Sosa : 4
  • Né le 27 mars 1873 - Villerest, 42332, Fra
  • Décédé le 21 février 1927 - Perreux, 42170, Fra , à l’âge de 53 ans
  • Cultivateur, fermier, métayer

A participé à la Grande Guerre

L'actualité de la guerre au jour le jour

 Parents

  • Pierre Durand, né le 1er janvier 1846 - Crémeaux, 42076, Fra, décédé le 22 mars 1920 - Commelle-Vernay, 42069, Fra à l’âge de 74 ans, Cultivateur, grangier, papetier
    Marié le 25 mai 1871, Crémeaux, 42076, Fra, avec
  • Françoise Garrivier, née le 9 janvier 1849 - Saint-Just-en-Chevalet, 42248, Fra, Épinat, décédée le 17 mars 1900 - Chérier, 42061, Fra à l’âge de 51 ans

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Frères et sœurs

(afficher)

 Chronologie


 Notes

Notes individuelles

Registres d'Etat-civil de Villerest - AD 42 - 3E333_11

Naissance de Durand Claude
Cejourd'hui vingt huit mars mil huit cent soixante treize, à sept heures du matin, devant nous Donjon Antoine adjoint, officier de l'Etat-civil de la commune de Villerest est comparu Durand Pierre, âgé de vingt-sept ans, papetier à Villerest, qui nous a dit que Garrivier Françoise âgée de vingt-trois ans, sa femme, ménagère à Villerest est accouchée le jour d'hiernà huit heures du matin dans le domicile de son mari d'un enfant du sexe masculin qui nous a été présenté et auquel on a donné le prénom de Claude, desquelles déclaration et présentation nous avons rédigé le présent acte en présence des sieurs Barbier Benoît, âgé de soixante huit ans, garde-champêtre, Pinchon Claude, âgé de trente trois ans, menuisier, tous domiciliés à Villerest, et après lecture faite nous avons signé avec eux.
Signature des deux témoins : Pinchon Barbier signature du déclarant : Durand - Signature de l'officier de l'état-civil Donjon JPG 1873IN_Durand_Claude.JPG 1873IN_Durand_Claude 15 Février 2005 Y Y PHOTO
Registres de l'état-civil de Perreux - 1927

nÊ¿ 3 - Décès de Claude Durand
Le vingt et un février mil neuf cent vingt-sept, à dix huit heures est décédé à Perreux, en son domicile, Claude Durand, 53 ans, né le vingt-sept mars mil huit cent soixante treize, à Villerest, profession de cultivateur, domicilié à perreux, au Bretail, fils de défunt Pierre et de Françoise Garrivier, époux de Louise Seive,
dressé le vingt-deux février mil neuf cent vingt-sept à huit heures trente, sur la déclaration de Pierre Durand, âgé de vingt cinq ans, profession de manoeuvre, domicilié à Roanne, rue Bravard 15, fils du décédé qui, lecture faite, a signé avec Maurice Verchère, maire de Perreux.
Durand M. Verchère
Enterré à Vernay : date de décès sur la plaque : 21/02/26 au lieu de 27 :
pourquoi ?
6M394 - Recensement Villerest- 1901
Les Vignes

Seive Pierre 61 ans chef vigneron
Millet Jeanne 55 ans sa femme ménagère
Seive Louise 22 ans fille
Durand Claude 27 ans gendre cultivateur
Peicher Antoine 4 ans pensionnaire
6M396 - Recensement Villerest- 1906

Les Vignes
Durand Claude 1873 Villerest chef vigneron
Seive Louise 1879 Boisset femme, ménagère
Durand Pierre 1901 Villerest fils
Mure Gilbert 1889 Lentigny domestique

Mirandole
Durand Antoine 1857 Cremeaux chef cultivateur
Palabost Marie 1870 Arcon femme, ménagère
Durand Marius 1897 Villerest fils
Fradin Henri 1875 St-Maurice domestique
6M396 - Recensement Villerest- 1906

Les Vignes
Durand Claude 1873 Villerest chef vigneron
Seive Louise 1879 Boisset femme, ménagère
Durand Pierre 1901 Villerest fils
Mure Gilbert 1889 Lentigny domestique

Mirandole
Durand Antoine 1857 Cremeaux chef cultivateur
Palabost Marie 1870 Arcon femme, ménagère
Durand Marius 1897 Villerest fils
Fradin Henri 1875 St-Maurice domestique
6M374 - Reensement Vernay - 1911 (NDLR : fait début 1912 ?)

