Familiekroniek



  La généalogie des Ruelle et de ceux qui leur sont proches.


IL faut tout d'abord remarquer que Ruelle est l'altération d'un nom plus logique comme Delaruelle ou Deleruelle, personne ayant sa demeure dans une ruelle, enfant trouvé dans une ruelle : personne ne s'appelle en effet Pont mais Dupont. Les Ruelle du Pâturage se rattachent très probablement au début du XVIIème siècle aux Delaruelle de Jemappes ou de Mons ou...de Renaix/Ronse ou de Quesnoy-sur-Deule, eux-mêmes venus de Lille. On notera dans les générations successives et aux endroits cités la présence de nombreux prénoms caractéristiques de la religion réformée : Martin, Abraham,Daniel, Simon, etc. Il semble probable qu'une partie de cette famille ait fui les guerres de religion du XVème siècle pour gagner ces lieux plus calmes que constituaient à l'époque le Borinage.Une partie de notre généalogie familiale se trouve à Anvers et à Berchem où nos ancêtres furent surtout horticulteurs ou maraîchers (hovenier) avant de se reconvertir en volailler ou marchand de gibier, activité plus lucrative à la fin du XIXème siècle. Plus surprenant est le départ vers les Pays-Bas de Maximilien Ruelle, fils d'Abraham, peu après Waterloo, où il fondera une branche de Ruelle qui aura des ramifications à Utrecht, Amsterdam, Rotterdam, Breda, 'sGravenhagen...L'étude du notariat présent en Hainaut seulement à deux brèves périodes de l'ancien régime nous montre que nos ancêtres du Pasturage de Quaregnon étaient essentiellement des maîtres de fosse et ont eu les mains dans le charbon ce qui explique sans doute le caractère entreprenant de leurs descendants.En hommage au cousin Maurice Bouilliez, diplômé ingénieur des industries alimentaires de Lille bien avant la première guerre mondiale et qui fut le constructeur d'une sucrerie au Maroc, puis directeur de plusieurs sucreries en France, la dernière en date à Fîmes, et au fait qu'il m'a beaucoup appris dans ma jeunesse, sa généalogie complète a été étudiée ainsi que celle de son épouse Eva Bacq fille du pharmacien Bacq de Carnières, restée veuve très jeune et dont il a pourvu à tout pour l'éducation et les études de son fils Jean.Enfin, on trouvera aussi dans cette base de données l'origine de la maison que notre famille habite à Saint-Remy-Geest depuis plus de 40 ans, qui fut sans doute construite vers 1770 et figure sur la carte des Pays-Bas autrichiens de Ferraris datée de 1773.


Index van de pagina's
  1. gw_v5_tour_1_title

    gw_v5_tour_1_content

  2. gw_v5_tour_2_title (1/7)

    gw_v5_tour_2_content

  3. gw_v5_tour_3_title (2/7)

    gw_v5_tour_3_content

  4. gw_v5_tour_3bis_title (2/7)

    gw_v5_tour_3bis_content

  5. gw_v5_tour_4_title (3/7)

    gw_v5_tour_4_content

  6. gw_v5_tour_5_title (4/7)

    gw_v5_tour_5_content

  7. gw_v5_tour_6_title (5/7)

    gw_v5_tour_6_content

  8. gw_v5_tour_8_title (6/7)

    gw_v5_tour_8_content

  9. gw_v5_tour_7_title (7/7)

    gw_v5_tour_7_content

  10. gw_v5_tour_9_title

    gw_v5_tour_9_content