Message d'information du propriétaire de l'arbre

close

Cette personne est décédée, vous ne pouvez plus la contacter. Son arbre généalogique, fruit de ses travaux de recherches, est maintenu en ligne.



Léon François Charles MAXE-WERLY
  • Né le 4 novembre 1831 - Bar le Duc, 55, Meuse, , ,
  • Décédé le 17 octobre 1901 - Paris, 75, Paris, , , , à l’âge de 69 ans
  • Inhumé le 22 octobre 1901 - Cimetière de Bar le Duc, , , , ,
  • Commercant archéologue et numismate
1 média disponible 1 média disponible

 Parents

 Union(s)

 Notes

Notes individuelles

Petit fils de Jean Werly, l'inventeur du corset sans couture, Léon Maxe-Werly qui accola son patronyme paternel à son patronyme maternel, consacra des années de son activité professionelle au développement de cette fabrication industrielle. S'étant retiré des affaires, il donna tout son temps aux études archéologiques et numismatiques vers lesquelles le portaient son goût pour l'histoire et ses dons naturels d'observation et de classification. Il s'attacha plus particulièrement à la recherche et à la description des monuments, à l'épigraphie, à la topologie ancienne, à la numismatique et à l'histoire de l'art du Barrois. Dans son ouvrage "L'ornementation du foyer depuis l'époque de la Renaissance" publié en 1896, il démontrera que ce fut seulement dans la première moitié du XVIè siècle qu'apparurent les plaques de fonte, nommées plus communément "taques" qui décoraient les cheminées. Sujet intéressant offrant à ceux qui se livrent à des études généalogiques et héraldiques de précieux et nombreux renseignements. Dans l'ensemble, ses très nombreuses publications ne sont pas sans se rattacher à quelque point d'histoire ou d'érudition locale du Barrois. On peut même dire que ces recherches sur la terre barroise en en fait un "maître" apprécié. Membre de la Sté des Lettres, science et arts de Bar-le-Duc, dont il fut président en son temps, ses travaux constituent un véritable monument élevé au passé du Barrois. La plupart de ses écrits sont empreints du souvenir affectueux qu'il conserva toujours à sa ville natale de Bar et à l'ancienne province du Barrois. Son "Histoire numismatique du Barrois" publiée entre 1894 et 1896 fut couronné par l'Institut.
Léon Maxe-Werly était membre de plusieurs Sociétés savantes, correspondant du comité des sociétes des beaux-arts des départements, délégué représentant la Société des Lettres à la Sorbonne, officier de l'Instruction Publique et Chevalier de la Légion d'honneur.

  Photos & documents

{{ media.title }}

{{ media.short_title }}
{{ media.date_translated }}

 Aperçu de l'arbre

Alexandre François MAXE   Marie MARTIN   Jean WERLY   Catherine CHRETIEN
| | | |






| |
Charles MAXE   Claudette Louise WERLY
| |



|
portrait
Léon François Charles MAXE-WERLY 1831-1901



  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content