Sosa :1.789.300.269
  • Nacida alrededor de 953
  • Fallecida posiblemente el 1 de agosto 1004,quizás 51 años
  • Dame de Coudres(27) et de Longueville en partie

 Padres

 
  • Comte de Blois, de Chartres, proclamé vicomte de Tours, vicomte de Châteaudun, seigneur de Vierzon et de Sancerre, de Chinon, de Saumur, de Beaugency et de Provins.
  •  
  • Dame d’Illiers-L’Evêque (27)
  •  Casamiento(s) y/e  hijo(s)

     Hermanos y hermanas

     Hermanastros y hermanastras

    Por parte de Luitgardis de VERMANDOIS, nacida entre 911 y 915, fallecida después de 985,
    Dame d’Illiers-L’Evêque (27)

     Abuelos paternos, tíos y tías

     Abuelos maternos, tíos y tías

     Notas

    Nota individual

    Emma de Blois (v. 948/950 -1003/1005) est une dame de la haute aristocratie de la France de l'Ouest de la seconde moitié du xe siècle, fille du comte de Blois Thibaud le Tricheur, devenue duchesse d'Aquitaine et comtesse de Poitiers par son mariage en 967 ou 968 avec Guillaume IV d'Aquitaine, dit Fier à Bras. Fondatrice de l'abbaye de Maillezais et de celle de Bourgueil, elle est aussi connue pour la longue querelle qui l'opposa à son époux à la suite de la liaison de celui-ci avec la « vicomtesse de Thouars »1.

    De son mariage, elle a un fils, Guillaume V, surnommé le Grand, qui succède à son père dans les comté de Poitiers et duché d'Aquitaine.

    Nacimiento

    - Voir le site de P. DERET sur GeneaNet ; on y trouvera de nombreux autres renseignements, notamment sur les collatéraux (voir fichier papier en Source 140) + les Sources + la descendance ; fondatrice de l'abbaye de Saint-Pierre-de-Poitiers 989, elle reçoit probablement en dot Marle et Vervins. o 953.- Voir Source 90 JFM/Charles CAWLEY/Medlands. o vers 953. Elle quitte plusieurs fois son mari compte-tenu de son comportement ; voir des épisodes de son histoire en Source 90.- Voir H. & G. N° 193/2009, p. 395. Elle y est Emma de TOURS.- Voir FOUNDATIONS, revue de la FMG, vol. 3, N° 5, 01/2011, The Robertians - Relations and alliances II, p. 471 à p. 486. Voir tableau p. 477 et 483.- Voir J. GOUGET - T. LE HÊTE, Les Comtes de Blois et de Champagne, Généalogie et Histoire, 2004, ch. I, § 1, pp. 24-77. o 953.- Voir Thierry Le HÊTE, Les Comtes Palatins de Bourgogne, 1995, pp. 31-41. o 953.- Voir H. & G. N° 204/2012, pp. 294-295. o vers 953. Elle y est Emma de TOURS.- Voir J.-H. PRELL, Comtes, Vicomtes et noblesse au Nord de l’Aquitaine aux Xe-XIe siècles, Prosopographica et Genealogica 2012, chapitre 2, C.- Voir Les Ducs d'AQUITAINE, Les Ducs de GASCOGNE... par R. JODAR-GALINDO. Très inspiré par J. de JAURGAIN. Fiabilité ? Elle y est Emma de CHARTRES.- Voir H. & G. N° 213/2014, p. 360.- Voir H. & G. N° 215/2015, pp. 176-179. o 953.- Voir H. & G. N° 220/2016, p. 284. Elle y est Emma de TOURS mais c'est la même !

    Muerte

    EMMA de Blois, daughter of THIBAUT I "le Tricheur" Comte de Blois & his wife Luitgard de Vermandois ([953]-1 Aug, 1004 or after). The Chronicle of Adémar de Chabannes records the marriage of "Willelmum" (son of "Willelmo Capite stupæ") and "filiam Tetbaldi Campenensis…Emmam"[382]. The Chronicle of Saint-Maxence names "filiam Tetbaudi Campanensis…Emmam sive Emelinam" as the wife of "Willelmu duce…Caput Stupæ…filium eius Willelmum"[383]. She inherited property near Vernon in eastern Normandy from her mother which she gave to the Abbey of Bourgueil in Aquitaine[384]. Her dowry in 968 was Chinon. "Vuillelmus dux Aquitanorum" donated property to Saint-Jean d'Angély for the soul of "…uxore mea Emma…" by charter dated [971][385]. She fled Poitou between 976 and 988 because of the adulterous behaviour of her husband[386]. "Ledgardis" donated property to "Sancti Petri Carnotensis ecclesiam", for the souls of "senioris mei…comitis Tedbaldi…patris mei Heirberti, Trecassini comitis", with the consent of "archipresule…Hugone et…comite Odone, filiis meis", by charter dated 5 Feb 978, signed by "…Emma comitissa Pictavæ urbis…"[387]. "Guilelmus Aquitaniencum dux" founded a hospital near Saint-Hilaire de Poitiers by charter dated Jan 989, subscribed by "Emma comitissa, Guillelmi filium eius, Guilelmi comitis Engolismæ…"[388]. "Willelmus Aquitanorum comes et dux et uxor mea Hemma et filius noster equivocus Willelmus" donated property to Saint-Maixent by charter dated Dec 992[389]. "Emme matris eius" subscribed the donation by "Willelmus dux Aquitanorum" of property to St Cyprien, Poitiers by charter dated [990/1004][390]. She confirmed her son's 27 Dec 1003 donation of Bretignolle to the Abbey of Bourgueil, but according to Richard she was still alive when her first grandson was born in 1004[391]. A necrology of Vendôme La Trinité records the death "Kal Aug" of "Emma comitissa, Burgulii"