Bourg

4 Durand Claude 1873 Villerest chef cult fermier
5 Louise 1878 St-Vincent de B épouse
6 Pierre 1901 Villerest enfant
7 Antoine 1911 id id
ARMEE: LIVRET MILITAIRE
1/11/1894 à Roanne
réside alors à St-Julien d'Oddes
Taille : 1 m 66, Cheveux châtains
Service militaire de trois ans jusqu'au 1/11/1897
Incorporé le 16/11/1894 dans le 22e bataillon de la 5 ème compagnie de chasseurs alpins
Chasseur de 1 ère classe le 5/06/1897
permission libérable le 21/09/1897
---------------
Mobilisé le 16/08/1914 au 3ème bataillon de chasseurs à pied à Vienne
arrivé le 9/01/1915 au service de la garde des voies
versé au 3ème bataillon territorial de chasseurs à pied à Vienne le 29/04/15
Commission de réforme le 14/04/1916, maintenu dans service auxiliaire
Souffre d'entirite chronique à partir du 16/08/15 à Lyon,69380,Fra, puis Vienne, entre à l'infirmerie de St-Siméon de Bressieux, puis le 18 septembre, puis encore le 9 octobre à La Côte Saint-André, puis du10 au 24 octobre 1916 à l'Hôpital civil de Roybon (Isère) pour "entérite chronique"
(marqué que Durand Pierre, son père, serait domicilié toujours à St-Julien d'Oddes ?)
reçoit une pension simple de 15 % par la commission de réforme de Roanne le 9/03/1920
("entérite chronique caractérisée par de la diarrhée continue (...) entre 6 à 7 selles par jour")
La famille Durand est originaire du hameau de Domois, sur la commune d'Ailleux. On trouve trace d'un Durand dans le terrier Mayensin de 1368 (Petrus Durandis). Les Durand sont des laboureurs aisés à la veille de la Révolution. Annet Durand possède alors, par héritage de son oncle et parrain, curé de Saint-Julien d'Oddes, outre le domaine familial de Domois, trois domaines importants sur Pommiers. Des difficultés de gestion, la mésentente entre les enfants, les dettes, aboutissent à l'éclatement de ce patrimoine entre 1804 et 1807. Notre branche familiale va s'établir pendant le 19e siècle à Crémeaux, aux hameaux des Mollières et de la Badolle, avant de venir au 20e siècle s'urbaniser progressivement dans la plaine du Roannais à Vernay puis le Coteau.

Claude Durand (1873 - 1927)

Suivant une longue tradition, c'est encore en janvier, le 5 exactement, que se marie Claude Durand avec Louise Seive. Il est cClaude est né à Villerest en 1873. Son père travaille à la papéterie de Villerest. Au moment du service militaire en 1894, à 21 ans, c'est un homme de taille plutôt petite : 1 m 66 avec des cheveux châtains. Il est incororé dans le 22e bataillon de la 5 ème compagnie de chasseurs alpins où il restera trois ans jusqu'au 1/11/1897.

Quatre ans après son retour du service militaire, il se marie en janvier 1901 avec Louise Durand, fille d'un cultivateur voisin.Lui habite au lieu-dit de Moncigny, sur la commune de Ouches, au bord de la route de Roanne à Clermont-Ferrand ; elle, à trois kms de là, au lieu-dit des Vignes, sur la commune de Villerêt, mais aussi au bord de la route de Clermont.

Pendant dix ans, il vit à Villerest avec ses beaux-parents puis, en 1911, il s'installe comme fermier de M. Valorge à côté du bourg de Vernay, au lieu-dit la Cure.

Il est mobilisé le 16/08/1914 au 3ème bataillon de chasseurs à pied à Vienne. Comme il a déjà 42 ans, Il est versé au 3ème bataillon territorial de chasseurs à pied à Vienne le 29/04/15.

Dès l'été 1915, il souffre.d'entirite chronique et fait plusieurs séjours en hôpital ou infirmeries : en août à Lyon puis Vienne, en septembre à l'infirmerie de St-Siméon de Bressieux, puis en octobre à La Côte Saint-André, puis du1 0 au 24 octobre 1916 à l'Hôpital civil de Roybon (Isère).

Il passe devant la Commission de réforme le 14/04/1916, qui le maintient dans le service auxiliaire jusqu'à la fin de la guerre. Deux ans après la fin de la guerre, la commission de réforme de Roanne du 9/03/1920, lui octroie une pension simple de 15 % par an.Sa santé en restera altérée.

