M Pierre III d'ARAGON le Grand

Sosa :28,754,900
(Pierre IIId'ARAGON)


  • Born in 1239 or in 1239
  • Deceased 1 November 1285 or 11 November 1285 - Vilafranca del Penedès, , Barcelona, Cataluña, Espagne
  • Roi d'Aragon (1276-1285) et Roi de Sicile (1282-1285)

 Parents

a picture
  • Roi d'Aragon (1213-1276), Roi de Valence (1238-1276), Comte de Barcelone (1238-1276), Roi de Majorque (1232-1276), Seigneur de Montpellier (1219-1276), Seigneur des Baléares (1229-1276), Comte de Cerdagne et de Roussillon (1242-1276)
  • a picture
  • Princesse royale hongroise et reine d'Aragon de Majorque et de Valence. comtesse de Barcelone, seigneur de Montpellier et d'Aumelas et vicomtesse de Millau.
  •  Spouses and children

     Siblings

     Half-siblings

    On the side of Jaime 1er Le Conquérant (El Conquistador) d'ARAGON, born 1 February 1208 (Friday) - Montpellier, 34172, Hérault, Languedoc-Roussillon, France, deceased 27 July 1276 (Monday) - Alzira, , Valencia, Valencia, Espagne aged 68 years old , buried - Vimbodí i Poblet, , Tarragona, Cataluña, Espagne,
    Roi d'Aragon (1213-1276), Roi de Valence (1238-1276), Comte de Barcelone (1238-1276), Roi de Majorque (1232-1276), Seigneur de Montpellier (1219-1276), Seigneur des Baléares (1229-1276), Comte de Cerdagne et de Roussillon (1242-1276)
    • with Aliénor de CASTILLE, born in 1202 - Hongrie, deceased in 1244 - Burgos, , Burgos, Castilla y León, Espagne aged 42 years old,
      Infante du royaume de Castille

     Paternal grand-parents, uncles and aunts

     Maternal grand-parents, uncles and aunts

     Notes

    Individual Note

    Pierre III d'Aragon dit le Grand (en catalan Pere el Gran, en castillan Pedro el Grande), né en 1239 ou 1240 et mort en 1285, fut roi d'Aragon et comte de Ribagorce de 1276 à 1285 sous le nom de Pierre III d'Aragon, comte de Barcelone, de Gérone, d'Osona, de Besalú et de Pallars Jussà de 1276 à 1285 sous le nom de Pierre II de Barcelone, roi de Valence de 1276 à 1285 sous le nom de Pierre Ier de Valence et roi de Sicile (insulaire) de 1282 à 1285 sous le nom de Pierre Ier de SicilePremier fils du second mariage du roi Jacques Ier le Conquérant avec Yolande de Hongrie, il naît en juillet ou août2 12391 ou 12402 à Valence.

    En 1241 lui est promise la succession des Îles Baléares, de Valence et de Montpellier en 1241. Il reçoit le Roussillon et la Cerdagne après la mort de Nuño Sancho de Aragón en 1242. En 1244 une nouvelle répartition de la succession de son père intervient, par laquelle la Catalogne lui est attribuée en héritage paternel1.

    Après la mort de sa mère en 1251, il est confié aux soins de Jaspert IV, vicomte de Castelnou, de Guillaume de Castelnou, frère du précédent, de Gilabert de Cruïlles et d'Alón de Hostes2.

    Il est nommé procureur de Catalogne en 1257. Une autre répartition de l'héritage de son père en 1262 lui dévolue l'Aragon, la Catalogne et Valence1.

    En 1262, il épouse Constance de Sicile, fille et héritière de Manfred de Hohenstaufen2.

    Il succède à son père en 1276 comme Pierre III "le Grand" roi d'Aragon et comte de Barcelone, et comme Pierre Ier roi de Valence. Il est couronné à Saragosse en novembre 12761.

    Il réprime la révolte à Valence, prenant Montesa en 1277 ; et il confirme son protectorat sur Tunis1.