    Notas familiar

    Casamiento(s) Guillaume IV d'AQUITAINE

    Guillaume II (de Poitou et d’Auvergne, IV d’Aquitaine) «Fierbrace» («Fier-à-Bras») de Poitou° 937 + entre fin 995 et 03/02/996 (Saint-Maixent) duc d’Aquitaine (963-993, abdique en 01/993 en faveur de son fils et se retire comme moine à Saint-Cyprien de Poitiers), comte de Poitou, Abbé laïc de Saint-Hilaire (D’abord sous l’emprise de son médecin italien Madelme, adultère notoire puis bigot (988) ; sa femme le quitte 2 fois (entre 976 et 988) et s’exile avec son fils aîné)

    ép. 968 (Tours) Emma de Blois (alias de Tours) ° ~950/53 + après 01/08/1004 (~1006 ou 1028 ?)(fille de Thibauld 1er «Le Tricheur» comte de Blois, et de Luitgarde/Liégearde de Vermandois)(hérite de sa mère en son nom propre un domaine près de Vernon qu’elle donne à l’Abbaye de Bourgueil ; son douaire en 968 fut établi à Chinon ; confirme la donation de son fils de Brétignolle à l’Abbaye de Bourgueil 27/12/1003)

    nombreuses liaisons dont ? de Thouars

    - Voir le site de P. DERET sur GeneaNet ; on y trouvera de nombreux autres renseignements, notamment sur les collatéraux (voir fichier papier en Source 140) + les Sources + la descendance.- Voir Onomastique et parenté dans l’Occident médiéval, K.S.B. KEATS-ROHAN et C. SETTIPANI, Prosopographica et Genealogica, 2000, p. 140-153, Poppa de “BAYEUX” et sa famille de K.S.B. KEATS-ROHAN. L'épse est la demi-soeur de Richard I, fs de Guillaume Ier de NORMANDIE Longue-Epée.- Voir Source 90 JFM/Charles CAWLEY/Medlands. Y voir les épisodes de sa vie conjugale. x vers 968. Sa dot est Chinon.- Voir H. & G. N° 193/2009, p. 395. x ca 968 à Tours.- Voir FOUNDATIONS, revue de la FMG, vol. 3, N° 5, 01/2011, The Robertians - Relations and alliances II, p. 471 à p. 486. Voir tableau p. 477 et 483.- Voir J. GOUGET - T. LE HÊTE, Les Comtes de Blois et de Champagne, Généalogie et Histoire, 2004, ch. I, § 1, pp. 24-77. x 968. Elle, au caractère bien trempé, et lui, à la nature faible mais au caractère violent, se séparèrent deux fois longuement.Voir l’arbre généalogique en pp. 26-27.- Voir Thierry Le HÊTE, Les Comtes Palatins de Bourgogne, 1995, pp. 31-41.- Voir H. & G. N° 204/2012, pp. 294-295. x vers 968, 37-Tours.- Voir J.-H. PRELL, Comtes, Vicomtes et noblesse au Nord de l’Aquitaine aux Xe-XIe siècles, Prosopographica et Genealogica 2012, chapitre 2, C. x probablement en 968. En raison des liens un peu trop affectueux que Guillaume IV entretenait avec la vicomtesse de Thouars, le mariage fut mis à rude épreuve et les époux se séparèrent par moments.- Voir Les Ducs d'AQUITAINE, Les Ducs de GASCOGNE... par R. JODAR-GALINDO. Très inspiré par J. de JAURGAIN. Fiabilité ? L'épse y est Emma de CHARTRES.- Voir H. & G. N° 213/2014, p. 360. x vers 968.- Voir H. & G. N° 215/2015, pp. 176-179. x vers 968 à 37-Tours.- Voir H. & G. N° 220/2016, p. 284.

     Fuentes

      Fotos & documentos

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}