Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Cette personne est décédée, vous ne pouvez plus la contacter. Son arbre généalogique, fruit de ses travaux de recherches, est maintenu en ligne.



  • Né le 4 juin 1826 - Morley, 55, Meuse, , ,
  • Décédé le 21 novembre 1891 - Paris, 75, Paris, , , , à l’âge de 65 ans
  • Maître de forges et maire de Cousances

 Parents

  • Pierre Philippe ANDRE, né vers 1797 - Paris, 75, Paris, , ,, décédé, Maître de forges à Morley
    Marié le 5 mai 1825, Ligny-en-Barrois, 55, Meuse, , ,, avec
  • Reine Mathilde VIVENOT, née vers 1805 - Ligny-en-Barrois, 55, Meuse, , ,, décédée

 Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants

 Notes

Notes individuelles

Jusqu'en octobre 1849, le Haut Fourneau de Cousances était exploité par la famille Viry et il fut cédé à bail à V.Hippolyte André qui en prit la direction.
Dans son contrat de mariage en 1850 avec G.Drouville, il indiquait comme dot son apport dans la société formée entre lui, son père Pierre et J.B.Viry pour l'exploitation de la forge. En octobre 1850 V.Hiippolyte André demanda l'autorisation d'établir une chaudière et une machine à vapeur pour mettre en mouvement la soufflerie du haut fourneau. Puis en 1857, il installa une nouvelle chaudière. En 1851, il sollicita un passeport pour se rendre à l'xposirion de Londres. Locataire, ce n'est qu'en 1872 qu'il acheta l'usine.
A cette date, il reçut une médaille d'argent pour sa collection de poëles et peut de temps après, un médaille d'or à l'exposition de Saint-Dizier pour la poterie. En 1875, il fut le premier à présenter des casseroles et marmites rendues inoxydables dans les fours à recuire, suivant les brevets Barff et Bower dont il se rendit acquéreur en 1883. En 1880, l'usine employait 182 ouvriers dont 10 femmes et produisait 2.000 tonnes de fonte moulée. Avec P.Godinot (Forges d'Haironville) et J.Marcellot (Forges d'Eurville), il fonda un groupe de réflexion sur les questions sociales et leurs appications. Il organisa par ailleurs des pélerinages à Rome et le pape Léon XIII le fit chevalier de l'ordre de Saint-Grégoire le Grand. Il fit édifier une chapelle dans son usine qui fonctionnait toute l'année, mais jamais la nuit et les dimanches.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Pierre Jérôme ANDRE   Agathe Esther Françoise FRANCOIS   Claude VIVENOT   Christienne VARIN
| | | |






| |
Pierre Philippe ANDRE ca 1797-   Reine Mathilde VIVENOT ca 1805-
| |



|
Victor Hippolyte ANDRE 1826-1891



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content