    Les rapports entre Pierre (Pere, Pedro) III d'Aragon, l'aîné, et Jacques (Jaume, Jaime) II de Majorque, le cadet, tous deux fils de Jacques Ier le Conquérant, furent toujours tendus. Le roi d'Aragon voyait les terres de son frère (Roussillon et Baléares, la capitale étant située à Perpignan) comme une verrue dans les siennes, alors que le roi de Majorque y voyait une entité cohérente2.

    Après les Vêpres siciliennes (30 mars 1282)2, il profite de ce que les Siciliens se soient révoltés contre les Angevins dont Charles Ier d'Anjou en premier lieu, pour accoster Trapani (Sicile) le 31 août 1282 et s'emparer du royaume de Sicile ; il s'en déclare roi sous le nom de Pierre Ier. Mais cette conquête cause son excommunication en novembre 1282 par le pape Martin IV, qui soutient les Angevins, et trois ans plus tard en 1285 sur son lit de mort il renonce à la Sicile pour le prix de sa paix avec l’Église. Dans l'intervalle, la guerre contre Charles Ier d'Anjou, replié à Naples, continue jusqu'en 12852 ; et la dispute sicilienne s'amplifie. En février 1284 le roi de France Philippe III le Hardi est persuadé d'accepter le royaume d'Aragon pour son second fils Charles de Valois (1270-1325), âgé de quinze ans1.

    En septembre 1284, Pierre d'Aragon doit aussi écraser la rébellion de Juan Núñez de Lara qui, profitant du désordre politique, tente d'établir une seigneurie indépendante à Albarracín1.

    Philippe le Hardi lance peu après la « croisade d'Aragon » : il envahit l'Aragon début 1285 et capture brièvement Gérone le 7 septembre 12851. Mais cette croisade s'avère finalement un échec pour le roi de France. La maladie décime son armée ; lui-même, atteint de dysenterie, n'arrive à Perpignan, capitale de son allié Jacques Ier de Majorque, que pour y mourir2.

    Malgré ce succès, Pierre III, miné par les guerres continuelles de son règne, meurt quelques mois après le 11 novembre 1285 à Vilafranca del Penedès2.

    Après sa mort il laisse l'Aragon, Valence et Barcelone à son fils aîné Alphonse III, roi de 1285 à 1291, tandis que le cadet, sous le nom de Jacques Ier, recevait la Sicile.

    La mort précoce d'Alphonse III en 1291 fait revenir l'Aragon, Valence et Barcelone dans les mains de son frère, qui devient roi sous le nom de Jacques II le Juste (1291-1337)

    Birth

    Infante don PEDRO de Aragón, son of JAIME I "el Conquistador" King of Aragon & his second wife Iolanda of Hungary (1239-Villafranca del Penedés 2 or 11 Nov 1285, bur Monasterio de Santa Cruz). Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filium nostrum primogenitum Infantem P…"[435]. He was promised the succession of the Balearic Islands, Valencia and Montpellier 1241, and received Roussillon and Cerdaña after the death of Nuño Sancho de Aragón in 1242. A new projected partition was agreed 1244, under which Pedro would receive Catalonia on the death of his father. Appointed procurator of Catalonia 1257. Under a further projected partition 1262, Aragon, Catalonia and Valencia were destined for Pedro. He succeeded his father in 1276 as PEDRO III "el Grande" King of Aragon, Conde de Barcelona and King of Valencia, crowned at Zaragoza Nov 1276. He suppressed the revolt in Valencia, ending with the capture of Montesa in 1277. He confirmed his protectorate over Tunis. He landed at Trapani in Sicily 31 Aug 1282, after the Sicilian revolt against the Angevins, and declared himself PIETRO I King of Sicily. He was excommunicated by Pope Martin IV, who supported the Angevins, in Nov 1282. In the course of the escalating dispute, Philippe III King of France was persuaded to accept the Kingdom of Aragon for his second son Charles in Feb 1284. In Sep 1284, Pedro crushed the rebellion of Juan Núñez de Lara who attempted to establish an independent lordship of Albarracín. King Philippe III invaded Aragon in early 1285 and briefly captured Girona 7 Sep 1285. The French retreated to Perpignan (where King Philippe III died 5 Oct) after their fleet was destroyed in the Bay of Roses 3-4 Sep by admiral Ruggiero di Loria. On his deathbed, Pedro renounced Sicily as the price of his peace with the church. The Crónica de San Juan de la Peña records the death "III Id Nov" in 1285 of King Pedro and his burial "en el monasterio de Santas Cruçs del Orden de Cistells"[436]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death "le jour de Saint-Martin" in 1285 of "le roi Pierre" and his burial "au monastère de Sainte-Croix"[437]. A manuscript chronicle records the death "circa festum S. Martini" in 1285 of "Petrus rex Aragonum" and his burial "in ecclesia beatæ Mariæ sanctarum Crucum ordinis Cisterciensis"