En 1925, il laisse la ferme de Vernay et prend en métayage la ferme de M. Monroë à Perreux, au lieu-dit le BrétaiL. Il y décédera deux ans plus tard, le 21 février 1927.

Notes concernant l'union

Acte de mariage
Villerest - 1901 - nʿ 1

L'an mil neuf cent un, le cinq du mois de Janvier à onze heures du matin devant nous Méret Gabriel, Maire, officier de l'état-civil de la commune de Villerest sont comparus publiquement, en la maison commune, pour contracter mariage,
Durand Claude, âgé de vingt-sept ans, profession de cultivateur, demeurant à Ouches, né en la commune de Villerest, le vingt-sept mars mil huit cent soixante treize,
fils légitime de Durand Pierre, cultivateur, demeurant à Roanne et de Garrivier Françoise, décédée à Chérier (Loire) le dix-sept mars mil neuf cent,
futur épous d'une part ;
et Mele Seive Louise, âgée de vingt-deux ans, sans profession spéciale, demeurant à Villerest, née en la commune de Saint-Vincent de Boisset (Loire), le premier novembre mil huit soixante dix-huit,
fille légitime de Seive Pierre-Marie et de Millet Jeanne-Marie, cultivateurs, demeurant à Villerest,
future épouse d'autre part ;
Lesquels agissant, savoir : le futur époux comme majeur et libre et du consentement de son père ici présent et consentant, la mère étant décédée ; la future épouse, également comme majeur et libre et du consentement de ses père et mère ici présents et consentants
nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont les publications ont été faites conformément à la loi et sans opposition, les dimanches vint-trois et trente décembre dernier, à Villerest et à Ouches, ainsi que le témoigne le certificat de M. le Maire d'Ouches, en date du Deux courant
Sur l'interpellation que nous avons faite, en vertu de la loi du 10 juillet 1850, les futurs époux nous ont déclaré qu'ils ont passé contrat de mariage devant Me Auroux, notaire à Roanne, le vingt-six décembre dernier.
Nous avons donné lecture aux comparants des actes de naissance des époux, de l'acte de décès de la mère de l'époux et autres pièces ci-dessus mentionnées, ainsi qu'au chapitre six, titre cinq du Code civil ; après quoi nous avons demandé à chacun des futurs, séparément, s'ils entendaient se prendre pour mari et pour femme, et nous ayant, l'un et l'autre, répondu affirmativement, nous avons prononcé, au nom de la loi, que lesdits Durand Claude et Seive Louise sont unis par le mariage.
Nous avons ensuite, du tout, rédigé le présent acte en présence de MM Donjon CLaude, employé aux chemins de fer à St-Etienne, âgé de trente-cinq ans, cousin de la future, Millet Louis, cultivateur, âgé de cinquante-deux ans, demeurant à St-Vincent de Boisset, oncle de la future ; Maillet Jean-Marie, granger, âgé de quarante-neuf ans, demeurant à Villerest, cousin de la future, Lasseigne Pierre, instituteur, âgé de quante-trois ans, demeurant à Villerest, non-parent des futurs,
Le présent acte, après lecture faite, a été signé par nous ainsi que par les époux, le père et la mère de l'épouse, les témoins, non le père de l'époux qui a dit ne le savoir faire de ce enquis

Signatures : Seive - Millet - Donjon - Millet Louis - Maillet - Lasseigne - Louise Seive - Durand Claude - Méret
ceci est une citation du Cm
6M374 - Reensement Vernay - 1911 (NDLR : fait début 1912 ?)

Bourg

4 Durand Claude 1873 Villerest chef cult fermier
5 Louise 1878 St-Vincent de B épouse
6 Pierre 1901 Villerest enfant
7 Antoine 1911 id id

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Pierre Antoine Durand 1775-1860   Jeanne Marie Dauvergne 1777-1849   Claude Debout 1786-1863   Jacqueline Combes 1791-1867   Antoine Garrivier 1784-1855   Françoise Presles 1787-1856   Pierre Bonnière 1776-1833   Marie Meunier 1773-1834
|
8
  |
9
  |
10
  |
11
  |
12
  |
13
  |
14
  |
15



 


 


 


|   |   |   |
Claude Durand 1810-1882   Jeanne Marie Debout 1820-1885   Louis Garrivier 1812-1870   Marie Bonnière 1808-1888
|
4
  |
5
  |
6
  |
7



 


|   |
Pierre Durand 1846-1920   Françoise Garrivier 1849-1900
|
2
  |
3



|
Claude Joseph Durand 1873-1927


  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content