, domicilié à Commelle-Vernay, qui, lecture faite, ont signé avec nous, Traquelet Benoît, maire de Commelle-Vernay.
Signature des déclarants : Durand, Copier
Signature de l'Offcier de l'état-civil : Traquelet
6M448 - Recensement Crémeaux - 1872
La Badolle
2 Durand Claude Marie cultivateur chef de ménage 62
3 Debout Jeanne sa femme 53
4 Durand Jeanne Marie sa fille 23
5 Durand Pierre son fils 16
6 Durand Marie sa fille 14
7 Durand Pierrette sa fille 12
8 Durand Claude son fils 6

Les Molières

45 Bigay François chef de m. cultivateur 30
46 Durand Françoise sa femme 26
47 Bigay Antoine son fils 2
48 Collet Benoîte sa belle-mère 53
49 Durand Antoinette fille de la précédente 11
50 Barras Fleury enfant en nourrice 3 mois né à Régny
51 Durand Pierre chef de m. cultivateur né dans la com.
52 Garrivier Françoise sa femme 19 à St-Just en ch
53 Durand Marie sa fille 9 mois dans la com.
6M386 - Recensement Saint-Maurice-Loire - 1876

Cinquin à la Montagne

1 Durand Pierre granger 30 né Crémeaux
2 Garrivier Françoise sa femme 27 à St-Just en ch
3 Durand Marie leur fille 5 Crémeaux
4 Durand Benoît leur fils 4 Villerest
TODO rechercher une date de résidence à Juré

Pierre Durand (1846 - 1920)

La vie de Pierre Durand (1846 ’1920)

Le résumé de la vie de Pierre Durand :


Pierre Durand est né le 1er janvier 1846, (enfant de Claude Durand et de Jeanne Debout), au hameau du Pontay, à Cremeaux (Loire) (Le Pontay ou La Badolle : au recensement, la ferme est enregistrée à La Badolle, or les hameaux sont contigüs…).

Il se marie le 25 mai 1871 à Cremaux, à 25 ans, avec une fille de St-Just-en- Chevalet : Françoise Garrivier.

Le mariage est semble-t-il urgent, puisque deux mois après le 20 juillet 1871 nait une petite Marie..., dans la ferme des grand-parents à La Badolle.

Deux ans après, le jeune ménage trouve à s'établir à Villerest où naîtront successivement Claude en 1873 et Roger. Ce dernier mourra dans la fleur de l'âge, comme des millions de jeunes français dans la boucherie de la guerre de 1914-1918.

Il décède le le 22 mars 1920, à Commelle-Vernay, où habite son fils Claude.

Françoise Garrivier, décèdera bien avant lui le 17 mars 1900, à Chérier, chez sa fille Marie.


Le contexte de l’époque :


Né à la veille du IIIe Empire, Pierre Durand décède au lendemain de la 1ère Guerre mondiale.

Les événements en France :


1848–1851: la Seconde République


1848 :

février : La Révolution de 48 se transforme en la Seconde République.

1851 : décembre: Coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte.

La résistance républicaine est violemment réprimeé. Hugo et d’autres écrivains socialistes (i.e., Fourrier, St. Simon) critiquent le nouveau régime et plusieurs sont obligés de partir en exil. Hugo restera longtemps en exil.


“”1851–1870: Le Second Empire’

La situation sociale de Pierre Durand :


Pierre Durand travaille encore à la ferme familiale à la Badole lorsqu’il se marie en mai 1871. Il est à noter que la naissance du premier enfant, Marie, intervient deux mois seulement après le mariage. Pour faire vivre le jeune ménage, Pierre s’embauche comme ouvrier papetier aux importantes « papeterie de Villerest ». C’est à Villerest que naît claude Joseph en 1873.