    Death

    Infante don PEDRO de Aragón (1239-Villafranca del Penedés 2 or 11 Nov 1285, bur Monasterio de Santa Cruz). The Crónica de San Juan de la Peña names "Pedro, Jayme et Sancho" as the three sons of King Jaime and his second wife[399]. Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filium nostrum primogenitum Infantem P…"[400]. He succeeded his father in 1276 as PEDRO III "el Grande" King of Aragon.

    Family Note

    Marriage with Constance II de SICILE

    m (Montpellier 15 Jul 1262)

    De son mariage avec Constance sont nés1 :

    Alphonse III d'Aragon (1265-1291), roi d'Aragon, roi de Valence et comte de Barcelone.Jacques II d'Aragon le Juste (1267-1327), roi d'Aragon, roi de Valence, comte de Barcelone, roi de Sardaigne et de roi de Sicile.Élisabeth de Portugal (1271-1336), «Sainte Élisabeth de Portugal», reine consort de Portugal par son mariage en 1288 avec Denis Ier de Portugal.Frédéric II de Sicile (1272-1337), roi de Sicile.Yolande (1273-1302), mariée en 1297 avec l'infant Robert de Naples, futur Robert Ier.Pierre d'Aragon (1275-1296).Il a eu trois enfants illégitimes de sa relation extra-conjugale avec María Nicolau1 :

    Jaime Pérez d'Aragon (c. 1255 - 22 mai 1285). Premier seigneur de Segorbe. Casado con Sancha Fernández, fille de Fernando Díaz ou Rodrigo Díaz, seigneur de Benaguasil, et de son épouse Alda Fernández de Arenós, seigneur du Vall de Lullén, dont il a eu:Constanza Pérez qui a été II seigneur de Segorbe, mariée avec Artal Ferrench de Luna, VIII seigneur de Luna.Juan Pérez d'AragonBeatriz Pérez d'Aragon, épouse de Ramón de Cardona, seigneur de Torá.De sa relation avec Inés Zapata sont nés quatre enfants illégitimes1 :

    Ferdinand d'Aragon. Son père lui a donné la seigneurie d'Albarracín en 1284 après avoir assiégé et pris la cité en septembre de cette année, mettant en déroute Juan Núñez I de Lara.Sanche d'Aragon. Seigneur d'Amposta.Pierre d'Aragon, marié avec Constanza Méndez Pelita de Silva, fille de Suero Méndez de Silva.Thérèse d'Aragon. Elle s'est mariée trois fois: la première fois avec García Romeu III, homme riche d'Aragon, fils de García Romeu II; la seconde fois avec Artal de Alagón , seigneur de Sástago et Pina; et la troisième fois avec Pedro López de Oteiza.

     Sources

      Photos and archival records

    {{ media.title }}

    {{ mediasCtrl.getTitle(media, true) }}
    {{ media.date_translated }}

     Family Tree Preview

    a picture
    Pierre II le Catholique d'ARAGON 1174-1213
     a picture
    Marie de MONTPELLIER 1183-1213
     a picture
    André II de HONGRIE ca 1176-1235
     Yolande de COURTENAY †1233
    ||||






    ||
    a picture
    Jaime 1er Le Conquérant (El Conquistador) d'ARAGON 1208-1276
     a picture
    Yolande de HONGRIE ca 1215-1251
    ||



    |
    Pierre III le Grand d'ARAGON 1239-1285