Puis, Pierre trouve à signer un contrat de « grangeage » ou métayage pour une exploitation agricole à Saint-Maurice-sur-Loire, au lieu de Cinquin. C’est là
que naît son deuxième fils, Claude. Quand quittent-ils Saint-Maurice-sur-Loire ? Nous ne le savons pas, mais en 1896, Claude réside à Souternon, au village du Muret, puis, en 1898, à Juré. Ces changements de domicile s’expliquent sans doute si Pierre continue d’être métayer car les contrats sont de trois ans et, peut-être, cherche-t-il, des contrats plus avantageux… Sa femme, Françoise Garrivier, décède le 17 mars 1900, à Chérier, chez sa fille Marie. Curieusement, le nom de Pierre n’est pas évoqué. Il finit sa vie à proximité de son fils Claude Joseph à Commelle-Vernay, où il décède en 1920.

Notes concernant l'union

Acte 3E 77/9

CREMEAUX

"L'an mil huit cent soixante et onze et le vingt-cinq mai à neuf du matin par devant nous, Donjon Claude, maire, officier de l'état-civil de la commune de CREMEAUX, sont comparus publiquement en la maison commune pour contracter mariage M Durand Pierre, âgé de vingt-cinq ans, cultivateur, domicilié à Crémeaux où il est né le premier janvier 1846, fils majeur et légitime de vivants DURAND Claude et DEBOUT Jeanne tous deux cultivateurs, domiciliés à CREMEAUX, futur époux d'une part,
et GARRIVIER Françoise, âgé de 22 ans, cultivatrice domiciliée à St-Just en Chavalet où elle est née le neuf janvier 1849, fille majeure et légitime de défunt GARRIVIER Louis décédé au dit St-Just en Chevalet le 16 décembre 1870 et vivante BONNIERE Marie, cultivatrice, domiciliée à St-Just en Chevalet, future épouse d'autre part.
Lesquels agissant, savoir le futur époux comme majeur et libre et du consentement de ses père et mère représentés et consentants et la future comme majeure et libre et du consentement de sa mère représentée et consentante, nous ont requis de procéder à la célébration du mariage, projetté entre eux et dont les publications ont été faites aux mairies de Crémeaux et de St-Just en Chevalet les dimanches sept et quatorze mai courant.
Aucune opposition ne nous ayant été signifiée non plus qu'à M. le Maire de la commune de St-Just en Chevalet ainsi qu'il résulte de son certificat délévré le vingt mai courant.
Sur l'interpellation que nous avons faite en vertu de la loi des 17 juin et 10 juillet 1850, les futurs époux nous ont déclaré qu'ils n'ont pas passé contrat de mariage devant notaire. Nous avons donné lecture aux comparants des actes de naissance des époux, de celui de décès du père de l'épouse et d'autres pièces ci-dessus mentionnées ainsi que du chapitre 6 titre 5 du Code Civil après quoi nous avons demandé séparément à chacun des futurs s'ils entendaient se prendre pour mari et femme et nous ayant l'un et l'autre répondu affirmativement, nous avons prononcé au nom de la loi que les dits Durand Pierre et Garrivier Françoise sont unis par le mariage et avons du tout rédigé les présents actes en présence de Chartier Germain, âgé de 39 ans, cultivateur, de Donjon Jean-Marie, âgé de 33 ans, cultivateur, de Rozier Pierre-Marie, âgé de 31 ans, meunier, et de Duivon jean-Marie, âgé de 26 ans, cordonnier, tous les quatre non parents des époux et domiciliés sur la commune de Crémeaux qui ont signé avec nous, l'époux et son père, non l'épouse, sa mère et la mère de l'épouse qui ont déclaré ne le savoir faire de ce enquis, requis par nous après lecture de l'acte.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Annet Durand 1736-1806   Antoinette Belin 1743-1817   Claude Dauvergne   Françoise Labouré 1732-1814   Romain Debout 1743-1810   Germaine Oblette 1743-1815   Simon Combes 1752-1815   Anne Gavard 1769-1816
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Pierre Antoine Durand 1775-1860   Jeanne Marie Dauvergne 1777-1849   Claude Debout 1786-1863   Jacqueline Combes 1791-1867
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Claude Durand 1810-1882   Jeanne Marie Debout 1820-1885
|
2
  |
3



|
Pierre Durand 1846-1920


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content